Référence multimedia du sénégal
.
Google

MBOUR- BATAILLES DE RUES ENTRE POLICIERS ET ELEVES: UNE DIZAINE DE LYGEENS ET DE COLLEGIENS INTERPELES

Article Lu 1806 fois

Hier, des lycéens et collégiens de la commune de Mbour se sont affrontés avec les forces de l’ordre. Les potaches voulaient ainsi perturber le trafic sur la nationale 1 avec des pierres et des cailloux éparpillés sur la voie publique et empêcher le bon déroulement des enseignements dans les écoles privées et dans le cycle élémentaire Les éléments de la sécurité entrant en action ont opéré une dizaine d’interpellations.



MBOUR- BATAILLES DE RUES ENTRE POLICIERS ET ELEVES: UNE DIZAINE DE LYGEENS ET DE COLLEGIENS INTERPELES
Les collégiens et les lycéens les enseignants de réduire sérieusement le quantum horaire. Inquiéts pour leur sort, ils demandent une solution immédiate auxrevendications posées par leurs professeurs. Ils ont dénoncent cette crise qui perdure. Pour eux, il n’est plus question de laisser une seule partie du système scolaire fonctionner.

Ils redoutent déjà une hécatombe aux examens de fin d’année si les programmes ne se terminent pas. En plus, ils se sont résolus à faire sortir ou déloger les professeurs en grève dans le public et qui font cours dans les collèges privés. Pour ce faire ils ont organisé des groupes pour faire sortir les non-grévistes. Les policiers, une fois informés, sont venus les pourchasser dans la rue.

Les élèves ont riposté par des jets de pierres. Mais la course poursuite entre forces de l’ordre et élèves a tourné court à cause des premières interpellations opérées chez les élèves et les patrouilles lanc ées dans le centre ville. C’est en fin en fin de matinée que le calme est finalement revenu dans la ville.

Pour certains, ce mouvement d’humeurs s’explique par la volonté des élèves d’anticiper sur les congés de Pâques,

Samba Niébé BA
Source SudQuotidien

Article Lu 1806 fois

Vendredi 20 Mars 2009





1.Posté par iseck70 le 20/03/2009 07:09
nous appelons aux forces de l'ordre qu'il est temps de se ranger du cote du peuple et cesser de matraquer vos freres et soeurs à cause d'une famille qui a pillè nos ressources nationales car une fois au sein de votre famille vous mesurez le tort et l'injustice sociale que vous partagez avec nous ,partout dans le monde les forces de l'ordre les hommes de loi se sont rangès du cote du peuple l'exemple le plus recent est celui de madagascar .il faut savoir prendre le train de l'histoire avant qu'il ne soit trop tard car les regimes passent mais le peuple demeure

2.Posté par Seck Ndanane le 20/03/2009 09:23
Tu n'as rien compris mon frère. Sinon tu aurais t'adressé à l'armée nationale pour mener à bien ta comparaison avec celles des autres Etats qui se rangent du côté du peuple. L a Police, a elle seule, serait folle de vouloir se tenir tête à l'armée.
L a Police n'est rien dans tout cela et je m'explique:

Elle est une branche de la Force Publique qui agit sous le commandement du Président de la République par voie hiérarchique. C'est à dire:

Le Président - Le Ministère de l'Intérieur - La Direction Générale de la Sureté Nationale - Le Commandant du Groupe opérationnel de Dakar, et en fin celui là envoie les éléments de la Force Publique sur le terrain.
NB: N'oubliez pas que c'est l'armée! Donc ils vivent sous commandement alors que le commandement n'est pas à désobeir. Désolé!!!

3.Posté par Seck Ndanane le 20/03/2009 09:45
Vous tous, vous voulez gérer demain vos affaires personnels: une entreprise par exemple.
Là, les employés qui sémeront le bordel seront rappelés à l'ordre sous votre commandement ; là aussi par voie hiérarchique. Car vu votre rang social, vous n'allez pas vous adresser à eux directement. S'il n'y aura pas de changement, tant qu'ils sont, seront licenciés tout bonnement. Donc partout Il y a le commandement. A plus forte raison que ce soit danns l'armée. Laissez la Police. Désolé!!!!!!!!!!

4.Posté par galsen le 20/03/2009 13:26
Expliquez nous comment, avec un salaire de conseiller du Président de la République, on a les moyens d'affréter 4 avions de militants pour faire Dakar Matam ? Pour organiser l'OCI, on a évoqué des milliards et les pays Islamiques ont débloqué des milliards pour les infrastructures du pays. Rien n'a été fait mais cela a couté 3 fois plus cher. Etonnant, non ?
L'ANOCI, devait etre dissoute apres l'OCI, une fois des comptes publiés et vérifiés. Pourquoi est elle encore prolongée de 2 ans ? L'ANOCI dirigée par Karim WADE, candidat à DAKAR et Abdoulaye BALDE, candidat à Ziguinchor.....

A coté de ce que détourne la GC , IDY ressemble à un petit pickpocket de Sandaga et les socialistes à des gamins voleurs de mangues.

Si Karim WADE et la GC signifiaient l'arrivée d'une bonne gouvernance, les sénégalais seraient fiers, comme les USA d'élire un métis à leur tete.
EVITEZ DE VOUS FAIRE ENCULE KATE SII BOUNE = S I D A

5.Posté par Superviseur le 20/03/2009 13:59
"galsen" tu es un imbécile. Imagine que ton père lis ça. Tu as conjugué à la personne "vous" et il en fait parti. Ou alors tu l'as vu se faire enculer quelque part? Ayez du respect pour les autres. Vous dîtes souvent des choses importantes mais pourquoi insulter?
Félicitations à Seck Ndanane!!!!!!!

6.Posté par mixerrrrr le 21/03/2009 13:02
Salut tout le mon, NOUS les élèves en ont marre des ces grèves qui ne font que nouq rendre encore plus nul!!!!! Et quand KALIDOU DIALLO s'exprime on dirait un....
On a marre de ces graves hier (Vendredi 20 mars 2009) les policiers sont entres jusque dan notre école et pis en encore ils ont bombarde des lacrymogènes est-ce normal????? le SENEGAL est anarchique!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State