Référence multimedia du sénégal
.
Google

MORGAN HERITAGE : Foi au Rastafarisme et appartenance à l’Afrique

Article Lu 11127 fois


Toujours annoncé mais jamais venu, le Groupe Morgan Heritage est enfin au Sénégal. Il entend prendre date avec le public sénégalais par trois rendez-vous qu’il veut marquer d’une empreinte indélébile. Les enfants de Denroy Morgan, revenus aux sources par l’entregent du label « Black Emotion », ont fait face hier à la presse pour marteler leurs convictions divines et partager les espoirs qu’ils nourrissent pour le continent.

Barbes abondantes pour les trois frères (Peter, Gramps et Mister Mojo), les dreadlocks restent le dénominateur commun puisque leur sœur Una même en porte. Ceux de Peter sont bien enveloppés, avec sa crinière toute blanche, dans son chef qui dessine un noyau compact. Bien abrités derrière leurs gigantesques lunettes noires fumés ou lunettes d’intello, Gramps, Mojo et Una laissent transparaître un air de douceur qui filtre dans leurs voix. Des voix qui expriment une forte solidarité, mais surtout des convictions bien ancrées qu’ils voudraient comme transmettre à la forte assistance surtout composée de fans, dreads et de... journalistes venus voir et écouter les enfants de Denroy Morgan.

Porter des rastas est un style de vie

Ces derniers, avec leurs deux invités venus de la diaspora (Irie Love et Laza) n’y vont pas par quatre chemins pour réitérer leur foi au message de Rastafari. Et encore marteler leur appartenance au continent africain dont ils sont tout heureux de fouler à nouveau le sol. Le Sénégal, a relevé Peter, présente des « similitudes avec sa Jamaïque ». « Le message du reggae reste le même et est revendiqué de génération en génération. Pour nous, il s’agit juste d’une nouvelle création mais nous véhiculons le même message de souffrance morale et physique que nous vivons que ce soit ici ou ailleurs. L’Afrique est notre continent », a soutenu Peter. Ce dernier, très critique vis-à-vis du Babylon system, a invité les Africains « à préserver leur culture, à ne rien envier à l’Occident pour que l’Afrique, qui recèle de toutes les richesses possibles, survive d’elle-même ». Et comme il fallait s’y attendre, il a rappelé la nécessité de l’unité africaine tout en trouvant « aberrant que l’îlot gambien puisse constituer un pays différent du Sénégal ».

Interpellés sur la récente mesure ayant frappé le reggaeman ivoirien Tiken Jah Fakoly (déclaré persona non grata au Sénégal suite à ses propos jugés irrespectueux à l’endroit du président sénégalais), le Morgan Family, par la voix de Peter, a voulu partager l’enseignement de Haïlé Sélassié qui « nous a appris à respecter les règles et lois de chaque pays. Si les choses se sont déroulés comme vous l’avez souligné, je pense que les autorités sénégalaises sont fondées à prendre une telle décision ». L’esprit rasta serait-il compatible d’avec l’absence de dreadlocks comme le revendique leur célèbre « Don’t Hafi dread » ? La question ne pouvait manquer, mais elle a donné lieu à un formidable sursaut des enfants de Denroy Morgan. « Sa Majesté Haïlé Sélassié, le premier dread sur terre, n’a jamais demandé à quiconque de porter des locks pour être rasta. Pour nous, le fait d’être rasta reflète un certain style de vie, une façon d’être et de faire. Nous nous réclamons Africains, plus encore citoyens de ce monde. Sélassié I est l’accomplissement de la prophétie et Rastafari ne saurait être une illusion pour nous puisque nous le vivons au quotidien. Nous ne saurons nous engager dans des polémiques stériles pour soutenir que Jésus était Blanc ou Noir ou rejeter les autres races et religions. Nous devons œuvrer pour toute l’humanité ».

Très liés au rappeur Aladji Man et amenés par le label Black Emotion, les membres du Groupe ont révélé avoir partagé un podium avec Youssou Ndour, le Daara-J, connu Baaba Maal. Ils ont assimilé les « baye-fall » Sénégalais aux Falachas d’Ethiopie.

Ces musiciens qui entendent transmettre les « good vibes » au public sénégalais séjourneront dans la journée de jeudi à Gorée où le maire promet de les élever au rang de « pèlerins d’honneur ». Gramps a tenu à avertir ses fans : « Si vous voulez sentir le pouvoir du rasta, venez aux concerts ».

Source: le Soleil

Article Lu 11127 fois

Mardi 15 Janvier 2008





1.Posté par ada le 15/01/2008 11:33
Jah ! Rastafari ! J'adore les Morgan Heritage. Je les Kiff trop. Je suis une fille mais ma famille ne comprend pas pourkoi j'adore le reggae. Big up Morgan Heritage, j'ai très hate de vous rencontrer, et j'espère ke je vais pas m'évanouir en vous voyant, je promets de garder mon sang froid. Mais toutefois, j'ai un petit problème de ticket pour le concert de Just 4 U. Amis Rastaman, les rastas du Sénégal et de partout, voulez vous avoir l'amabilité de m'offrir un ticket pour le concert de mes rêves au Just 4 U dimanche? Ce sera mon rêve le plus cher d'assister à ce concert. JAH ! RASTAFARI ! Vous pouvez me contacter au dadavie1@yahoo.fr. Kiss

2.Posté par dior le 15/01/2008 17:16
big up au morgane family.I love u too much hope that ill meet u...................

3.Posté par el hadj ou fils d una morgane le 31/01/2009 14:22
slt say 1 mot sufi pour ke dire lamour é fort morgan heritge for ever revener vide au senegal vous nous mague say ys rasta

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State