Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mais où sont passés les 52 milliards du Plan Jaxaay?

Article Lu 1319 fois

Le chef de file de la Ligue Démocratique/Mouvement pour le parti du travail (Ld/Mpt), Abdoulaye Bathily s’est rendu ce jeudi au site de recasement des sinistrés de Yeumbeul 2 pour leur exprimer sa compassion. Ces derniers protestent contre leur ce qu’il considère comme une "duplicité" de la part chef de l’Etat.



Mais où sont passés les 52 milliards du Plan Jaxaay?
Après avoir visité les sinistrés de Yeumbeul 2 dans la lointaine banlieue dakaroise, le Pr Abdoulaye Bathily a vivement réagi. Sur les ondes de la radio Rfm, le "Jallarbiste" en chef, qui parlait aussi au nom des formations du Front Siggil Sénégal s’est dit scandalisé. Il s’est interrogé sur l’utilisation faite des 52 millards qui étaient destinés au relogement des sinistrés et qui avaient justifié le report des élections législatives de 2005. "Je dis que c’est une preuve supplémentaire de la mauvaise foi de Abdoulaye Wade à propos des 52 milliards qui ont été tirés du budget national", charge t-il. Il a estimé que les populations n’ont pas vu la couleur de cette importante somme d’argent et se demandent encore ce que Wade en a fait. D’où son étonnement. " Ce qui se passe est incroyable. Cela veut dire que l’argent est allé ailleurs".

Quarante-huit (48) sinistrés ont débuté ce jeudi une grève de la faim suite à des sommations de déguerpissement du gouvernement et sur injonction des forces de l’ordre. Les grévistes déclarent vouloir rencontrer le président Wade qui leur avait promis des maisons dans le cadre du plan Jaxaay. Mais à leur grande surprise, expliquent-ils, les responsables du projet Jaxaay sont venus sur le site ce jeudi, accompagnés des éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi).

Selon eux, il a été proposé 250.000 francs Cfa aux locataires logés dans les camps pour aller loger ailleurs. Alors que les propriétaires de terrains déguerpis des zones inondées auraient droit à 180.000 francs et un papier (titre foncier). Mais les locataires sinistrés ne veulent pas de cela. Ils ont rappelé aux responsables du plan Jaaxay que le président Wade lors des inondations de 2005 avait proposé à chaque sinistré, sans distinction de situation, un logement propre. C’est pourquoi, les sinistrés tiennent coûte que coûte à prendre au mot le président de la République. Et à lui faire tenir parole.

Source: Nettali

Article Lu 1319 fois

Vendredi 20 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State