Référence multimedia du sénégal
.
Google

Macky Sall au Burkina Faso : « Les Parlements africains doivent se concerter pour mieux défendre les intérêts du continent »

Article Lu 1329 fois


Macky Sall au Burkina Faso : « Les Parlements africains doivent se concerter pour mieux défendre les intérêts du continent »
Le président de l’Assemblée nationale du Sénégal Macky Sall a plaidé, mercredi à Ouagadougou, pour la concertation entre les Parlements des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) en vue de mieux ’’défendre les intérêts des populations’’.

’’Il serait important que nous puissions nous concerter dans le cadre de l’Uemoa, de la Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) et des assemblées paritaires. Cette démarche me semble être la voie pour harmoniser les positions et défendre les intérêts des populations’’, a dit M. Sall lors d’une rencontre avec son homologue du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Macky Sall conduit, à la rentrée solennelle de la 2ème session de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, une délégation composée des députés libéraux Aïda Mbodji, Amadou Ndiaye Lô, Mbaye Diouf, du non inscrit imam Mbaye Niang et de Ousmane Guèye (Aj/Pads). Le Sénégal, le Bénin et le Ghana sont invités à cette cérémonie qui s’est ouverte mercredi à 17 heures.

Le président de l’Assemblée nationale du Sénégal a insisté sur la ‘’nécessité de renforcer les liens et les consultations entre les deux Parlements dans le cadre du Comité interparlementaire (Cip/Uemoa), du Parlement de la Cedeao, du Parlement panafricain (Pap)’’. ’’Les Parlements africains doivent surtout avoir une relation dans les Parlements partiaires Union européenne-Afrique Caraïbes Pacifique (Ue-Acp)’’ et ’’tout ce qui doit toucher nos peuples et les missions pour lesquelles nous avons été investis doit faire l’objet de concertations préalables’’, a indiqué M. Sall. ’’Nous en sommes à notre 11ème législature, mais je sais que nous avons beaucoup à apprendre de vous’’, a-t-il lancé à l’endroit de M. Kaboré dont l’institution en est à sa 4ème législature.

Macky Sall en outre réaffirmé « tout son engagement à oeuvrer avec l’Assemblée nationale du Burkina Faso pour le renforcement des liens de coopération entre Dakar et Ouagadougou ».

Roch March Christian Kaboré a, pour sa part, affirmé sa volonté d’apporter sa ’’modeste contribution à la diplomatie parlementaire’’, estimant qu’à travers cette rencontre, les deux Parlements vont ’’s’enrichir mutuellement de leurs expériences’’.

Dans le futur, a-t-il poursuivi, nous devons ‘’faire en sorte que nous députés puissions nous rencontrer et échanger des expériences, de manière à ce que nous puissions renforcer notre coopération’’. Selon M. Kaboré, en plus de la diplomatie parlementaire, ’’il est bon que les députés burkinabé puissent venir au Sénégal pour échanger avec leurs collègues, à travers les groupes d’amitié, notamment’’.


APS
Source: Le Soleil

Article Lu 1329 fois

Jeudi 27 Septembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State