Référence multimedia du sénégal
.
Google

ME WADE INAUGURE LES PHOSPHATES DE NDENDORI DONT IL AVAIT PARLÉ DANS SA THÈSE EN 1959: «Le Tout-Puissant a caché cette ressource aux prédateurs qui m'ont précédé»

Article Lu 11378 fois

En inaugurant hier, les phosphates de Ndendori, le président Wade a rappelé en avoir déjà parlé dans sa thèse, en 1959. Ce qui lui fait louer Dieu, «le Tout-­Puissant (qui) a caché cette ressource aux prédateurs qui (1)'ont précédé». Senghor et Abdou Diouf, de qui il dit que Dieu a également caché sa thèse qui contenait cette information.



ME WADE INAUGURE LES PHOSPHATES DE NDENDORI DONT IL AVAIT PARLÉ DANS SA THÈSE EN 1959: «Le Tout-Puissant a caché cette ressource aux prédateurs qui m'ont précédé»
C'est en grande pompe que les mines de phos­phates de Ndendori ont été inaugurées, hier, par le président Wade, qui, parlant du gisement, a surpris son monde en révélant que c'est une réflexion qu'il avait mise dans sa thèse déjà en 1959. Non sans se satisfaire de la main divine qui a permis de préserver le gisement. « Depuis, cette ressource est restée endormie dans le sol et je dis peut-être parce que cachée par le Tout-Puissant aux prédateurs qui m'ont précédé», a souligné le chef de l'Etat. Sur la même lancée, il a dit en wolof que Dieu a voilé les yeux de ses prédécesseurs qui n'ont pas vu son travail univer­sitaire. «Senghor et Diouf n'ont pas lu ma thèse. S'ils l'avaient fait, peut-être que je ne serai pas là aujourd'hui. Heureusement que Dieu leur a caché cette thèse». Me Wade a aussi laissé entendre que les gisements de phosphate de Matam sont la première unité industrielle de la région de Matam et il a un intérêt stratégique pour le Sénégal parce qu'ils permettent d'aller vers l'autosuffisance alimentaire. Tenant sur une superficie de 9 km2, le gisement est estimé par le Chef de l'Etat à 40, 5 millions de tonnes. Me Wade a également affirmé que le potentiel pour­rait bien atteindre la barre des 120 millions de tonnes.

«Senghor et Diouf n'ont pas lu ma thèse que Dieu leur a cachée»

Pour l'acheminement de l'engrais, Me Wade a laissé entendre qu'«aucune voie n'est exclue, que ce soit la voie portuaire ou celle ferroviaire» même si actuellement on utilise la voie routière. «C'est dans ce sens que nous allons faire le port de Saint-Louis et nous allons terminer la route Linguère-Matam. De ce fait le Sénégal est en très bonne voie pour être un pays minier et industri­alisé avec les phosphates de Matam, le marbre et le fer de Kédougou, le zircon et la tourbe dans la Petite-Côte».

Aux différents orateurs qui l'ont précédé et qui ont émis des doléances, le président Wade a dit : «Je suis content quand les populations expri­ment leurs doléances. Je ne veux pas venir

quelque part ou on me dit qu'il n'y a plus rien à faire. Je vais charger mes ministres de répondre à ces préoccupations. Mais déjà, des écoles, un col­lège de métiers vont être érigés dans la région». Une réponse aux interpellations d'Amadou Samba Kane, maire de Hamady Hounaré qui a parlé de la construction d'un lycée qui nécessite un financement de 700 millions dont 60 millions en apport pour la commune qui ne l'a pas, de l'hôtel de ville, du centre de santé, des routes Linguère-Matam et Saint Louis-Bakel. Alors qu'Ousmane Ba, Coordonateur de la Plate-forme des acteurs non étatiques de Matam a plaidé pour la création d'un fonds minier pour la région, la création d'emplois pour les jeunes, la structura­tion des Pme.

Bachir FOFANA (Envoyé spécial)
Source Le Populaire

Article Lu 11378 fois

Vendredi 22 Janvier 2010





1.Posté par DEUGUEUR FIIT le 22/01/2010 06:39
LES JORNALISTES DOIVENT ALLER FOUILLER SA THESE J EN SUIS SUR QU ILS NE VERRONT AUCUNE LIGNE CONCERNANT LES PHOSPHATES DE MATAM.CE VIEUX EST UN CAS DESESPERE

2.Posté par lamine le 22/01/2010 06:51
DEUGUEUR FIIT wakh ngue deug d Pa bi on dirait ke dey tiit di wakh rek. Tout ce qui se fait au senegal il declare l'avoir ecrit dans sa these. Mais these bi mom niata page le???

Tieyy Wade, sokhle ngue ndimbal d, mak bou tol ni yaw.

3.Posté par bouboula le 22/01/2010 09:16
Pa bi kathieu rek,
dou wakh deugg
dou wakh lou baakh ci nitt,
et surement il se croirait au paradis ce vieux CON

4.Posté par jules seck vélingara le 22/01/2010 09:55
M. Fof. merci pour cet article.
On est bien informé

5.Posté par patriote le 22/01/2010 10:11
Prédateurs ?
Ce type semble croire que ses prédécesseurs furent, comme lui et ses affidés, de redoutables prédateurs.
Sans doute loue t'il le Tout Puissant d'avoir laissé cette proie à la merci de son propre pillage.
Un malade ce type, un fléau pour le Sénégal.

6.Posté par Topki le 22/01/2010 12:20
Quid des nouveaux prédateurs de Wade que sont les yeux bridés?
Il remercie le Tout Puissant d'avoir remis entre ses mains une nouvelle mane financière qu'il va piller en un temps record comme il l'a fait avec Taïba.
Bon débarras.Nous regrettons de l'avoir élu.

7.Posté par alfred le 22/01/2010 12:24
qui merite le plus le qualificatif de "predateur" parmi les 3 presidents?

8.Posté par magoula le 22/01/2010 13:14
les phosphates de Matam qui étaient découvertes par l'ancien régime au vu et su de tout le monde , et maintenant Wade nous parles de sa these . Pour des problèmes thecniques l'exploitation a été ajournée .

9.Posté par asamane asawali le 22/01/2010 15:18
L’installation de cette nouvelle unité industrielle permettra de lutter de manière substantielle contre le chômage qui a fini par vider la région de ses bras valides. La découverte de cette manne minière par les régimes ups –ps aurait certainement été dilapidée et passée à la table de tong –tong. Heureusement que le Bon Dieu leur ait couvert la vue et ceci au grand bénéfice de toute la nation sénégalaise. L’exploitation de ces phosphates de Matam boostera à coup sûr l’agriculture sénégalaise et permettra à notre pays d’atteindre rapidement l’autosuffisance alimentaire.



10.Posté par le kaolin jaune le 22/01/2010 15:27
La mort programmée de ces jaloux politiques qui en veulent au Président WADE, vient d’être amorcée. En effet, l’ère des inaugurations d’innombrables réalisations effectuées par le pouvoir libérale est ouverte. Cette période est celle au cours de laquelle les sénégalais se rendront compte des efforts énormes consentis dans tous les domaines de l’économie par le Président WADE.



11.Posté par mouhamadou ba le 22/01/2010 20:48
C'est bien pour le Sénégal si tout ce qu'il dit est vrais. Mais nous parlait de sa thése c'est vraiment montré qu'il n'est pas à la hauteur de son travail qui est de servir le peuple. Car il semble oublié que c'est aprés 10 ans qu'il se rappelle qu'il avait fait une thése. Peut il nous dire pourquoi tout ce temps. Peut etre il était occupé dabord à bouffer les maigres finances du pays acquises durant plus de 10 années d'ajustement économique. Et je pense que c'est vrais car c'est le tableau qu'offre le Sénégal version Alternonce.

12.Posté par Badou le 22/01/2010 23:09
Wade est vraiment le plus grand menteur que le Senegal est enfante. Comment peut-il dire que ces predecesseurs sont des predateurs... Si tel etait le cas .. Serait-il la aujourd'hui President de la republique du Senegal ????
Je regrette vraiment que le bon DIEU nous ai donné wade comme president du Senegal ...
www.reveilsenegal.net

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:29 Nouvel an, nouveau procès pour Hissène Habré

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:21 Macky Sall et l’Opposition que de concessions!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State