Référence multimedia du sénégal
.
Google

MÉDECINE TRADITIONNELLE: Les acteurs pour une loi décourageant la publicité mensongère et les charlatans

Article Lu 11883 fois

Le vote de la loi sur la réglementation de la médecine traditionnelle est la porte de sortie de tous les maux dont souffre cette médecine ancestrale. Telle est la conviction des acteurs de ce secteur qui étaient hier en conclave. En attendant, la presse est accusée d'être complice d'une certaine publicité mensongère.



La loi réglementant la médecine traditionnelle qui n'a toujours pas été votée par l'Assemblée Nationale est selon les tradipraticiens présents à cette rencontre source de tous leurs problèmes. Dans ce sillage, le chef du bureau médecine traditionnelle au ministère de la santé, Aly Aw a souligné qu ' "on ne maîtrise pas le fait que la loi traîne depuis plus de 5 ans, mais en tout cas, elle est dans le circuit administratif". "Cette loi va certainement nous permettre de résoudre les problèmes de la publicité mensongère et du charlatanisme dans la médecine traditionnelle". Sous ce registre, M. Aw d'affirmer que "le problème de ces étrangers qui viennent au Sénégal dans le cadre de la libre circulation des biens et des personnes dans l'espace Cedeao et qui généralement, font cette publicité, nous a un peu échappé".

Le bureau de la médecine traditionnelle du ministère de la santé, qui a fustigé le fait que le Syndicat des Professionnels de l'Information et de la Communication du Sénégal et le Conseil National de Régulation de l'Audiovisuel n'aient pas répondu à leur invitation lors de l'atelier d'information, est convaincu que "la presse qui fait passer cette publicité ne nous accompagne pas dans ce combat alors que nous devons pouvoir compter sur votre sens civique et patriotique". "Il y a beaucoup d'enjeux au niveau de la recherche sur la médecine traditionnelle en ce qui concerne le dosage des plantes médicinales et leurs effets secondaires", dixit le Dr. Mamadou Ngom.

Le chargé des médicaments essentiels et de la médecine traditionnelle au bureau de l'Organisation Mondiale de la Santé (Oms) de Dakar de poursuivre que "la déterminante sur le dosage qui se fait par des essais cliniques est très importante, mais cela peut prendre parfois 20 ans". "Cela est même fait pour certaines plantes mais pas encore de manière exponentielle", a-t-il ajouté.

Dans ce sillage, le phytothérapeute, Gaoussou Sambou, président de la fédération des tradipraticiens du Sénégal de préciser que "notre problème n'est pas le dosage de nos médicaments, mais ce sont le diagnostic et les symptômes de certaines qui nous posent problèmes". Le Dr. Ngom s'exprimait ainsi à la journée d'information tenue au centre Made Sahel d'Enda Tiers Monde, hier à Mbour. Ceci en prélude à la journée africaine de médecine traditionnelle qui sera célébrée ce jeudi à Dakar avec comme thème "rôle du tradipraticien dans les soins de santé primaires".

Source: le Matin

Article Lu 11883 fois

Mercredi 27 Août 2008





1.Posté par Fall fALLOU le 27/08/2008 12:24
Cette interdiction permettra de mettre fin aux agissements de certains charlatans tel Bara Fall et autres qui ont envahi le web avec une publicitè mensongère . Et l'etat ou ce qui en reste laisse faire.
MERCI A GAOUSSOU SAMBOU ET DR NGOM QU'ALLAH GUIDE VOS PAS.
Salam

2.Posté par galien le 27/08/2008 17:17
cette loi ne verra jamais le jour parcequ'elle a été très mal ficellée. Comment peut mettre dans un même panier les herboristes et les ndeuppkat? il y a ceux qui luttent contre les microbes, d'autres luttent contre les djinns.... il faut savoir faire la part des choses et revoir ce projet de loi dans le fond.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State