Référence multimedia du sénégal
.
Google

ME WADE interdit Mbaye Jacque Diop de sortir du territoire national

Article Lu 1760 fois

C'est désormais la guerre totale entre le chef de l'Etat, Me Abdoulaye Wade, et l'ex-président du Conseil de la République pour les affaires économi­ques et sociales (Craes), Me Mbaye ­Jacques Diop. Suite à la sortie musclée, avant-hier samedi, des partisans de l'ex-­leader du défunt Ppc, le président de la République, après la décision d'interdire Me Diop de sortir du territoire national, passe à la vitesse supérieure, en lâchant notamment sa meute contre ce dernier. Et c'est les jeunesses libérales qui vont ouvrir le feu ce matin sur l'ancien baron socialiste à... Rufisque.



ME WADE interdit Mbaye Jacque Diop de sortir du territoire national
La sortie musclée, avant-hier samedi, des par­tisans de Me Mbaye-Jacques Diop, qui mena­cent tout simplement de faire ressusciter le Parti pour le progrès et la citoyenneté (Ppc), suite au déclenchement par le président de la République, Me Abdoulaye Wade, d'une cam­pagne visant à liquider leur chef de file, est la goutte d'eau qui risque de faire déborder le vase. En effet, selon nos sources, cette sortie a été très mal accueillie du côté des libéraux qui comptent sceller définitivement le sort de l'ex-président du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales (Craes). D'ailleurs, à en croire nos interlocuteurs, Me Wade aurait lâché sa meute contre Me Mbaye-­Jacques Diop. Et c'est les jeunesses libérales dirigées par Mohamed Lamine Massaly qui vont ouvrir le bal ce matin. Ce sera à l'occasion d'une conférence de presse que le Secrétaire national chargé des Relations avec les jeunes du Parti démocratique sénégalais (Pds) va ani­mer à...Rufisque. Occasion que le président des Jeunesses Wadistes compte mettre à prof­it pour fusiller l'ex-président du Craes. «Nous allons répliquer aux partisans de Mbaye-­Jacques Diop qui ont attaqué samedi le prési­dent de la République, Me Abdoulaye Wade. Rien ne sera plus comme avant. Mbaye­Jacques Diop n'a qu'à s'expliquer sur l'argent qu'il aurait, détourné, au lieu de demander à ses partisans de s'attaquer au président Wade. II nous trouvera sur son chemin. Nous comp­tons prouver à la face du monde que Rufisque demeure le fief de Me Wade et que Mbaye-Jacques Diop y est minoritaire. Nous deman­dons à tous les libéraux de s'ériger en bouclier; contre les attaques dont le président est vic­time», martèle Mohamed Lamine Massaly que nous avons joint au téléphone.

En tout cas; ça risque de chauffer, dans la mesure où la conférence de presse des jeunes libéraux est prévue à Rufisque, fief politique naturel de Me Mbaye-Jacques Diop.

Source: Le Populaire

Article Lu 1760 fois

Mercredi 12 Décembre 2007





1.Posté par thio le 12/12/2007 08:34
ahahahah kholéne photo wade bi way mingi mél ni kou nane « kouma fi wakh dara ma niousse la» ahahahahahaha
Réé bani keundeungue danou

2.Posté par thug le 12/12/2007 11:29
wade koumou solal toubay nguémbou langlay khaar


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State