Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



MEDIA JOURNALISME EN AFRIQUE DE L’OUEST Des acteurs de la presse réfléchissent à l’harmonisation des curricula de formation

Sous l’égide de l’Unesco-Breda, des responsables d’école de formation en journalisme de l’Afrique de l’Ouest planchent, depuis hier, sur l’harmonisation des curricula de formation.



MEDIA JOURNALISME EN AFRIQUE DE L’OUEST Des acteurs de la presse réfléchissent à l’harmonisation des curricula de formation
Journalisme et pratiques professionnelles ou journalisme et culture générale: proposition de curricula… C’est sur ces concepts que se poursuivront les débats entre différents acteurs de la presse, ce mercredi à l’Unesco-Breda, à Dakar. C’est à ce lieu que s’est ouvert hier un atelier sous-régional sur «l’harmonisation des curricula de formation en journalisme». Jusqu’au 7 février prochain, étudiants et responsables d’école de formation en journalisme du Sénégal, Burkina Faso, Niger, Cap-Vert, Mali et Guinée Bissau vont plancher sur les maux du secteur de la presse et l’harmonisation des curricula de formation. Déjà, le directeur général du Centre d’études des sciences techniques de l’information (Cesti) du Sénégal, Ibrahima Sarr a donné le ton. «L’objectif de l’atelier est de voir l’état d’intégration du modèle de l’Unesco dans les écoles de la sous-région et parvenir à une harmonisation des curricula de formation», déclare Sarr. Selon un document remis à la presse, l’Unesco propose un modèle général qui peut être adapté aux besoins spécifiques de chaque pays. Il tient compte du contexte social, économique, politique et culturel des pays en développement et des démocraties émergentes, en insistant sur le lien entre démocratie et journalisme et en prônant une plus grande interdisciplinarité au sein des établissements de formation des journalistes. Pour cela, le directeur du Cesti appelle à diagnostiquer les programmes partant de cursus proposés par l’Unesco, de proposer des contenus pour chaque niveau de formation, d’identifier les obstacles à l’harmonisation des programmes, au plan pédagogique, etc. Sur ce, la directrice de l'Unesco-Breda, Ann-Thérèse Ndong-Jatta renseigne sur l’appui qu’apporte son institution aux centres d'excellence en journalisme. Par ailleurs, elle invite à appuyer les écoles de journalisme en Gambie, en Guinée-Bissau et au Mali. Mme Ndong-Jatta rappelle que les normes professionnelles sont fondamentales pour établir un système médiatique qui favorise la démocratie et le développement. Pour sa part, le représentant du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Abdoul Karim Ndoye indique que le gouvernement accorde tout son intérêt à cet atelier et compte apporter son appui au Cesti dans son programme de formation. A l’issue de l’atelier, les différents participants vont identifier des contenus pour chaque niveau de formation de la première année au master ; des solutions aux contraintes liées aux modalités de mise en œuvre d’harmonisation. Il s’agira également de mettre en place un mécanisme de mutualisation des ressources pédagogiques et humaines. Il est prévu la mise en place d’une plateforme électronique et mutualisation des ressources documentaires et pédagogiques.

Walfadjri Baba MBALLO

Légende: L’Unesco entend renforcer son appui aux centres d'excellence en journalisme.

Mercredi 6 Février 2013



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés