Référence multimedia du sénégal
.
Google

MINISTÈRE DE LA JUSTICE : Le Pr. Moustapha Sourang prône une justice prévisible et indépendante...

Article Lu 1634 fois

Le nouveau Garde des Sceaux, ministre de la Justice a officiellement pris fonction hier. Le Pr. Moustapha Sourang remplace à ce poste Me Madické Niang, nommé au département des Affaires étrangères. Il a saisi l’occasion de la passation de service pour insister sur l’importance de la justice.



MINISTÈRE DE LA JUSTICE : Le Pr. Moustapha Sourang prône une justice prévisible et indépendante...
Le ministre d’Etat Moustapha Sourang, nommé récemment Garde des Sceaux, ministre de la Justice, a été installé, hier, dans ses nouvelles fonctions. Lors de la cérémonie de passation de service, le Pr. Sourang a insisté sur l’importance de la justice. « La justice, c’est une richesse d’un pays. Elle est aussi importante que tous les secteurs économiques. C’est un secteur qui n’apparaît pas, mais vous ne pouvez pas avoir le climat des affaires et la sécurité des transactions juridiques si vous n’avez pas une bonne justice prévisible et indépendante. C’est la raison pour laquelle le chef de l’Etat compte beaucoup sur l’expertise de la magistrature », a déclaré le Pr. Sourang. Louant le travail abattu par son prédécesseur à la tête de ce département, il s’est engagé à consolider les acquis et à ouvrir de nouvelles pistes.

Selon le Garde des Sceaux, deux choses sont fondamentales : « l’égal accès à la justice et le droit d’accéder à la justice. C’est également le droit d’accéder au traitement ». A son avis, tous les Sénégalais ont le droit d’être traités de la même façon. « Il y va de l’intérêt et de la crédibilité de nos institutions ». Il a, en outre, demandé aux gens de faire confiance à la justice et à son indépendance car, a-t-il dit, elle est composée d’hommes très bien formés et responsables. Rappelant le vœu du chef de l’Etat pour une justice sereine, accessible à tous dans les conditions d’égalité, le Pr. Sourang a promis d’être à l’écoute de tous. Il a promis de rencontrer tout le monde, d’aller sur le terrain, de tenir même des Crd spéciaux.

Son prédécesseur, Me Madické Niang, a rappelé l’empreinte qu’il a laissée au département de la justice. « Nous avons mis en place les éléments qui nous permettent de dessiner une nouvelle carte judiciaire. Nous nous sommes attaqués à la question des longues détentions, à l’éducation surveillée, la prison, le greffe. Nous avons mis en chantier de nouveaux textes », a noté Me Madické Niang. « Aujourd’hui, tous les acteurs judiciaires ont eu à faire l’objet d’une nouvelle réglementation à travers un nouveau statut qui a été élaboré à partir de règles qui complètent les dispositions qui existaient », a-t-il ajouté. Auparavant, Me Niang a exprimé ses regrets car la justice qu’il quitte est dans son « cœur ». Il n’a pas manqué d’évoquer les qualités humaines et professionnelles de son successeur.

...Et un renouvellement des dogmes de formation au Cfj

Le nouveau Garde des Sceaux, ministre de la Justice compte faire de la formation des magistrats un créneau pour rendre plus performante la Justice sénégalaise. « Il faut renouveler nos dogmes de formation. Le Centre de formation judiciaire (Cfj) devra, à la lumière du droit communautaire, du droit supra national, de l’Ohada et autres, tendre vers d’autres horizons pour nos jeunes magistrats. Il faut qu’on puisse les armer car le Sénégal a cette vocation d’être un pays pilote en matière d’initiative de politique de développement », a-t-il déclaré. « Mais notre pays doit prendre le créneau de la Justice commerciale, de l’arbitrage pour donner à nos magistrats une dimension internationale. Nous ne manquerons pas de prendre des initiatives à ce niveau pour la formation complémentaire en droit communautaire mais surtout pour l’échange avec les grandes écoles de formation en magistrature ».

Aliou KANDE
Source Le Soleil

Article Lu 1634 fois

Jeudi 8 Octobre 2009





1.Posté par Boss le 08/10/2009 11:44
Félicitation professeur et bon courage pour cette nouvelle et noble mission au service de la nation sénégalaise. on compte sur toi, sur ta dignité, ta probité et ton honnéteté pr une justice enfin libre et indépendante au sénégal.

2.Posté par sare le 08/10/2009 18:10
kui ik n est pas un griot il fait pas aussi la tète de mara...il est simple et efficace..il est bien eduquè mais madikè un veritable ane...griot de pure sang....

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State