Référence multimedia du sénégal
.
Google

MENACE SUR L’UN DES PROJETS LES PLUS CHERS DU PRESIDENT WADE: Arcelor Mittal renonce à l’exploitation du fer de la Falémé

Article Lu 11670 fois

Arcelor Mittal, le géant mondial de la sidérurgie ne va plus exploiter le fer de la Falémé qui est dans l’extrême sud-est du Sénégal. Dans son numéro 1, la Gazette qui est un nouveau magazine lancé par le directeur de l’Issic, le journaliste-écrivain, Abdou Latif Coulibaly annonce que Arcelor Mittal a décidé de jeter l’éponge. La crise a eu raison de la volonté de Arcelor Mittal et de celle des autorités sénégalaises. Le président Wade voit ainsi un projet qui lui est cher s’écrouler. Selon la Gazette, le président Wade était si sonné, quand il a été mis au courant du désistement de Arcelor Mittal, qu’il s’est empressé de demander aux responsables de ce géant mondial de la sidérurgie de se garder de communiquer à ce sujet, en attendant le déroulement du scrutin prévu le 22 mars mars prochain.



MENACE SUR L’UN DES PROJETS LES PLUS CHERS DU PRESIDENT WADE: Arcelor Mittal renonce à l’exploitation du fer de la Falémé
« A l’eau, le projet de construction d’un important port minéralier, perdu également la chance de voir surgir une nouvelle voie ferroviaire reliant la capitale à la région de Kédougou », souligne la Gazette. Arcelor Mittal avait prévu d’investir pour l’exploitation du fer de la Falémé la somme de 1200 milliards de Fcfa. Des milliers d’emploi devaient être créés à travers cet investissement d’Arcelor Mittal au Sénégal. Mais la crise mondiale a eu raison de cette volonté de Arcelor Mittal.

Pourtant, le géant mondial de la sidérurgie avant, sa décision de renoncer à ce projet, avait proposé au chef de l’Etat, son gel, pour un délai d’un à deux ans. Mais, niet leur aurait rétorqué le chef de l’Etat, selon la Gazette. Le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade leur aurait balancé : « les Brésiliens me courent derrière, il n’en est pas question, puisque c’est comme cela, vous pouvez partir ».

Une offre que le chef de l’Etat aurait du accepter. Car, avec la crise mondiale, certains spécialistes pensent que les autorités auront du mal à persuader d’autres investisseurs de prendre le relais de Arcelor Mittal.

C’est le 22 février 2007 dernier que le gouvernement du Sénégal avait signé des accords avec Arcelor Mittal pour l’exploitation du fer de la Falémé. A travers, ces accords, le Sénégal remettait ainsi en cause le contrat qui le liait aux Sud-Africains de Kumba Iron Ore (Kio, ex-Kumba ressources).

D’ailleurs, ces derniers ont attaqué en justice le gouvernement sénégalais pour la rupture de ce contrat. Dans l’accord liant le Sénégal à Arcelor Mittal, la mine de fer devait entrer en production en 2011. Le projet devait se dérouler en plusieurs phases pour atteindre, à pleine production, une capacité annuelle comprise entre 15 millions et 25 millions de tonnes.

Source Nettali

Article Lu 11670 fois

Vendredi 20 Mars 2009





1.Posté par iseck70 le 20/03/2009 06:52
il est plus sage de renoncer car tous les contrats signes par ce regime seront bientot annules et nous vous prions de recuperer les pots de vin remis à la famille wade.cela entre dans le cadre de la revision ou simple remise en cause de tous les contrats ou ventes ou acquisition de terrains que la famille wade a accorde en tenant pas compte des interets du peuple senegalais mais seulement au profit de leurs interets pesonnels une famille aux moyens modestes en 2000 qui marche apres seulement 8 ans sur plus de la moitie du budget du senegal .quand le fils karim dispose d'un jet personnel, sa mere de la pointe de sanghomar et wade pere passe tout son temps à louer des avions pour ses deplacements ou moutmout permanents comme si attent de la bougeotte ,le peuple senegalais ne cautionne plus le pillage de nos ressources au profit des arabes et iraniens qui ont verse des milliards de pots de vins pourque wade tourne le dos à nos partenaires et amis traditionnels plus exigeants en matiere comptable

2.Posté par Fit le 20/03/2009 12:04
Jeunes de la banlieue, où sont les 24 000 emplois que Wade Ubu et sa famille vous avez promis?
Le temps du réveil à sonné. Pikine, Guédiawaye, Thiaroye, Rufisque, Parcelles, Yeumbeul, Keur Massar.... levez-vous ! Dites NON à Wade.
Les elections du 22 constituent un référandum à 2 questions :
Voulez-vous que Wade continue à vous prendre pour des imbéciles ?
Voulez-vous que son Gordjiguen et voleur de fils K'rim soit votre président ?
NON ! NON ! 1000 fois

3.Posté par gtaja le 20/03/2009 12:14
Iseck70 je ne sais pas si tu as fai lé bancs ou pas mais comprends que si c projtet n s ralis pas c'est le senegal qui perd et non wade, oubliez un peu les motivations et ambitions politicienne et pensez a l 'avnir d votre pays
c'est degoutant la politik

4.Posté par cheikh le 20/03/2009 18:11
je suis très choqué d'apprendre celà. c'est la seule chose que je trouver défendable dans son bilan

5.Posté par deug le 21/03/2009 02:45
le senegal doit les poursuivre ils ne peuvent pas rompre les accords unilateralement au moins indemniser l Etat pour les prejudices subies

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State