Référence multimedia du sénégal
.
Google

MEURTRE D’UNE CHINOISE A DAKAR: Trois suspects dans les filets de la Sûreté urbaine

Article Lu 1830 fois

L’enquête ouverte par la police sénégalaise après l’assassinat de Hu Yuepin, du nom de cette Chinoise âgée de 52 ans retrouvée morte dans sa chambre, avance à grands pas. Une dame et deux hommes, tous proches de la victime, ont été cueillis par les éléments de la Sûreté urbaine.



MEURTRE D’UNE CHINOISE A DAKAR: Trois suspects dans les filets de la Sûreté urbaine
Et l’on reparle de la communauté chinoise établie à Dakar. Une communauté qui vit repliée sur elle-même, mais qui, très souvent, est secouée par de nombreux crimes dont la plupart restent non élucidés. Cette fois-ci, la police, en l’occurrence la Sûreté urbaine, qui a hérité de cette affaire, est allée très vite pour éviter certainement que les auteurs de la mort de Hu Yuepin ne bénéficient de complicité pour quitter le pays.

Sur les faits, il faut retenir que c’est dans la nuit du jeudi 13 courant que les éléments de la Sûreté urbaine ont été informés de la découverte du corps sans vie de Hu Yuepin. Très vite, les limiers se sont déportés sur les lieux où, selon une source qui a participé à l’enlèvement du corps, une odeur de brûlé se dégageait de la chambre. «Il y avait de la fumée dans la chambre et des traces de brûlures sur le corps de la victime», assure la même source. Ce qui laisse croire que Hu Yuepin a été torturée avant d’être achevée. La victime, bâillonnée par son (ou ses) bourreau, avait les mains liées derrière le dos. Après l’enlèvement du corps par les sapeurs-pompiers, les enquêteurs de la Sûreté urbaine ont très vite installé dans leur viseur un ressortissant chinois qui était tout le temps avec Yuepin et dont la disparition avait été signalée. L’individu, finalement localisé par les limiers de la Sûreté urbaine au centre-ville, a été immédiatement arrêté, puis livré aux enquêteurs. C’est dans ce même sillage que deux autres ressortissants chinois -un homme et une dame- ont été, à leur tour, arrêtés par les limiers.

Sur le mobile du crime, les enquêteurs de la Sûreté urbaine ne veulent pas se prononcer, mais tout laisse croire qu’il s’agirait d’un règlement de comptes.

Alassane Hanne
Source L'Observateur


Article Lu 1830 fois

Lundi 17 Août 2009




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 13:27 XALASS: Planning familial des écolières...Ecoutez

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State