Référence multimedia du sénégal
.
Google

MISE A SAC DES LOCAUX DE L'AS ET 24 HEURES: Les présumés coupables jugés jeudi sans le commanditaire - «Le limogeage de Farba Senghor est une exigence de Sarkozy»

Article Lu 11495 fois

C’est demain jeudi, lors des audiences du Tribunal des Flagrants délits de Dakar, que les nervis suspectés dans l’attaque contre les rédactions de L’AS et de 24 Heures Chrono seront jugés. Entendus à nouveau par le Procureur de la République, ils ont été placés sous mandat de dépôt hier. Au moment où leur commanditaire continue de se promener tranquillement.



MISE A SAC DES LOCAUX DE L'AS ET 24 HEURES: Les présumés coupables jugés jeudi sans le commanditaire - «Le limogeage de Farba Senghor est une exigence de Sarkozy»
En ce début de Ramadan, les rares rayons solaires qui frappent malgré le zénith qui approche n’ont pas permis aux parents et proches des nervis arrêtés dans l’affaire de l’attaque contre les journaux L’AS et 24 Heures Chrono, placés sous mandat de dépôt, de pleurer toutes les larmes de leurs corps. Hier, la cour du Bloc des Madeleines a été inondée de larmes, des corps qui se torturent, des femmes à la limite de l’hystérie, criant à tue-tête : «Waay, laissez-les rentrer chez eux, ils n’ont rien fait, ce sont des enfants manipulés». C’est le triste spectacle du soir de ce début de Ramadan. Une autre façon pour ces proches des nervis arrêtés d’avouer que ça se corse pour les présumés assaillants de L’AS et 24 Heures Chrono. 24 heures après avoir été confrontés à celui qu’ils accusent de les avoir envoyés saccager les quotidiens L’AS et 24 Heures Chrono, Farba Senghor, l’ex-ministre des Transports aériens et de l’Artisanat, les nervis ont été à nouveau entendus hier vers les coups de 17 heures par le Procureur de la République. C’est un retour au Parquet à l’issue duquel ils ont été placés sous mandat de dépôt.
Menottes aux mains, les nervis traversant la cour du Tribunal régional hors classe de Dakar sous l’escorte des gardes pénitentiaires pour entrer dans la cave des détenus, ont demandé à leurs parents et camarades venus en masse les soutenir «d’arrêter de pleurer et de venir plutôt demain jeudi, le jour du procès».

En effet, entendus à nouveau par le Procureur, les nervis se sont vus notifier leur mise en accusation et ont été placés sous mandat de dépôt. Ils seront fixés sur leur sort jeudi prochain, lors des audiences du Tribunal des Flagrants délits de Dakar.

L’on se rappelle que les présumés agresseurs ont été arrêtés suite à la mise à sac des quotidiens L’AS et 24 Heures Chrono. Durant ladite casse, ils étaient à bord d’une voiture L200 immatriculée au nom de l’Administration. C’est à l’aide de ce véhicule, qu’ils ont réussi à s’échapper. Ce qui n’a pas empêché des témoins de relever la plaque d’immatriculation et la couleur de la voiture.

Quelques temps après, saisie, la Police, à travers son laboratoire d’analyses, a relevé les empreintes des délinquants et réussi à identifier les présumés agresseurs et les arrêter. Durant l’enquête menée par la Sûreté urbaine de Dakar, les nervis n’ont pas hésité à verser dans un déballage et incriminer l’ex-ministre des Transports aériens et de l’Artisanat, Farba Senghor. Celui-ci, convoqué, n’a pas voulu répondre dans un premier temps. Ce qui a amené le Procureur de la République, Ousmane Diagne, qui venait d’être nommé à ce poste, à déclarer, lors d’un point de presse, qu’il n’a pas les compétences juridiques de convoquer un ministre de la République.

Il a fallu un décret présidentiel pour que Farba Senghor daigne déférer à la convocation du procureur de la République. Les choses vont rapidement s’enchaîner avec l’audition, avant-hier lundi, du chargé de propagande du Parti démocratique Sénégalais (Pds, au pouvoir) par le Procureur de la République Ousmane Diagne.

Il faut rappeler que le Maître des poursuites, lors de son point de presse, la semaine dernière, avait soutenu que les présumés suspects dans la mise à sac de L’AS et de 24 Heures Chrono étaient passibles de la Cour d’Assises. Qu’est-ce qui a dû se passer entre temps pour que ces derniers soient envoyés auprès du juge des Flagrants délits. Mystère et boule de gomme.


Source: Le Quotidien

Article Lu 11495 fois

Mercredi 3 Septembre 2008





1.Posté par sharifu le 03/09/2008 15:50
Arretez la manipulation svp. Vous reproduisez un article du Quotidien et vus changez le titre, en y glissant "Sarkozy".... Drole de "sournalistes" que vous etes...

MISE A SAC DES LOCAUX DE L'AS ET 24 HEURES :

Les présumés coupables jugés jeudi sans le commanditaire -

«Le limogeage de Farba Senghor est une exigence de Sarkozy»


2.Posté par NIAGASSE le 03/09/2008 16:16
je ne vous reconnais plus!! ke faites vous de la rigueur intellectuelle? En koi SARKO est compromis dans votre texte? Vivement ke Farba soit relaché pour revenir vous faire votre fête!!

3.Posté par samory le 03/09/2008 16:18
moi je ne vois même pas le nom de sarko dans cette article en quoi celà le concerne?

4.Posté par LAYE le 03/09/2008 16:47
Ok d'accord on nous parle de SARKOZY dans le titre de l'article , mais qu'est-ce que ce nom vient foutre dans une article qui parle d'un tout autre sujet ? Ok le feu follet SARKO a des points commun avec cet energuméne de FARBA nottament ses capacités indéniables à occuper en permanence la une de l'actu mais quand même pas jusqu'à Dakar tout de même ?????

5.Posté par MARVEL le 03/09/2008 18:40



El Malick Seck, pris en otage par un blanchisseur, sous le silence hypocrite des journalistes.


Depuis près d'une semaine, El Malick Seck, le patron de "24H Chrono" et de Rewmi.com est pris en otage par la police politique de Wade, et cela vraisemblablement sur les instructions de ce dernier lui-même. Museler El Malick ne suffisant pas, il fallait aussi empêcher toute publication ultérieure du journal qui aurait pu enfoncer le clou dans cette affaire de blanchiment d'argent sale dont l'implication du nom de Wade ne date pas d'aujoud'hui. La fermeture de l'organe a donc été ordonnée.

Tous les sénégalais savent que la présidence est la première blanchisserie d'argent sale issu des détournements, casses, arnaques, surfacturations, etc……. Le nom de Wade cité dans l'affaire de blanchiment de l'argent volé dans les banques centrales à Bouaké et Korogho en Septembre 2003 ne date pas de l'article de El Malick Seck. Mais comme pour tous les scandales quotidiens depuis la triste alternance, Wade comptait sur l'amnésie des sénégalais qui à chaque nouveau scandale, oublient le précédent. El Malick est alors venu rafraîchir la mémoire à ces sénégalais comme il le fait depuis le 1er numéro de son quotidien.

Le Ministre des Finances de Côte d'Ivoire lui-même avait affirmé que 70 % de cet argent volé a été blanchi au Sénégal. Et qui dit "blanchisseur" pense directement à celui qui blanchit les criminels épinglés par les audits, blanchit des dizaines de milliards détournés et qui transitent par ses fonds secrets ou ailleurs.

Tout le monde se souvient du procès de Dansokho en Mai 2006 au cours duquel Amath disait avoir les preuves et des documents pouvant démontrer que les milliards volés en Côte d'Ivoire ont bien atterri dans la cours de Wade. Et Dansokho de demander à la justice de l'inculper ou l'interroger si elle voulait en savoir plus sur cette affaire. Et qu'est-ce que la justice fit ? Elle somma à Dansokho de se taire et le relâcha vite fait avec une pseudo peine assortie de sursis. Elle était vite oubliée l'accusation de diffusion de fausse nouvelle déclenchée suite aux déclarations de Dansokho et Ibrahima Sène au sujet des 280 milliards laissés par le PS et qui ont disparu. Idem pour les 440 milliards transférés sans justification dans les pays du Golf.

Ce sont ces différentes vérités, que Wade voudrait enterrer aux côtés des autres milliards détournés ou blanchis, que notre cher El Malick Seck a ramenées sur le tapis.

Toujours pour permettre aux sénégalais de ne pas oublier, Aid Tranparency par exemple s'était penché sur ces nombreux milliards qui étaient détournés au fur et à mesure sur une période de 6 années. Et c'est pas moins de 2477 milliards qui ont ainsi été dérobés aux contribuables par un régime criminel, cupide, cleptomane et décidément insatiable.

Concernant le casse des banques de Bouaké et Korogho, on se souvient qu'une information judiciaire avait été ouverte contre un certain Abdoulaye Diallo qui avait été arrêté à Dakar lorsqu'il tentait de déposer à Ecobank la somme de 185 millions portant la lettre "A" (qui est la marque des billets de la Bceao qui circulent en Côte d'Ivoire) provenant de ces casses.

Un fonctionnaire du Ministère des Finances, un certain Ngouda Fall Kane, avait alors informé Wade de l'implication d'un de ses proches dans une tentative de blanchiment de plus de 1,5 milliards repérés dans le compte bancaire de cet ami. Ngouda Fall Kane qui pensait que Wade allait alors initier des poursuites contre ce proche ne devait naïvement pas savoir qu'il s'adressait au premier blanchisseur de la république. Wade ne résiste pas à la vue d'un milliard détournable, blanchissable, …………

Bien sûr comme il est facile de le deviner, ce blanchisseur et proche de Wade ne fût jamais inquiété, surtout lorsque l'on a entendu par la suite le nom de Wade parmi les principaux bénéficiaires de ces milliards blanchis. Et comme dit Dansokho qui se comparait à Wade : "quand moi je poursuis et attrape un voleur, l'argent ne finit pas dans ma poche". De nombreux exemples sont là pour nous démontrer à quoi Dansokho fait-il allusion.

Comme cela se fait habituellement sous le régime wadien, il faut faire taire Ndiouga Fall Kane, ce fonctionnaire du Ministère des Finances qui était au courant de l'affaire de blanchiment et qui avait pondu un rapport pointant l'entourage de Wade. Il bénéficia miraculeusement d'une forte promotion à l'issue de Conseil des Ministres du 13 Janvier 2005, et devint le chef des traqueurs de blanchisseurs. Devinez dans la poche de qui ira l'argent récupéré des blanchisseurs. C'est comme cela que Wade fonctionne : "tiens, mange et tais toi". C'est comme cette fameuse cérémonie de prestation de serment de ses ministres devant sa personne => "Jurez de manger, de me laisser faire tout, et surtout de la fermer".

Bref, El Malick ne peut ignorer tous ces détails sur cette affaire de blanchiment d'argent volé en Côte d'Ivoire, et ce premier article n'était vraisemblablement qu'un préambule comme "24h Chrono" a l'habitude de le faire sur certains sujets développés à travers plusieurs éditions. Alors pour ne pas lui laisser le temps d'en dire plus, c'est le blanchisseur lui-même qui a donné les instructions pour l'arrestation de El Malick Seck, et la fermeture de son journal au cas où ses collaborateurs seraient tentés d'écrire la suite de l'histoire.

Ce qui est lamentable dans toute cette affaire El Malick Seck, ce n'est pas son incarcération, car sous le régime wadien, il n'y a que les hommes qui tiennent à leur honneur et à leur dignité qui vont en prison, ce n'est pas non plus ce énième scandale impliquant directement Wade ou sa famille. Ce qui est lamentable, c'est le silence hypocrite des journalistes et de leurs organes à qui "24h Chrono" avait certainement eu le malheur de commencer à grignoter trop de parts de marché ou de menacer en termes de notoriété. El Malick Seck en a soutenu plus d'un parmi les membres de ce CPDJ, ou parmi ses non membres, lorsqu'ils étaient tous à un moment donné ou à un autre agressés par ce régime mafieux.

Mais El Malick, au contraire de bon nombre de ces acteurs de la presse, nous a démontré pouvoir rester digne et constant dans toutes les circonstances. Quant à ces bouffons et larbins qui essayent de museler tout sénégalais qui ébruite leurs crimes, vols et mensonges quotidiens perdent leur temps et auront également affaire à d'autres sénégalais tout aussi dignes.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

6.Posté par samory le 03/09/2008 19:00
ho marvel le grand fantome!
Tantôt certains disent que c'est idrissa seck tantôt d'autre disent que c'est sjd d'autres arguent barthélémy et tout dernièrement certains le croyait malick seck.
Afin ils viennent de déchanter ceux là puisque le journaliste est au fond de sa cellule et ça m'éttonnerait que les limiers lui offrent le privilège d'un ordi avrc 'internet.
et ainsi donc la casse tête continue.qui se cache dérrière se MARVEL?
ha ha ha ha la devinette!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

7.Posté par jambar le 03/09/2008 19:20
N IMPORTE QUOI JE NE VOIS VRAIMENT PAS LE LIEN QU IL Y AS ENTRE L ARTICLE ET SARKOZY ARRETEZ DE VOUS FOUTRE DE NOUS C EN EST TROP LA

8.Posté par Sophie le 03/09/2008 19:29
Mavel fout nous la paix waay. Dama woor sinon rek dou bakh... Da nga soof avec tes longs textes. Va ecrire ds les journaux et laisse les forums bon Dieu. Et si t´as des comptes á regler avec Wade , regle les mais de grace may niou avec Wade ni, wade na...

9.Posté par Mac à Marvel le 03/09/2008 19:31
Tu es malhonnête. Mais les senegalais ne sont pas dupes!!!

10.Posté par JAMES BOND PNOF le 04/09/2008 06:48
MARVEL QUI QUE TU SOIT PERSONNE NE TE SUPPORTE CAR T PAS INTERESSANT SI TU AVAIS TOUS CES INFO POUR ATTENDRE QUE EL MALICK L AIT FAITE POUR FAIRE DU COPIE-COLLER

11.Posté par margaut le 04/09/2008 15:11
comment ce fils de pute de sarko ...

12.Posté par marvel cagna bi le 04/09/2008 15:12
ah bon ce pd de sarko........

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State