Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mairie de Kaolack : un personnel pléthorique sans qualification et une gestion foncière nébuleuse

Article Lu 11789 fois

L’état des lieux découlant de l’examen jeudi des dossiers laissés par l’équipe sortante de la mairie de Kaolack, suite aux dernières élections locales remportées par l’opposition, révèle un état pléthorique des personnels de l’institution municipale et une gestion nébuleuse du foncier.



En effet, révèle le nouveau maire Madieyna Diouf, outre les journaliers, 233 agents permanents dont 84 femmes travaillent à la mairie pour une masse salariale de plus 500 millions par an. 36 sont de la hiérarchie B, le reste relevant des catégories C, D, E et sont sans aucune qualification.

Un appel à candidature pour le recrutement d’un directeur administratif et financier et d’un directeur technique sera lancé, a annoncé M. Diouf, au cours d’un point de presse.

Il a ajouté qu’il envisage un recensement exhaustif et physique de ces personnels et une réorganisation administrative des services de l’institution avec un nouvel organigramme.

Madieyna Diouf qui a déploré l’état vétuste du patrimoine immobilier et mobilier ainsi que la pauvreté du parc automobile, a dénoncé la gestion du foncier au niveau précisément de certains lotissements (Bongré, Nimzate, Sing-Sing) qui suscitent beaucoup de problèmes.

Il a aussi promis de s’intéresser de très près aux projets bloqués du cœur de ville de Kaolack et du centre commercial en vue de leur achèvement et utilisation, mais aussi du projet de l’ADM pour son exécution au profit de dix quartiers de la ville.

Le nouveau maire a décliné certaines activités à mener dont le tout premier conseil municipal prévu le 4 juin prochain et une opération Augias à la mi-juin.

Madieyna Diouf a réaffirmé la volonté de la nouvelle équipe d’assumer sa mission malgré les mesures impopulaires qu’elle entraînera et pour lesquelles, rassure-t-il, de larges consultations et sensibilisations seront menées.

MS/CTN
Source APS

Article Lu 11789 fois

Vendredi 22 Mai 2009





1.Posté par pierre le 22/05/2009 08:33

En effet des mesures impopulaires doivent etre prises mais il faut commencer

un jour ou l'autre ....Au senegal on veut avancer sans bouger ....

Les senegalais veulent le changement et quand on leur apporte en prenant des

mesures impopulaires sa commence a gueuler dans tout les sens regrettant

l'ancienne gestion.....

Au senegal a cause de Diouf et Wade on s'est trop habituer a la faciliter sans

respect des regles et des lois .....

C'est l'anarchie dans tout les sens du terme ....le Senegal est a un tournant de

son histoire oubien avancer oubien sombrer un peu plus dans l'obscurantisme.

Du courage Mr le Maire.


pierrebahsa@live.fr

2.Posté par FUTRE le 22/05/2009 10:31
Enfin kaolack vient d avoir 1 maire ki a l intention de travailler,maintenant reste a verifier si ces bonnes idees qu il evoque vont etre appliquees car c est bien beau de faire 1 discours promettant pleines de choses comme sait le faire notre cher president mais au finish dara wayyyyyyyy

3.Posté par abdoulaye sarr le 22/05/2009 19:47
Mr le Nouveau Maire, faites tout simplement un audit des ressources humaines et foutez dehors tous les gens qui ont été recrutés ç la merci de l'ancien Maire voleur et menteur qui trompent les pays du golf pour venir batir avec leur dons ses palais.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State