Référence multimedia du sénégal
.
Google

MBOUR : MAMADOU DIOP DECROIx EN TOURNEE A MBOUR : « Nous allons vers un congrès de rupture »

Article Lu 1509 fois


MBOUR : MAMADOU DIOP DECROIx EN TOURNEE A MBOUR : « Nous allons vers un congrès de rupture »
Accompagné de quelques membres du Bureau politique de Aj/Pads, Mamadou Diop Decroix était à Mbour le week-end dernier ou il a terminé une tournée à l’intérieur du pays. L’objectif de la tournée ayant été de rencontrer les différents responsables de fédération pour parler du congrès du parti.

Un congrès qui devrait être de rupture selon Mamadou Diop Decroix, compte tenu de son importance et du fait que les membres du parti vont s’interroger sur la politique au Sénégal. M. Diop pense que si des pays qui avaient le même niveau en 1960 que le Sénégal lui apportent aujourd’hui de l’assistance technique, ce n’est pas du fait de l’insuffisance de ressources, mais de son point de vue, c’est de la responsabilité pleine et entière des hommes politiques. Bien entendu, Aj va réfléchir sur bien d’autres questions ce qui donnent encore plus d’intérêt au congrès de novembre prochain.

Abordant le volet vente des cartes et les renouvellements Mamadou Diop a félicité les responsables fédéraux dont Ndiogou Sarr Dièye de Mbour qui a vendu 2.500 cartes. Aussi, le débat politique sera-t-il lancé sur la mondialisation pour l’Afrique, ce qu’on peut faire pour fédérer toutes les forces anti-mondialistes. La position de l’International socialiste sur les Ape, celle de l’International libérale, seront autant de questions auxquelles des réponses seront trouvées.

Partenariat Aj/Pds

Depuis le 17 juin dernier, Aj a décidé de renouer le partenariat avec le président de la République et son parti. Un partenariat qui avait connu selon le second de Aj, une petite rupture avec la différence d’approche sur la présidentielle. Il a avancé que la coalition avec le Pds entre dans le cadre de ces retrouvailles et des orientations générales du parti.

D’ici mars 2009, Mamadou Diop souhaite que la situation soit telle qu’il n’y ait pas de problèmes et que des listes communes puissent être déposées. Pour ce qui concerne le coût de la vie, il consent qu’il est trop élevé mais croit-il, il faut avoir le courage de se dire la vérité. Il s’est félicité de la décision du gouverneur de donner 10 milliards aux paysans.

Néanmoins, il a invité que nos lacunes soient analysées. Personne n’aurait cru que le baril du pétrole atteindrait 100 dollars. Qu’est-ce qu’il faut faire alors pour produire beaucoup de riz, de mil ou de maïs ? Nous avons 240.000 ha irrigables sur la vallée du fleuve Sénégal, l’Anambé... Il faut aller vers le sens d’arriver à produire assez de céréales pour atteindre l’autosuffisance comme au Mali, bien que le mode d’alimentation ne soit pas le même.

Source: le Soleil

Article Lu 1509 fois

Mercredi 2 Avril 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State