Référence multimedia du sénégal
.
Google

MOUSTAPHA NIASSE CONFIRME: «L’Afp participera aux locales»

Article Lu 1440 fois


MOUSTAPHA NIASSE CONFIRME: «L’Afp participera aux locales»
Venu présider l’Assemblée générale de la coordination régionale de Thiès de son parti, Moustapha Niasse, le secrétaire général de l’AFP dira qu’à l’issue des renouvellements qui se feront dans la transparence avant le congrès prévu en mars avant les locales, son parti participera aux élections locales. Pour Moustapha Niasse, les élections locales sont destinées aux responsables à la base et si les responsables locaux de l’AFP n’y participent pas, ce sont des « incapables » qui vont se présenter et diriger les collectivités locales au détriment des populations pendant cinq ans. Moustapha Niasse a précisé que c’est à travers un sondage que le bureau politique a décidé de participer aux locales. Il a d’ailleurs saisi l’opportunité de cette assemblée générale pour appeler les militants de l’AFP à s’inscrire sur les listes d’autant plus qu’il va lui-même retourner à la base à Keur Madiabel.
Il appelle par ailleurs le président Wade et son équipe à reconnaître qu’ils sont incompétents pour régler les problèmes du Sénégal et d’en tirer les conséquences en cédant la place à une autre équipe. Par ailleurs, le secrétaire général de l’Alliance des forces et de progrès (Afp) pense qu’il faut se retrouver autour de l’essentiel pour sauver le pays, ré-évoquer les valeurs, retrouver les équilibres en créant les conditions d’une dynamique plurielle où toutes les idées, à tous les concepts mais pas dans un gouvernement dit d’union nationale.
Moustapha Niasse a, dans son discours, tenu à préciser qu’il n’entrerait pas dans un gouvernement d’union nationale de Me Wade. « Que Wade m’entende bien, moi Moustapha Niasse, je ne veux pas entrer dans aucun de ses gouvernements ni aujourd’hui ni demain » a-t-il tenu à préciser. Le responsable national de l’AFP de préciser que Wade a installé le Sénégal dans une situation lamentable et il doit en assumer les conséquences, seul. Ce qu’il faut en plus de cette dynamique plurielle pour redresser ce pays, ajoute Moustapha Niasse devant ses militants venus de tous les coins de la région, c’est la probité des dirigeants, la probité morale, intellectuelle, et la probité dans les actions.
Après cela, poursuit-il, il urge de mettre le pays au travail car les jeunes veulent travailler mais ils n’ont pas de travail. La crise scolaire et universitaire notée à Thiès n’a pas laissé indifférent le secrétaire général de l’Afp qui trouve que l’éducation qui est une priorité pour le développement du Sénégal, est dans une crise récurrente. Pour M. Niasse, les quarante pour cent annoncés dans l’éducation ne sont pas une réalité.

Source: Le Matin

Article Lu 1440 fois

Mardi 4 Décembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State