Référence multimedia du sénégal
.
Google

Macky Sall tente de sauver les meubles

Article Lu 11647 fois

Du côté de l'Alliance pour la République (Apr) qui a lancé les hostilités, par la voix de son Coordonnateur général, Me Alioune Badara Cissé, l'heure est aux regrets. Le porte-parole dudit parti, Seydou Guèye, est monté au créneau pour exprimer «la position officielle» de Macky Sall sur cette affaire. Une position qui sonne comme un désaveu à l'endroit de Me Alioune Badara Cissé. D'emblée, l'ancien responsable du Parti de la réforme (Pr) tient à faire une précision : «Nous n'avons pas présenté des excuses. Nous avons exprimé des regrets. C'est moi-même qui était présent à la réunion de Bennoo Siggil Sènegaal» Toutefois, Seydou Guèye déplore ce qui se passe entre l'Apr et le Ps. « Ça vole bas et il faut le regret­ter. Et je crois que les Sénégalais qui nous observent le regrettent. Ce n'est pas à l’honneur des hommes politiques de s'invectiver à longueur de journée. Les Sénégalais ont d’autres urgences autour desquelles nous devons mobiliser nos énergies pour y apporter des solutions pérennes », soutient-il. Et d'enfoncer le clou : «Je crois que ce ne sont pas des attitudes qui renforcent l'unité de l'opposition, ce ne sont pas des attitudes qui ressemblent au président Macky Sall, qui a toujours comme souci de dire à ses militants d'avoir les rapports les plus positifs avec nos partenaires de Bennoo. Il ne faut pas qu'on se trompe. Notre objectif, c'est d'alterner l'Alternance. Donc, les querelles entre alliés ne servent pas l'unité de Bennoo».



Macky Sall tente de sauver les meubles
Exprimant «la position officielle de l'Apr», Seydou Guèye laisse entendre : «Nous sommes dans une alliance avec des partenaires. Il faut avoir des posi­tions positives à leur endroit. Il faut être loyal avec eux. Et je crois que personne ne gagne dans ces contentieux qui sont à la limite périphériques». Cependant, M. Guèye estime qu'il ne s'agit pas de désavouer l'un ou l'autre. Il s’agit de reconnaître que, dans le débat politique, parfois, la pression conduit à des excès. C'est regrettable quand ça arrive mais Alioune Badara Cissé est le Coordonnateur général de l’Apr. Loin de nous toute idée de le désavouer ».

B. I. Ba
Source Le Populaire

Article Lu 11647 fois

Mercredi 28 Octobre 2009





1.Posté par zacaria le 28/10/2009 07:30
ECOUTE VOUS SAVEZ BIEN QUE LE PARTI PS IL ETAIS GOUVERNE LMAL LE SENEBAL DOC POUR MOI MACKY ET CHEIKH BAMBA DIEYE ONT DOIS CE ALIE ENSSEMBLE POUR ELECTION 2012 serigne touba amoul morom

2.Posté par futur le 28/10/2009 08:43
macky vien du pds nous ne voulons plus sentir a partir de 2012 un élément du Pds
cheikh Bamba Dieye est bien positionné pour etre le futur President

disons la vérité les éléments du Pds ont échoués

3.Posté par sambou le 28/10/2009 09:27
macky c la clef des problemes du senegal c un homme d;etat il parle pas beaucoups il est serieux ; force tranquille

4.Posté par mawloud le 28/10/2009 14:26
Cheikh Bamba Dieye ne représente rien. Parle trop sans rien dire. Il endort son monde.Il aime aligné des expressions qui sont souvent hors contexte. Il faut arrêter le cirque.

5.Posté par zeina le 28/10/2009 15:53
futur ==) je suis désolée mais tous les gens du pds n'ont pas échoués. En 2007, nous avions cru en Wade raison pour laquelle nous avions revoté pour lui. Wade est notre malheur et il fait tout pour ne faire croire que des gens comme idrissa seck ou encore macky sall sans exlure cheick tidiane gadio ne sont pas capables de devenir des présidents exmplaires. Il luttent contre eux car il sait que ces personnes ont quelque chose en eux que son fils n'a pas et que le peuple peut leur accorder sa confiance. Ainsi il essaye de les démolir mais celui d'entre eux qui sera faire face aux griffes de Wade et montrer au peuple de quoi il est capable gagnera car il faut le dire Cheikh Bamba dièye est un 2éme choix si les autres prouvent leur capacité.

6.Posté par abdoul le 28/10/2009 17:16
Quelque soit le choix qu'ils porteront sur un leader ,le profil de Macky Sall va mieux pour les presidentielles de 2012.

7.Posté par khaliloulaye le 28/10/2009 17:41
LE SENEGAL EST A UN TOURNANT DE SON HISTOIRE AUTANT LE SOPI ETAIT NECESSAIRE AUTANT LE CANDIDAT N'ETAIT LE BON NOS PERES ET NOS MERES ET PLUSIEURS GUIDES RELIGIEUX QUI AVAIENT UNE VISION QUE NOUS N'AVIONS PAS NOUS AVAIENT AVERTIS SUR LE CHOIX DE L'HOMME
LES GENS QUI PLEBICITENT MACKY SALL DOIVENT COMPRENDRE QUE CELUI CI N'A PAS D'ESPACE POLITIQUE ENTRE LE PDS ET L'AFP !!
ON NE S'IMPROVISE PAS PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
IL FAUT AVOIR UN BACKGROUD ET UN VECU POLITIQUE
MERCI.
JE PARDONNE D'AVANCE LES INSULTES.

8.Posté par Paco le 28/10/2009 20:08
Personnellement je ne voterai pas pour quelqu'un qui faisait du suborou chez Idy au point E.

Macky ne peut pas être un leader valable.Il est disqualifié parce qu'il n'a pas de dignité.

9.Posté par AbouAbel le 28/10/2009 20:10
Une vraie girouette ce Macky.

Regardez dans cette video quand il se déculottait devant Wade pour garder son poste

http://www.seneweb.com/news/article/14063.php

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State