Référence multimedia du sénégal
.
Google

ME WADE annonce un excédent en fourniture d’électricité en 2009

Article Lu 1918 fois

La Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) connaîtra un excédent de 58 MW d’ici à la fin de l’année 2009, un surplus qui atteindra 158 MW à 270 MW entre 2010 et 2015, du fait de son évolution institutionnelle. Un schéma de fidélisation qui entre dans le cadre d’une holding, avec la participation des consommateurs, des travailleurs et du secteur privé national à coté d’un partenaire technique international.



ME WADE annonce un excédent en fourniture d’électricité en 2009
La révélation a été faite hier, par le Chef de l’Etat, le président Abdoulaye Wade qui inaugurait la centrale diesel de Kahone 2 de 60 MW. C’était en présence du Premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré, du ministre d’Etat Samuel Sarr, ministre de l’Energie.

Il faut dire que l’inauguration de la centrale Kahone 2, vient confirmer, encore une fois, la ferme volonté du gouvernement sénégalais de doter notre pays d’une capacité de production suffisante à la suite de Bel Air (60 MW) en septembre 2006 et Kounoune (67,5 MW) en janvier 2008. Toutefois, Kahone 2 est la première centrale d’une telle puissance installée hors de la région de Dakar, grâce à l’appui des bailleurs de fonds comme la BID, la BIDC, la BOAD.

C’est fort de ce constat que le chef de l’Etat a souligné que la restructuration industrielle de la Senelec viendra compléter la restructuration financière entamée depuis l’année dernière pour un montant de 118 milliards de francs CFA dont les 89 milliards ont déjà été versés pour la recapitalisation de l’entreprise. Et de poursuivre que 65 milliards ont été libérés par l’Etat sur fonds propres, le reste étant financé par les partenaires au développement du Sénégal, (BM, AFD). De l’avis du président de la République, toutes ces perspectives, prometteuses du reste, illustrent l’engagement de l’Etat à trouver une solution définitive aux problèmes récurrents de l’électricité. Pour cela, le chef de l’Etat dit pouvoir compter sur « le génie créateur du peuple sénégalais et sur l’engagement sans faille des partenaires du Sénégal ». Le président a, en outre, insisté sur la nécessité de la mise en œuvre d’une « politique d’économie d’énergie », engageant les agents de la Senelec à gagner « le pari de l’entretien et de la maintenance, gage de la pérennité ».

Le chef de l’Etat a dit toute sa satisfaction aux partenaires qui accompagnent le Sénégal depuis 2000 pour la mise en œuvre de sa politique énergétique. Selon lui, ce « partenariat fécond » a permis de réaliser plusieurs infrastructures comme la centrale de Cap des biches, la C6 de Bel Air, et la centrale de production indépendante de 67,5 MW d’un coût de 66 milliards CFA.

Partenariat fécond

A ces investissements de production, s’ajoutent les réalisations pour la mise à niveau des réseaux de transport et de distribution dont la ligne Tobène-Touba-Kaolack, financée dans le cadre de la coopération entre le Sénégal et la République islamique d’Iran et inaugurée hier matin. Par ailleurs, Me Abdoulaye Wade a félicité le ministre des Finances, celui de l’Energie, le directeur général de la Senelec, mais également les techniciens de cette entreprise et de Wartsila pour avoir mené à bien ce projet dans un délai record de 11 mois. Il a indiqué qu’avec cette centrale, un programme est bouclé, lequel a permis de résorber le déficit structurel du système électrique qui a été légué au régime de l’alternance. Ce programme est complété par un autre très ambitieux qui s’étale de 2008 à 2015 pour la somme de 520 milliards de F cfa, visant à garantir une énergie disponible en qualité et en quantité, tout en baissant sensiblement les prix de l’énergie. Le chef de l’Etat n’a pas manqué de parler de la diversification des sources d’énergie pour réduire la dépendance du Sénégal vis-à-vis de la fluctuation des prix du pétrole sur le marché international.

Auparavant, le représentant de la Banque islamique de développement, Seydou Barry, au nom des bailleurs, a renouvelé l’engagement de sa structure à accompagner le Sénégal dans le cadre de son développement économique et social.

Source: le Soleil

Article Lu 1918 fois

Jeudi 13 Novembre 2008





1.Posté par Bruce Lee le 13/11/2008 12:21
DOULE REK!!
En attendant la population vit dans la galère avec les coupures incéssantes
Et depuis 8 ans de pouvoir qu'as tu fait? A part mentir aux populations.
Encore un effet d'annonce, tu penses être le plus intelligent des sénégalais tes discours à la con ça ne passe plus. Au lieu de faire le maximum pour résoudre les problèmes quotidiens des sénégalais tu passes tout ton temps à faire du "dagassanté" niakeu fouleu!!!
Doul rek ngua fi néké pendant 34 ans, depuis 1974.
Démal nopolou nak mak déy khamné mak la !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State