Référence multimedia du sénégal
.
Google

MEURTRE ATROCE DE FAMA NIANE: INTERPOL POUR DÉNICHER LE "BOURREAU"

Article Lu 12302 fois

La Division des investigations criminelles (Dic) a mis la police internationale (Interpol) à contribution pour retrouver le présumé meurtrier Kandé. La piste du mari de la défunte n’est pas non plus abandonnée, nous assurent des sources concordantes.



MEURTRE ATROCE DE FAMA NIANE: INTERPOL POUR DÉNICHER LE "BOURREAU"
Les policiers de la Dic sont très engagés dans la recherche des coupables du meurtre de la dame Fama Niang, retrouvée découpée en sept parties à la plage de Koussoum, non loin de la prison centrale de Rebeuss. Les limiers multiplient les recherches et épluchent, avec minutie, les indices relevés. En effet, les enquêteurs avaient relevé des empreintes sur le corps de la victime. Lors de la perquisition de la maison du mari de la défunte, Baye Laye Diallo, des indices avaient été trouvés. D’autres constatations ont également été faites dans la cantine sise au marché Pétersen où le corps aurait été découpé. En relation avec la police scientifique, la Dic «traite» les résultats pour faire avancer son enquête.

Parallèlement à cela, la police internationale (Interpol) a été saisie pour retrouver le présumé meurtrier Kandé dont le signalement a été donné. Son arrestation, soutient une source policière, permettra de reconstituer les pièces bien éparses du puzzle que constitue l’assassinat de Fama Niane. Kandé.

Dès sources proches de l’enquête nous informent également que contrairement à ce qui est avancé ça et là, la piste du mari de la défunte, Baye Laye Diallo, n’est pas totalement abandonnée. Gardé à vue dès les premières heures de la découverte macabre, Baye Laye Diallo avait été finalement libéré, faute de preuve, après avoir été auditionné sur procès-verbal. Notre source annonce que son audition a relevé beaucoup de contradictions. Elle fait également entrevoir qu’il ne connaissait rien de sa femme. Ce qui est peu plausible, selon notre source, du fait que la défunte était son épouse.

Aussi, aucun autre mobile n’a été trouvé par les enquêteurs qui leur ferait abandonner la thèse du crime passionnel. Ce qui place le mari à la première place des suspects, même si aucune preuve n’est encore venue corroborer cette thèse.

D’ailleurs, après avoir été libéré, Baye Laye Diallo, a été convoqué à nouveau et entendu une seconde fois sur procès-verbal. Libre, mais toujours sous contrôle…policier.

Source: L'observateur

Article Lu 12302 fois

Mercredi 15 Avril 2009





1.Posté par amiverson le 15/04/2009 21:45
Que justice soit faite et que le ou les criminels soient retrouvés inchallah, yalla na Souniou Borom lérél lééépp té oussal gnou. que la terre lui soit légère!!!!!

2.Posté par coplan le 16/04/2009 13:10
N'importe quoi dans ce pays comment un aître humain peut être tué et découpée en 7 parties en sachet déposé sur une plage dans ce pays n' ya pas de sécurité les forces de l'ordre ne font pas leurs travail comme il se doit c'est de grand roupieurs Door Aye Nagniou Torop

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State