Référence multimedia du sénégal
.
Google

MBOUR: Des bandits attaquent une maison et tirent une balle sur le visage du propriétaire

Article Lu 1596 fois

Sur la petite côte particulièrement à Mbour et à Saly, le grand banditisme connaît une recrudescence. Des individus armés sèment la terreur en s’attaquant aux boutiques, aux citoyens et à des domiciles sans être inquiétés. Dernier en date, des hors-la-loi armés de pistolets se sont signalés dans la zone résidentielle à Mbour et s’en sont pris à deux maisons pour voler des moutons. En tentant de s’interposer, le propriétaire des moutons a reçu une balle au visage. Acheminé au district sanitaire de Mbour, il sera évacué à l’hôpital Sakhir Ndiéguène de Thiès. Toutefois, ses jours ne sont plus en danger.



Le quartier Zone résidentielle est réputé très calme. Les riverains cohabitent avec des maisons inachevées qui servent de repaire aux délinquants. Un quartier où la nuit tombe très tôt à cause de l’absence d’éclairage qui favorise le banditisme. Par mesure de sécurité, la population n’ose pas s’aventurer dehors à partir d’une certaine heure de la nuit. À la faveur de tout cela, les bandits ciblent ce quartier pour commettre des cambriolages. Et c’est ainsi que vendredi dernier aux environs de 5 heures du matin, une bande d’individus a fait irruption dans une maison et a rafle tous les moutons qui s’y trouvaient. Dans leur retraite, les cambrioleurs font un crochet dans une maison située dans la même rue en escaladant le mur. Alerté par le bêlement des moutons, le couple Guèye se réveille pour aller s’enquérir de la situation. Et au moment où l’époux ouvrait la porte d’entrée, une balle de pistolet passe entre le couple et, après avoir ricoché sur le mur, touche le visage du vieux Ibra Guèye. Alertés par ce coup de feu et les cris au secours de la dame, les voisins commencent à sortir, mais les voleurs parviennent à partir avec les bêtes. Quelques minutes après, un Européen et son gardien, qui habitent à une centaine de mètres, voient des individus qui passent avec les moutons en direction de la plage. Aussitôt ils se mettent à les pourchasser. Aux alentours du terrain de foot, les bandits, sachant que les carottes sont cuites, ont préféré s’enfuir dans les ténèbres abandonnant le bétail. C’est par la suite que les poursuivants sont venus sur les lieux pour informer les victimes que les bêtes ont été retrouvées. Selon les habitants du quartier, personne n’ose plus élever des moutons dans les maisons au risque de se les faire voler. Pointant son doigt vers une maison qui appartient maintenant à un champion de lutte de la petite côte, il a indiqué qu’il y a quelques années, un voleur de moutons a été tué par le fils du propriétaire de la maison qui, lui aussi, a perdu ses doigts en recevant un coup de machette. Un autre de souligner que le quartier est livré à lui-même par manque d’éclairage public et la prolifération de maisons inachevées. Mais aussi la proximité de la plage qui favorise les délinquants.

Source: L'observateur

Article Lu 1596 fois

Samedi 15 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State