Référence multimedia du sénégal
.
Google

Madiambal Diagne entendu 5 heures durant par la Dic

Article Lu 1515 fois

Le Président du groupe Avenir Communication, Madiambal Diagne, a été entendu pendant plus de 5 heures par les éléments de la Brigade des affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic). Il est arrivé au Bloc de Madeleines (Palais de Justice) siège de la Bag vers 10 heures pour ne sortir que vers 15 heures.



Madiambal Diagne entendu 5 heures durant par la Dic
« Latif Coulibaly est convoqué par le juge pour se voir notifier une inculpation pour recel de documents… ». « Ce ne sont plus les auteurs de malversations qui sont poursuivis, mais celui qui les dénonce ». Ce sont ces bouts de phrase prononcés lors de l’émission « remue-ménage » de la Rfm dimanche qui ont valu à Madiambal Diagne une audition par la Brigade des affaires générales (Bag) de la Dic. La révélation a été faite par l’intéressé lui-même après son face à face avec les policiers.

Il a soutenu qu’il a été principalement auditionné sur ses déclarations sur procès-verbal. Document qui sera transmis au procureur de la République sur sa demande. C’est d’ailleurs lui qui a demandé son audition par les éléments de la Bag. Madiambal de dire qu’il a persisté et signé dans ses propos et a demandé aux éléments de la Dic de consigner dans le procès-verbal qu’il met en garde le procureur contre toute inculpation d’Abdou Latif Coulibaly et qu’il est prêt à aller en prison pour les propos qu’il a tenus et qu’il assume entièrement.

Les policiers l’ont ainsi informé que le ministère public n’a jamais ouvert une information judiciaire contre le journaliste-écrivain et qu’il n’a pas de raison de s’inquiéter. Madiambal de terminer pour dire que son audition ne sert qu’ à divertir les journalistes qui luttent pour que l’affaire Kambel Dieng-Karamokho Thioune ait une suite judiciaire.

Selon une source proche du dossier, à travers l’audition, on essaie d’asseoir l’infraction de diffusion de fausses nouvelles. Et que tout dépendra de la décision du procureur de la République, maître des poursuites et commanditaire de l’audition. Le procès-verbal sera donc transmis au Procureur qui devra décider avec le Présidence, de la suite à donner à cette affaire.

Les éditeurs de presse restent mobilisés. Chaque acte posé par l’Etat est décrypté et appelle réaction du côté du Comité pour la Protection et la défense des journalistes.

Source: Ferloo.com

Article Lu 1515 fois

Mercredi 16 Juillet 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State