Référence multimedia du sénégal
.
Google

MEURTRE : Sédhiou Mballo écope 7 ans de travaux forcés

Article Lu 1490 fois


Sédhiou Mballo a été déclaré hier coupable de meurtre, par la Cour d’assises de Ziguinchor et condamné à 7 ans de travaux forcés. Le coup de couteau envoyé à Hamidou Diallo a été mortel à ce dernier. A l’origine du drame, il y a des insultes.

ZIGUINCHOR - Agé de 50 ans, Sédhiou Mballo, cultivateur à Kounkané (département de Vélingara, région de Kolda), avait commis, le 31 août 2004, un homicide sur la personne de Hamidou Diallo. Selon le témoignage d’Abdourahmane Kandé auprès des gendarmes enquêteurs, le jour des faits, il était dans son « tangana » avec Ibrahima Cissokho et Sédhiou Mballo, lorsque Hamidou Diallo, visiblement en état d’ébriété, était venu emprunter un programme de Pari mutuel urbain (Pmu) à Ibrahima Cissokho. Ce dernier lui répondit qu’il n’en disposait pas, et Hamidou Diallo se mit à l’insulter. Et pour éviter des histoires, Ibrahima Cissokho quitta les lieux. Hamidou Diallo se tourna vers Sédhiou Mballo qui lui répondit qu’il ne disposait pas non plus d’un programme. Il reçut le même traitement que M. Cissokho.

Un échange verbal s’en était suivi au cours duquel Hamidou Diallo insulta de mère Sédhiou Mballo. Celui-ci réagit en lui donnant un coup de couteau au thorax. La blessure qui en résulté ne laissa aucune chance à la victime. Le certificat de genre de mort faisait état d’une plaie profonde de 3 cm, sous le sein gauche, dans la région pré-cardiaque. Une hémorragie massive faucha le bonhomme.

Entendu également par les hommes en bleu, Ibrahima Cissokho avait confirmé les actes de provocation dont il avait été l’objet de la part de Hamidou Diallo. Ce qui l’avait fait quitter momentanément le « tangana » d’Abdourahmane Kandé. Quand il y était revenu quelques instants plus tard, il avait trouvé Hamidou Diallo déjà mort. Tout en reconnaissant les faits qui lui sont reprochés, Sédhiou Mballo avait précisé que sa victime lui avait donné une gifle qui l’avait envoyé sur une table. Se sachant moins fort que son antagoniste, il s’était alors emparé du couteau qui était sur ladite table pour lui en administrer un coup.

Hier, devant la Cour où il répondait d’homicide volontaire, Sédhiou Mballo a reconnu avoir tué Hamidou Diallo, précisant que ce n’était pas un fait intentionnel. Revenant sur les faits, il explique qu’il était maîtrisé par sa victime, le front contre la table sur laquelle il était tombé quand cette dernière l’avait frappé à la nuque. « Spontanément, je me suis emparé du couteau qui était sur la table et j’en ai donné un coup à Hamidou Diallo », ajoute-t-il. L’accusé a expliqué que c’était pour piquer un peu son adversaire avec le couteau afin de le faire lâcher prise.

Pour l’avocat général Mbacké Fall, il n’y a pas eu de bagarre. « C’était plutôt, des échanges de propos malveillants et injures entre les deux protagonistes », dit-il. A son avis, lorsque Hamidou Diallo a été expulsé par Abdourahmane Kandé de son « tangana », comme ce dernier l’a déclaré hier devant la Cour, il a été attaqué par surprise par Sédhiou Mballo qui lui a administré deux coups de couteau. D’où l’intention avérée de donner la mort. Ainsi, le parquet a requis 10 ans de travaux forcés contre l’accusé. Selon la défense, assurée par maîtres Mamadou Kory Sène, El Hadj Basse et Moustapha Mbaye, son client a certes donné un coup violent, mais dans le but de faire lâcher prise à son adversaire, sans avoir l’intention de donner la mort. « Il n’y a pas de meurtre. Il s’agit de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort, sans intention de la donner », estime la défense. Elle a ensuite plaidé l’excuse de provocation pour les propos malveillants et la gifle reçus par l’accusé et qui ont entraîné les coups qu’il avait portés sur sa victime.

Dans son délibéré, la Cour n’a pas accordé l’excuse de provocation à Sédhiou Mballo. L’accusé, qui n’a eu que des circonstances atténuantes, a été reconnu coupable de meurtre et condamné à sept ans de travaux forcés.

Source: Le Soleil

Article Lu 1490 fois

Vendredi 25 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State