Référence multimedia du sénégal
.
Google

Macky Sall sur la ponction sur les salaires : ‘C’est une décision unilatérale et impertinente’

Article Lu 1736 fois

La ponction de trois jours sur les salaires des travailleurs sénégalais en solidarité avec Haïti est inacceptable dans un pays pauvre comme le Sénégal, selon Macky Sall qui présidait hier un meeting à Notto Gouye Diama.



Macky Sall sur la ponction sur les salaires : ‘C’est une décision unilatérale et impertinente’
THIES - Le président de l’Alliance pour la République (Apr/Yakaar) a jugé impertinente et inacceptable la décision du président de la République de faire une ponction de trois jours sur les salaires des travailleurs sénégalais de la fonction publique comme du privé pour voler au secours de l’Etat d’Haiti. Ce jugement, il l’a fait hier à Notto Gouye Diama, une communauté rurale du département de Tivaouane. C’était à l’occasion d’un meeting organisé par ses militants regroupés au sein de neuf comités conduits par leur responsable Maguèye Ndiaye. Pour Macky Sall, le Sénégal doit se départir de la politique de spectacle. Car il ne fait aucun doute qu’avec cette décision, il ne s’agit que de la démagogie. Or il n’y a aucune honte à dire qu’on ne peut pas. ‘Nous sommes un pays pauvre et personne ne nous en voudra de n’avoir pas assisté financièrement les Haïtiens’.
Selon Macky Sall, la mesure pouvait être acceptable si, au préalable, l’Etat avait pris le soin de se concerter avec les différents acteurs. ‘Il s’agit d’une décision unilatérale alors qu’elle devrait fait l’objet d’une concertation’. Et l’ancien Premier ministre est d’avis que, bien qu’il reste évident que les Haïtiens ont besoin de solidarité et de soutien, il n’en demeure pas moins que le Sénégal est un pays pauvre. Et que, par conséquent, nous ne devons pas avoir honte des chiffres que la France ou les Etats-Unis alignent. Que le président de la République donne quelques centaines de milliers de dollars, c’est cela les capacités du Sénégal, un pays pauvre qui a déjà des difficultés dans la satisfaction des besoins primaires de sa population. ‘Si nous devons aujourd’hui faire des ponctions sur les salaires, ça doit d’abord être pour venir au secours des sinistrés de nos banlieues même s’il est vrai que, devant le drame de Haïti, tous les humains ont le cœur meurtri’. Macky Sall s’est aussi penché sur l’agriculture. Une préoccupation soulevée par les populations de cette partie des Niayes dont l’activité principale tourne autour du maraîchage. Lesquelles populations ont posé la problématique de la protection des productions, notamment pour la pomme de terre et l’oignon. Aussi fera-t-il savoir que c’est une question qu’il n’est pas difficile de régler pour un Etat. Car, dit-il, il suffit de réguler les importations en tenant compte des périodes de production nationale pour articuler les importations par rapport à l’écoulement de ladite production nationale.Revenant sur les questions purement politiques, le président de l’Apr demandera à ses militants de prendre toutes leurs dispositions pour aller s’inscrire et faire inscrire tous les jeunes en âge de voter sur les listes. Car les opérations de révision des listes vont commencer ce 1er février pour finir le 31 juillet prochain.

Sidy DIENG
Source Walfadjri

Article Lu 1736 fois

Lundi 1 Février 2010





1.Posté par Mademba le 01/02/2010 15:18
Makhy sall n'est qu'un frustré doublé d'un ingrat. Il gagnerait mieux à se taire car c'est un workhaat.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State