Référence multimedia du sénégal
.
Google

MISE SUR PIED D’UN CORPS PARAMILITAIRE: Wade enrôle les combattants du Mfdc

Article Lu 11441 fois

Au sortir de l’audience accordée aux cadres casamançais, on ose dire que le président de la République ne veut plus d’une paix armée en Casamance à la lecture des accords qu’il a pris pour les combattants du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc). En clair, Me Wade est «pour la création d’un corps paramilitaire pour les combattants du Mfdc. Lesquels seront en quelque sorte des soldats du développement». Pour illustrer ses propos, il s’est dit prêt «à trouver des financements pour eux, si jamais ils lui présentent des projets de développement»



MISE SUR PIED D’UN CORPS PARAMILITAIRE: Wade enrôle les combattants du Mfdc
Il s’y ajoute qu’il a annoncé officiellement l’amnistie pour tous les combattants. Une demande qui lui avait été formulée par feu Diamacoune Senghor en 2003. Une loi qui a été votée le 6 juillet 2004 par l’Assemblée nationale. Dans cette même lancée, Me Wade compte avoir des rencontres périodiques avec les cadres Casamançais pour un bon suivi du dossier. Le Mfdc, de son côté, attend la réunification de leur mouvement avant de s’asseoir autour d’une table. Pour cela, des négociations secrètes et séparées seront entamées dans les prochains jours avec les ailes fractionnistes du Mfdc par les autorités avec le soutien des cadres casamançais. A noter que les combattants du Mfdc roulent pour différents leaders ; à savoir César Atoute Badiane, Krumah Sané, Salif Sadio… Toutefois, Pierre Goudiaby Atépa, président des cadres casamançais, a fait savoir au Président dans son allocution que «le règlement de la crise casamançaise passe par le retour au dialogue et à la concertation entre les acteurs directs et l’implication de la société civile sur des bases saines et constructives», soutient-il. Ce dernier est également pour la suppression du poste de «Monsieur Casamance». Une fonction qu’il voudrait qu’elle soit confiée au premier policier du Sénégal. «La formule ‘Monsieur Casamance’ a atteint ses limites, puisqu’elle a plus contribué à créer de profonds antagonismes entre les différentes parties prenantes du conflit.» Une idée qui a été retenue par le président de la République, ainsi qu’une rencontre entre les ministres de l’Intérieur de la Guinée-Bissau et de la Gambie pour la résolution de la crise. Surtout que, a fait savoir Pierre Goudiaby Atépa à Me Wade, «ces deux pays sont incontournables dans la recherche de la paix en Casamance».

Mamadou Seck
Source L'Observateur

Article Lu 11441 fois

Mardi 22 Septembre 2009





1.Posté par didi le 23/09/2009 11:19
Essayons une madame casamance pour voir !!!

Ce n'est pas une boutade lancée négligemment mais le monde entier reconnaît que les femmes sont d'excellentes émissaires de la paix, et nous avons des femmes aux grandes qualités qui ont fini de faire leurs preuves dans les plus hautes sphères de l'état et qui ne n'ont d'autre parti pris que pour le camp de la justice et pour les intérêts du Sénégal.

Je propose un collège de femmes composé de Maïmouna Kane (juriste), Penda Mbow (Historienne), Fatou Diagne (Administrateur civile, secretaire general du gouvernement de Hadjibou Soumaré) femmes intègres, engagées, à la moralité irreprochable et négociatrices hors pair

Place aux femmes !!!!!!

2.Posté par toloff toloff le 23/09/2009 11:25
wade va utiliser les membres du mfdc pour des travaux pour la construction de route pour creuser des trous pour des travaux durs temporels ,les rebelles accepteront ils ?

3.Posté par Fadiagne le 23/09/2009 13:41
C'est le début de la MAFIA. Wade oublie de considérer aussi les calots bleus. N'est ce pas lui qui disait qu'il n'avait pas besoin de service de sécurité en sous entendant qu'il avait son propre service d'ordre? Notez-bien cette date, c'est le début de la MAFIA à la Sicilienne au Sénégal cautionné (si l'information est vérifiée) par le Roi Abdoulaye Wade.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State