Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mairie de Rufisque : La masse salariale absorbe la moitié du budget

Article Lu 12092 fois

Le budget de la mairie de Rufisque pour l’année 2010 a été voté. Il n’y a pas eu un véritable débat avant son adoption. La coalition de rupture, amputée du groupe Vision Rufisque, a eu le soutien des libéraux pour faire passer le vote. Mais, des questions demeurent sur la part allouée à la masse salariale qui avoisine la moitié du budget.



Mairie de Rufisque : La masse salariale absorbe la moitié du budget
La mairie de Rufisque a voté son budget pour l’exercice en cours. Après le débat d’orientation budgétaire, les conseillers municipaux ont voté le budget. Soixante-cinq conseillers ont voté pour. Deux conseillers se sont abstenus et un seul a voté contre. Le budget s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de six milliards quatre cent vingt-trois millions cinq cent soixante-quinze mille cent quatre vingt-trois francs Cfa. Sur cette somme, cinq milliards cinq cent vingt-trois millions cinq cent soixante-quinze mille cent quatre-vingt-trois francs sont destinés au fonctionnement. Neuf cents millions seulement sont destinés à l’investissement.
Une lecture du budget montre que la masse salariale, estimée à 2 milliards 078 millions 845 mille 690 francs englobe 38 % du budget. ‘C’est inadmissible que plus de deux milliards sur les six milliards que compte le budget soient affectés au payement des salaires (…). Il faut nécessairement revoir cela à la baisse. Cela ne concerne essentiellement que du personnel non qualifié. C’est pourquoi, nous allons ouvrir des négociations pour des départs volontaires’, déclare Mamaya Sène aux conseillers municipaux.

La différence entre le taux destiné aux investissements et celui alloué au fonctionnement a provoqué l’ire d’Alioune Souaré, conseiller libéral. Pour ce dernier qui n’a pas eu l’appui de ses frères libéraux lors du vote, ce budget incohérent peut diviser les habitants de la vieille ville. ‘Le budget n’est pas cohérent dans ce sens que le texte fourni aux conseillers n’est pas conforme au débat d’orientation. Aussi ce budget qui n’a rien de nouveau -une pâle copie de celui de 2009 - manque d’ambition. 87 % sont allés au fonctionnement contre 13 % à l’investissement. C’est vraiment disproportionné. Et si l’on regarde là où seront ces investissements, on remarque qu’il y a un déséquilibre entre le Nord contrôlé par le parti de Mamaya et les autres communes d’arrondissements de Rufisque. Donc ce budget peut diviser les Rufisquois’, clame le député Alioune Souaré. Son intervention n’a pas servi à grande chose, puisque ses frères libéraux ont adopté le budget. Mettant à nu sa démarche ‘solitaire et sectaire’.

Le budget étant voté, le maire Mamaya Sène est revenu sur les priorités de l’année 2010. Pour le maire, il faut, sans attendre, s’attaquer à l’électrification de la ville de Rufisque qui est une ville très mal éclairée. ’Il y a des zones dans la vieille ville où l’on boit encore l’eau de puits. Nous allons installer dans ces quartiers des adductions d’eaux. Des quartiers comme Darou Salam, Gouye Mouride, Santa Yalla, cité Serigne Mansour, etc. sont inaccessibles. Il faut construire des routes pour faciliter leur accès. Pour atteindre la scolarisation universelle, nous avons décidé d’augmenter les prises en charge jusqu’à hauteur de 400 millions’, explique Mamaya Sène.

Les équipements sociaux et les lieux de culte tels que la grande mosquée de Keury Souf et l’église seront également réfectionnés.

N. SAGNA
Source Walfadjri

Article Lu 12092 fois

Mercredi 6 Janvier 2010





1.Posté par leuz le 06/01/2010 16:33
Thiey Rufisque souma deuk khamouma kagne lay bakh. Toujours la même chose rek pendant des années aucun maire n'essaie de faire des efforts pour le devellopement. Vraiment on n'a pas de chance.

2.Posté par Djaraaf le 06/01/2010 19:57
Tous nos encouragements à l'equipe municipale de nous presenter tout dabord un budget equilibre entre les recettes et les depenses .Nous vous disons bravo aussi d'avoir la conscience et le courage de reconnaitre que la part des salaires dans ce budget est trop eleve raison pour laquelle vous vous proposez d'ouvrir des negociations à des departs volontaires pour l' alleger.Une seule chose qui à mon avis pouvais attendre vu l'ampleur des besoins en investissement,je veux parler de la refection des lieux de cultes,qui à coup sur peuvent tenir de mettre des milliers jeunes rufisquois dans la production qui pourrait en elle meme engendrer l'argent necessaire pour ces refections des lieux de cultes.Quant à vous N.SAGNA rassurez vous et cessez de vouloir mettre le feu là où personne n'en veut,vous verrez que les rufisquois ne seront plus divises pour la satisfaction personnelle de gens de votre espece,car les rufisquois conscients de leurs interrets prennent de la hauteur pour laisser travailler ceux à qui ils ont confies leur destinee pour les juger à la fin de leur mandat.Donc rufisque comme le senegal ne brulera pas malgres toutes les difficultes.Sachez enfin que la gestion d'un pays ou d'une ville ne peut etre faite à base de couleur politique mais à base des priorites.Quant à pour votre copain depute alioune souare que semblez soutenir vaille que vaille,c'est la democratie dans ce groupe municipal qui l'a ecarte par rapport au vote du budget,alors qu'il se mette dans les rangs pour reussir en meme tant que toute l'equipe les objectifs traces dans ce budget,c'est tout ce que lui demande les rufisquois qui l'ont mandate dans cette equipe municipale.

3.Posté par ahmed lemine Babou (khoutoup) le 06/01/2010 22:55
Je voudrais savoir combien de personnes travaillent à la commune de Rufisque pour absorber 87% du budget . D'où viennent les recettes. Eclairez nous sur les perspectives qui nous intéressent vu que trop c'est trop. Songez à lèguer aux générations futures une ville iso

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State