Référence multimedia du sénégal
.
Google

MBOUR Un présumé «voleur de sexe» lynché puis délesté de son argent

Article Lu 1679 fois


Accusé à tort ou à raison d’avoir «volé» le sexe de trois individus, Aliou Faty a passé un mauvais quart d’heure à Mbour. Lynché par des populations en colère avant d’être séquestré dans une chambre, il a été également délesté de son argent et de ses deux portables. Il a été sauvé de justesse par les éléments du poste de police de Diamageune qui, dès qu’ils ont été informés, se sont rendus sur les lieux.

Très souvent, ils sont lynchés par la foule avant que la police n’intervienne. Selon la victime, le jour des faits - 28 septembre vers 19 heures - à la sortie de son boulot, il est allé voir une dame qui lui avait promis de lui chercher une chambre afin de le rapprocher de son lieu de travail. Arrivé sur les lieux, le nommé Amath Sène s’est soudainement présenté à lui pour l’accuser de lui avoir volé son sexe. Quelques instants plus tard, les nommés Samba Sy et Mar Ndiaye se sont, à leur tour, pointés pour l’accuser des même faits. C’est ainsi qu’ils ont ameuté tout le quartier, poussant ainsi les habitants à s’acharner sur lui. Toujours selon ces derniers, ses accusateurs l’ont enfermé dans une chambre en menaçant de le tuer pour ensuite jeter son corps par la fenêtre. Il est resté enfermé dans la chambre pendant plusieurs heures en recevant des coups sur tout le corps. Alerté par les cris de la foule, le chef de quartier a, à son tour, informé les policiers qui se sont immédiatement rendus sur les lieux. D’après Aliou Faty, pendant qu’il était séquestré, ses accusateurs l’ont fouillé avant de lui voler ses 42.000 Francs ainsi que ses deux portables. Il précise devant le policier enquêteur que c’est Amath Sine qui l’a empoigné pour le faire entrer, de force, dans la maison de ses parents. Le père de ce dernier, au lieu de jouer les bons offices, lui a donné des coups de poing. Une version battue en brèche par le mis en cause en l’occurrence Amath Sine. Selon ce dernier, lorsque que Faty lui a serré la main, il a immédiatement senti que son sexe a disparu. D’autres habitants qui sont venus prêter main forte à Amath Sine ont été également interpellés par la police. Il s’agit des nommés Mar Ndiaye et Samba Sy qui, pour se tirer d’affaire, ont soutenu devant les enquêteurs avoir senti leurs attributs disparaître dès qu’ils ont interpellé Aliou Faty. Tous ont été gardés à vue avant d’être déférés au parquet de Mbour pour «vol en réunion commis la nuit avec usage d’armes et coups et blessures volontaires».

Source: L'observateur

Article Lu 1679 fois

Mardi 7 Octobre 2008





1.Posté par nestor le 07/10/2008 17:19
ce ne sont que des voleurs mais réveillons-nous! nous sommes au 3ème millénaire comment dans une société dite civilisée on peut encore croire à ces choses là? IL n'ya qu'au SENEGAL qu'on entend parler de ces choses

2.Posté par rougui le 08/10/2008 10:00
comment peut on s'acharner qur quelqu'un de cette façon ? vraiment ! ils n'ont qu'à vérifier si les "attributs" ont vraiment disparu d'abord !!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State