Référence multimedia du sénégal
.
Google

ME MADICKE NIANG: ''Des actions seront engagées pour faire annuler les mandats émis par le juge français

Article Lu 1619 fois

Des ‘’actions idoines’’ seront engagées par le Sénégal pour faire annuler l’émission par un juge français de neuf mandats d’arrêts internationaux contre de hauts responsables du pays, dont l’ancien Premier ministre Mame Madior Boye, en rapport avec le naufrage en septembre 2002 du bateau ‘’Le Joola’’, a indiqué vendredi à Dakar Me Madické Niang.



ME MADICKE NIANG: ''Des actions seront engagées pour faire annuler les mandats émis par le juge français
‘’Nous désapprouvons et par les voies appropriées, nous obtiendrons l’annulation de telles mesures’’, a déclaré le ministre de la Justice sur les antennes de Radio France internationale (RFI), réagissant à l’annonce de l’émission de neuf mandants d’arrêts internationaux contre des personnalités politiques ainsi que des responsables de l’armée et de la marine sénégalaises.

Outre l’ancien Premier ministre, les mandats émis vendredi par un juge français, qui valent mise en examen, visent Youba Sambou, ex-ministre des Forces armées, Youssouf Sakho, ex-ministre des transports, Babacar Gaye, ancien chef d’état-major général de l’armée ainsi qu’autres responsables militaires.

Cette décision résulte d’une instruction ouverte pour ‘’homicides volontaires et défaut d’assistance à personne en danger’’, suite à une plainte déposée, dans l’Essonne, en 2003, par les avocats des 22 victimes françaises de ce naufrage.

Le bateau ‘’Le Joola’’, qui assurait la liaison entre Dakar et Ziguinchor, avait chaviré le 26 septembre 2002 au large des côtes gambiennes. La catastrophe avait fait 1.865 morts et disparus (dont 22 ressortissants français) selon le bilan officiel, plus de 2 000 selon les associations de familles de victimes.

Le parquet de Dakar avait classé le dossier pénal, estimant que seul le capitaine du bateau était responsable de sa surcharge (2 000 passagers pour 550 places).

‘’Dans cette affaire, il n’y a aucun élément probant de responsabilité pouvant permettre d’engager une procédure contre l’ancien Premier ministre et d’autres ministres de la République. Dès que nous avons été informés de l’émission de ces mandats, nous avons marqué notre surprise’’, a dit le ministre de la Justice.

‘’Nous avions permis au juge de rassembler tous les éléments disponibles au niveau du Sénégal pour lui permettre d’avoir une appréciation. Nous avions pensé que cette appréciation allait lui permettre de retenir la conclusion, la seule qui puisse avoir un fondement logique, c’est de dire que les personnalités sénégalaises n’étaient pas impliquées’’, a ajouté Me Madické Niang.

‘’Nous ne comprenons pas, a-t-il poursuivi. C’est pourquoi nous marquons notre désapprobation, en tout cas sur le plan de la diplomatie comme sur le plan aussi des arcanes juridiques, les actions idoines seront engagées’’.

‘’Et s’il s’agit d’arriver à une logique comme celle-là, je veux dire que le Sénégal est en mesure d’engager la responsabilité de dirigeants français alors que des Sénégalais ont été impliqués dans des évènements graves’’, a fait observer le ministre.

‘’Nous sommes en mesure de le faire, nous pensons que le droit ne nous permet pas de le faire. Nous désapprouvons et par les voies appropriées nous obtiendrons l’annulation de telles mesures’’, a-t-il assuré.

Source: APS

Article Lu 1619 fois

Samedi 13 Septembre 2008





1.Posté par etudiant le 13/09/2008 12:30
pèèèèèèèèèèèèèèè

2.Posté par alain le 13/09/2008 13:22
madike niang tu es tellement petit..............pour contrecarre une decision d un juge francais.............

3.Posté par VICTOIRE le 13/09/2008 14:51
Madické continues confiance et assurance.
Pas de complexe devant un individu qu il soit francais ou..........._je ne sais pas quoi


4.Posté par moussa ndiaye 94 villiers s/m le 13/09/2008 16:07
Madické Niang n'est pas petit c'est un grand homme parmi les ministres du gouvernement du Sénégal.Qu'il continue à contrecarrer cette décision du juge français.J'ai confiance en lui pour classer cette affaire sans suite.Nous les sénégalais de la diaspora, nous faisons confiance au ministre en question.

5.Posté par Aliou le 14/09/2008 00:09
Tres bonne decision de la justice francaise. Foutez les tous en prison en commencant par le plus grand criminel Ablay Wade.
Ils sont penalement et civilement responsables mais puisque la justcice senegalaise n'est ni libre , ni juste ni independante, elle s'est derobee et a laisse des criminels libres en enprisonnant des innocents.
Cet epes de damocles au dessus de leurs tetes va leur peser tres lourd.Ils aiment la france plus qu'ils aiment le paradis.

6.Posté par daw thioow le 14/09/2008 01:57
il faut meme pas donner a ces mandats d'arret de l'ampleur, ignorer les.
Et maintenant attendre kil fouttent le pieds au senegal pour venir prendre ki k ce soit.Monsieur le ministre sene affair de tappet yoyou nguene wara bayi.Ki sont-ils, les francais? Je pense k dano repp


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State