Référence multimedia du sénégal
.
Google

MOUSTAPHA NIASSE : "Il faut une gestion qui restitue l'État à la République" (Conférence de presse )

Article Lu 1570 fois


Un appel du pied à l'endroit de Macky Sall

Le Bureau politique de l'Alliance des forces du progrès et son Secrétaire général se sont longuement appesantis au cours d'une conférence de presse tenue ce week-end dans le Saloum sur la situation "particulièrement difficile et complexe" que traverse le Sénégal. Une situation que Moustapha Niasse met exclusivement sur le compte de "L'irresponsabilité" du régime en place. Avant de plaider pour une "gestion qui restitue l'État à la République".



MOUSTAPHA NIASSE : "Il faut une gestion qui restitue l'État à la République" (Conférence de presse )
L'Alliance des forces du progrès (Afp) et son secrétaire général étaient ce week-end dans leur fief en plein coeur du Saloum. Moustapha Niasse et ses camarades y ont peint un tableau sombre du Sénégal. Ainsi, en marge d'une conférence de presse qu'animait le bureau politique de l'Afp à Keur Tapha, M. Niasse a laissé entendre que la situation du Sénégal "particulièrement complexe, nécessite qu'on restitue l'État à la république". Car dira-t-il, "La République a perdu État". Et il faut d'après lui, mettre impérativement un terme à la gestion "Quasi-monarchique dont notre pays est l'objet". Pour l’ancien Premier ministre sous l'ère de l'alternance, une telle situation ne peut se réaliser que par "Une réforme institutionnelle qui respecte le principe de séparation des pouvoirs oû le législatif et le judiciaire ne seront plus le bras armé de l'exécutif". L'enfant de Keur Madiabel, toujours dans son tableau sombre qu'il a peint du Sénégal, a porté un regard critique sur le budget 2009 voté par l'Assemblée nationale. "C'est la preuve patente du degré de l'irresponsabilité des autorités", a déclaré M. Niasse. Qui parle dans la foulée, "D'astuces maladroites du régime de Wade, destinées à satisfaire une clientèle politique".

Le monde traverse une "crise financière profonde", a reconnu le numéro un des progressistes. Avant d'ajouter: "Cependant, il n'y a pas de connexion entre la crise au Sénégal et la crise au niveau mondial". Car, martèle-t-il "Au Sénégal, la crise a existé bien avant que n'intervienne celle au plan mondial". En ce qui concerne l'éducation, le chef de file de la coalition alternative 2007 estime que "L'éducation est victime de sabotage de la part des autorités". "C'est un crime de vouloir tuer l'école sénégalaise", tonne-t-il. Et de dénoncer dans un vocabulaire acerbe « le mutisme du président de la République et de son gouvernement face à la correspondance que leur aurait adressée Saliou Guèye ». Ce dernier, instituteur de son état, et domicilié à Pikine, menace de suivre les traces de feu Kéba Diop en s'immolant par le feu devant les grilles du Palais. Histoire de mettre fin à ses souffrances répétées. Pire, À cause d'un "salaire de misère", M. Guèye doit une somme importante d'argent auprès d'un crédit mutuel qu'il n'arrive pas à honorer.

Interpellé par un confrère sur la stratégie adoptée pour faire face au régime de Wade, le Secrétaire général de l'Afp s'est voulu formel : "Nous sommes des républicains avertis et nous n'entendons pas user de la violence comme arme politique". Ce dernier de soutenir, « Si les biens de la nation sont pillées, cassées (...) ce sont les populations qui en souffriront le plus ». Mais , déclare Moustapha Niasse « Si on nous oppose la violence, nous y répondrons ».

Un appel du pied à l'endroit de Macky Sall

En marge de la conférence du Bureau politique de l'Alliance des forces du progrès, son Secrétaire général Moustapha Niasse en a profité pour apporter quelques éclaircissements quant à ses rapports avec l'ex-président de l'Assemblée Nationale Macky Sall. "Avec Macky, j'ai toujours eu d'excellents rapports", a fait remarquer M. Niasse. Qui souhaite dans la foulée la "bienvenue" au prédécesseur de Mamadou Seck au perchoir de l'Assemblée nationale. Ironie du sort, ce dernier aura été à l'origine de ses déboires avec le Parti démocratique sénégalais en général et avec le président de la République en particulier.

De l'avis du leader de l'Afp, "Toute action concourant à élargir et à renforcer l'opposition dans sa lutte pour faire partir Wade est la bienvenue". Moustapha Niasse a aussi réitérer la "ferme volonté de l'opposition à faire bloc pour les prochaines locales en vue d'une large victoire". Toujours dans cet élan de renforcer les structures à la base, on annonce que l'Alliance des forces du progrès a enregistré dans ses rangs le ralliement de nombreux enseignants de la localité jusque-là apolitiques. Un ralliement en grande pompe qui s'est effectué à travers un grand meeting oû le leader de l'Afp a fait une véritable démonstration de force.

Source: le Matin

Article Lu 1570 fois

Lundi 24 Novembre 2008





1.Posté par alain le 24/11/2008 15:45
Niasse..........doit leur donne une tres bonne lecon ...........ces vauriens qui nous gouverne...........et qui sont entrain de nous faire coule..........en nous faisant croire a l impossible..............wade et son gouvenement ont montrer leur limite..........la situation du pays les depasse..............parcequ ils n ont pas de solutions a donne...............reste seulement a faire croire a la population.........des choses............base sur rien du tout..............pourtant le pays regorge des personnes qui peuvent changer les choses ............mais wade a honte.......d appeler des gens comme NIASSE et autres pour donne un nouveau elan...........a ce pays...............certes les difficultes sont facile a resoudre..........mais il faut savoir par ou commencer.......mais quant on fait de la politique politicienne.............et on laisse l interet national a cote.............ca devient pire....................

2.Posté par ameth le 24/11/2008 17:50
ca fait longtps ke je cherche cel8 ke je dois aider avec aussi bien ma force et mes idées intellectuelles.mais je crois ke vrement niass est bien placé.il merite bien detr aidé.en tout cas je s8 pret a vous servir sur tous les cotes.c billgueye21@yahoo.fr

3.Posté par ali le 25/11/2008 04:37
L'heure de se mettre debout, lou jotte, jotte na!!! Vous avez tous passe plus de 30 ans dans la politique, vous ete incapable de faire partir un vieu de 90 ans qui se joue de vous matin et soir. Il est temps d'arreter de parler et de montrer au gens que you mean business.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State