Référence multimedia du sénégal
.
Google

MBOUR: Une Française envoie son ex-mari sénégalais en prison

Article Lu 12997 fois

Samba Laobé Faye et son ex épouse Marie Augereau étaient devant la barre du tribunal départemental de Mbour pour laver leur linge. Mariés en 1998 sous le régime de la communauté des biens et divorcés au bout de dix ans, ils sont confrontés aujourd’hui à la liquidation du patrimoine. La justice avait désigné un rapporteur chargé de liquider les biens et, au cours de cette liquidation, Samba Laobé Faye s’est retrouvé en prison pour violation de domicile.



Marie Claude Augereau a déclaré bénéficier d’un prêt personnel de la banque en hypothéquant son appartement en France et avoir souscrit une assurance en cas de décès. Tandis que Samba Laobé Faye a estimé avoir fructifié le patrimoine et y avoir une part. Le juge, après avoir tenté une conciliation, a finalement prononcé le divorce et la résidence séparée. Mais dans le dispositif de l’ordonnance rendue le 14 mai 2008, il n’avait pas été précisé qu’il devait quitter. De fait, Samba Laobé Faye crie sur tous les toits n’avoir pas reçu une ordonnance d’expulsion. En 1993, Le couple s’était marié et, ensemble, avait créé un Gie dont l’époux devint le président. Dans l’enceinte du site, le Gie construit un campement touristique dénommé « le Bassari » au frais de la dame qui lui a fait un bail pour l’exploitation de cette affaire au profit du Gie. En 2008, le couple divorce auprès du juge qui désigne un rapporteur aux fins de la liquidation des biens en ordonnant la résidence séparée. Le 7 novembre 2008, Samba Laobé Faye est délogé par les gendarmes de la Somone sous les ordres du parquet de Mbour pour violation de domicile et conduit en prison. A la barre où il était attrait, Samba Laobé Faye a estimé avoir fructifié le patrimoine et y avoir une part. Et jamais il n’a reçu une ordonnance d’expulsion. Il souligne qu’il occupait une chambre du « Bassari » dont il est le président depuis la proclamation du divorce et ne peut être poursuivi pour violation de domicile. Selon le parquet, malgré la mise en demeure, le prévenu a refusé de quitter les lieux et ne peut en aucun cas faire avaler la thèse de propriétaire. Et le fait d’être membre du Gie ne doit pas être un prétexte de sa présence sur les lieux, a estimé le Ministère public qui a requis une peine de deux mois ferme à l’égard du prévenu pour violation de domicile. Me Fadel FAll, le conseil du prévenu, a rappelé la désignation du rapporteur par le tribunal pour la liquidation du patrimoine. Et c’est au cours de la liquidation que la dame a agi pour faire sortir son ex mari du domicile. Or, dira l’avocat, il n’existe pas de décision de justice. En vertu de quoi son client doit-il quitter ? S’interroge Me FAll qui indique que la dame n’a pas de titre de propriété à part une attestation de dépôt de bail. Et par conséquent, on ne peut pas parler de violation de domicile. Au finish, l’avocat a plaidé la relaxe et débouté la partie civile qui réclame un million de francs de dommages et intérêts. L’affaire a été mise en délibéré.

Source: L'observateyr

Article Lu 12997 fois

Dimanche 16 Novembre 2008





1.Posté par wore le 16/11/2008 07:36
ndeysane .... ca commence toujours par une belle petite histoire d'amour ...

2.Posté par essamaye le 17/11/2008 15:14
Tous nos compatriotes qui ont épousé des femmes blanches en france ont été dépouillés de tout leurs biens par les tribunaux français en faveur des dernières,au sénégal par le complexe de supériorité c'est l'inverse qui se produit en envoyant nos compatriotes en prison.il occuppe une chambre depuis leur divorce,pourquoi alors ne pas lui demander de payer un loyer qui pourrait etre déduit de sa part de leur bien commun?

3.Posté par Kiffi Bokoul le 17/11/2008 15:28
essamaye tu as tout di ?
ces "DIW" sont des incompétents voila
kharal ma noppi sakh bala gnoumay recherché

4.Posté par essamaye le 18/11/2008 10:26
Ah bon on recherche ceux qui s'expriment sur le web?

5.Posté par kifi bokoul le 18/11/2008 10:33
waw c possible via les adresses IP gare à celui ki ne tient pas sa langue ya des techniciens au senegal dsé

6.Posté par Khalid le 02/12/2008 12:02
@essamaye: Vous ciblez les articles où on parle de contentieux entre blancs et noirs. Vous faites des connotations racistes à toutes ces affaires. Ca ressemble pas mal aux stratégies de tous les racistes du monde.

Vous vous entendriez bien avec des gars comme Le Pen en France ou Haider en Autriche. Ils disent à peu près la même chose que vous.

7.Posté par Koutur le 05/01/2009 22:48
+A Khalid, non aux racistes de tous poils, blancs ou noirs

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State