Référence multimedia du sénégal
.
Google

MISE EN PLACE DU SENAT: Les artisans réclament leur quote-part

Article Lu 1263 fois

Dans la perspective de la mise en place du Sénat, l’Union nationale des chambres des métiers du Sénégal (Uncms)a revendiqué hier, au cours d’un point de presse, au « Village artisanal de Soumbédioune », sa place dans cette seconde chambre du parlement. Pour ce faire, les artisans ont interpellé le Président Abdoulaye Wade pour un respect de sa promesse de les faire siéger dans cette institution.



Les artisans regroupés au sein de l’Union nationale des artisans du Sénégal (Uncms) sont décidés à ne pas être laissés en rade parmi les futurs membres devant être cooptés par le Président de la République pour siéger au Sénat. Devant les journalistes, le bureau national de l’Union, au grand complet, campera les enjeux en rappelant le rôle et la place des artisans et des chambres des métiers dans le développement socio-économique du Sénégal.

Dans son propos liminaire, le Président Mamadou Bopp de Fatick estimera que l’artisanat, grand pourvoyeur de devises et générateurs d’emplois avec ses 120 corps de métiers, ses 03 millions d’actifs, soit 30% de la population active et sa contribution de 12% au Pib « constitue non seulement la charpente, mais est la colonne vertébrale de l’économie ».

Autant de raisons qui lui feront dire que le secteur mériterait une plus grande attention des pouvoirs publics « au regard des grands pays qui se sont développés par l’artisanat et où le Président de chambre de métier est d’office député en ce sens qu’il tire sa légitimité d’un pouvoir électif de toute la population artisanale de sa région ». Et « l’on ne peut être plus représentatif que cela », dira – t - il.

Auparavant, le Président Maguette Mbow de Dakar, assurant l’intérim du Président national de l’Union, El Hadj Séni Seck, reviendra longuement sur la promesse du promesse du Président Wade aux artisans lors de l’audience qu’il leur a accordée le 26 juillet 2006. A l’en croire, le Chef de l’Etat leur avait promis « une représentativité dans chaque région au niveau des institutions ». La commission de suivi des promesses mis sur pied après l’audience et qui regroupent cinq présidents et deux vice-présidents de chambres de métiers a jugé opportun de tirer la sonnette.

En effet, considérant que les chambres de métiers devraient inéluctablement être représentés au niveaux des conseils municipaux, régionaux et ruraux, à l ‘Assemblée nationale, au Conseil de la République et au Sénat pour exposer leurs préoccupations quotidiennes, ce qui n’est pas le cas, l’Union estime que « maintenant que seul le Sénat reste au rendez-vous, nous interpellons le Président Wade pour qu’il respecte ses engagements ».

Même si dans la foulée ils reconnaissent avoir reçu effectivement six des douze véhicules promis par le Chef de l’Etat.

Mamadou Lamine DIEYE
Source: Sud Quotidien

Article Lu 1263 fois

Samedi 21 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State