Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



MENACE DE MORT CONTRE IMAM MASSAMBA DIOP: « Ils m’on dit qu’ils me feront ce qu’ils ont fait à Latif Guèye »



MENACE DE MORT CONTRE IMAM MASSAMBA DIOP: « Ils m’on dit qu’ils me feront ce qu’ils ont fait à Latif Guèye »
Le président exécutif et membre fondateur de l’Ong Jamra a révélé avoir reçu des menaces de mort lors de son sermon de hier, vendredi 29 mars 2013, dans la grande mosquée de Pikine Gazelle où il officie comme Imam depuis des années.
Imam Massamba Diop, était très remonté contre une réunion secrète d'homosexuels, relayée par nos confrères du journal Le Populaire.

«Grande a été notre surprise quand on nous a fait état que des autorités de la Raddho et du Ministère de la Santé auraient pris part à la rencontre pour peaufiner un projet de loi à introduire à l'Assemblée nationale pour la légalisation de l'homosexualité par les parlementaires», a d'emblée martelé l'imam dans son sermon.

Et de poursuivre «c'est pour cette raison que j'avais invité mes collègues imams de tous le Sénégal d'axer leur sermon du vendredi sur cette pratique non reconnue par aucune religion, barrer ce phénomène et les lobbies qui s'y activent pour dire non comme nous l'avions fait le 23 Juin».

Dans son sermon, il a interpelé le président Macky sall à se prononcer sur ce phénomène «Lors que Abdoulaye Wade était là, il y avait une pétition qui circulait au niveau mondial. Et en Afrique, il fallait faire signer les présidents et celui du Sénégal. Nous avions élevé la voix et Wade a envoyé deux ministres conjointement Coumba Gaye qui s'occupait des droits humains et Bamba Ndiaye, ministre des affaires religieuses. Conjointement, ces deux ministres avaient dit que le Sénégal ne signera jamais ce document pour légaliser l'homosexualité. Aujourd'hui, j'interpelle le président Macky Sall. Jamra l'interpelle».
Puis il insiste en élevant la voix «moi j'interpelle le président Macky Sall d'éclairer la lanterne des sénégalais si oui ou non le Sénégal est pour la légalisation de l'homosexualité. Nous voulons avoir le point de vue exact du Chef de l'Etat sur cette question. Et je ne pense pas que Macky Sall va accepter cela», vocifère l'imam.

Revenant sur les menaces de mort dont il fait l'objet tout les jours, il confie : «mes détracteurs m'ont dit qu'ils vont me faire la même chose qu'on a fait à Abdou Latif Gueye. Je leur fait comprendre qu'ils ne peuvent pas m'intimider. Je ne crains personne. Je suis un musulman. Si Dieu décide de ma mort aujourd'hui, je suis prêt. Je marche sans garde du corps. Ils m'ont menacé plusieurs fois. Je n'en ai cure.Tant que qu'il me reste un souffle de vie, je continuerai de prêcher le droit et la vérité et quelque en soit les conséquences».

Et de renseigner sur la suite de ses menaces «je n'ai pas déposé de plainte. Peut-être que j'en discuterai avec mes avocats sur pour voir la suite à donner à ces menaces. Ils m'ont dit que ce qu'ils ont fait à Abdou Latif Gueye, ils vont me le faire. J'entends de voir », a-t-il laissé entendre avant d'alerter les musulmans : «le Sénégal est un pays phare. Aujourd'hui, il suffit que le Sénégal signe cette pétition pour que tous les pays de la sous-région emboitent le pas. C'est pourquoi, les lobbies qui sont-là puissants en milliards font des pieds et mains pour faire signer cette pétition au Sénégal. Nous ne l'accepterons pas».

La grande mosquée de Gazelle a refusé du monde lors de la prière du vendredi. Les fidèles qui écoutaient religieusement le sermon ont eu des larmes aux yeux pour marquer leur désapprobation à l'homosexualité.

Moussa Thiam
Source Sudonline.sn

Samedi 30 Mars 2013




1.Posté par Mass le 30/03/2013 20:38
Soyez prets et sous vos gardes mes chers compatriotes sénégalais car nous n’accepterons jamais ces PD dans notre pays . Le 23 juin est une date historique montrant qu’aucune loi contraire à la volonté populaire ne peut passer à l’assemblée. Tout élu du peuple (traitre) qui s’y aventurait sera tué et sa maison brulée ainsi que sa famille chassée du Sénégal. Maison par maison, quartier par quartier, village par village si vous voyez un PD trainait tuer le car c’est des portes malheurs et séropositifs détruisant tout sur leur passage.

Sans état d’ame ni complaisance encore moins de tolérance avec ces PD venus d’ailleurs. Nous n’accepterons pas ceux qui nous ont colonisé et pillé reviennent nous imposer leurs sales pratiques..

Il faut dénoncer ces PD leurs noms, prénoms, adresse et on va les traquer jusqu’à leur dernier retranchement.

2.Posté par woyou bandit moy bayam le 31/03/2013 05:03
Lorsqu'il lui fut pose demande de se prononcer sur les 3 korite et les multiple tabaski qui ralentissent le developpement et l'economie du pays,il repondit que ca releve de la foi personnelle.
Sur cette question aussi sa reponse est juxtaposee a celle de ses maitres blanc,
Avec ce president c'est le toubab qui porte le calecon a sa place,bin lui il prefere le nguinbou.Lors de la mini audience que lui a consenti obama y'avait que les ndouxou senegalais pour l'acceuillir a Washington.Alors quand ces microbes se permettent de menacer ouvertement les gens,c'est parcequ'il les a injecte du toupet avec des promesses de politicien.
So len moytouwoul,dananou len fekeu si soire domou thione seck,bloquer sortie yeupeu,tour essence si batiment bi talko djeupete,comme ca di nguen waniekou.BASTA

3.Posté par goor djiguen gnouss ndeyam rek tale le 31/03/2013 08:36 (depuis mobile)
si letat veux k lè brul lasamblè il na ka proposer cet saltè a lasamblè il veron k lè senegalais naccepteron jamè ces imbecil tolerance 0 k tt lè imame sache k ns lè jeunes nous derier eux ns somment ptet a donner la vie pour combatr les homosexuel

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >







Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés