Référence multimedia du sénégal
.
Google

MOUSTAPHA NIASSE AU SUJET DE LA CRISE INSTITUTIONNELLE « Aucun parti n’a le droit de traduire ses problèmes internes en lois et règlements »

Article Lu 1413 fois

En visite au niveau de ses bases dans la commune de Koungheul, le week-end dernier, le secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (Afp), Moustapha Niasse a déclaré qu’aucun parti dans ce pays n’a le droit de faire de ses problèmes internes des lois ou autres règlements. Autrement dit, aucune formation politique ne doit prendre ses propres idées pour en faire des droits qui changeront plus tard le contenu de notre constitution.



MOUSTAPHA NIASSE AU SUJET DE LA CRISE INSTITUTIONNELLE « Aucun parti n’a le droit de traduire ses problèmes internes en lois et règlements »
Toute loi ou règlement, selon Moustapha Niasse, doit exclusivement répondre aux besoins et services des citoyens Sénégalais. Bien qu’il ne s’est pas trop focalisé d’une manière spécifique sur la question de suppression du poste de No2 au parti démocratique sénégalais (PDS), le leader de l’Afp qui regrette profondément la crise institutionnelle qui plonge depuis un certain moment tout le pays dans une situation d’instabilité socio-politique.

Pour lui il encore temps que les responsables de ce pays ignorent leurs appartenance politique respective, d’arrêter les dérives et essayer d’être aux services des citoyens. Il demande au président de l’assemblée nationale de ne point s’aventurer à rendre une quelconque démission au sein de l’institution qu’il dirige, pas pour le défendre personnellement, car ne partageant pas les mêmes idées, mais surtout pour défendre un principe d’idées.

En effet l’Assemblée générale de Koungheul constituait pour l’AFP, la première étape d’une série de rencontre prévues dans les 11 régions du pays. Son ordre du jour reposait sur deux points essentiels, la vie politique dans le parti et la situation actuelle qui sévit dans le pays.

Pour le premier point, il s’agissait pour le bureau politique des progressistes d’écouter les doléances des uns et des autres parmi les populations et militants de la base, mais aussi de clarifier certains sujets relatifs aux prochaines élections locales de 2008.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1413 fois

Mardi 20 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State