Référence multimedia du sénégal
.
Google

MBAYE NDOYE PRESIDENT DE LA FSF: «Le Sénégal battra largement l’Angola»

Article Lu 1906 fois

Invité du club de la presse sportive sénégalais couvrant la Can 2008, Mbaye Ndoye le président de la fédération sénégalaise de football (Fsf) a abordé hier au Moonlight Lodge Hôtel, toutes les questions tournant autour de l’équipe nationale et de sa participation à cette 26é Can. Parmi celles-ci, les assurances et espoirs d’une qualification au second tour. Ce qui passe d’abord par une victoire demain dimanche face à l’Angola. Et à cet effet, Mbaye Ndoye est sans ambages : « le Sénégal battra largement l’Angola».



MBAYE NDOYE PRESIDENT DE LA FSF: «Le Sénégal battra largement l’Angola»
Le président de la fédération sénégalaise de football est très confiant quant à l’avenir des Lions dans cette Can 2008 qu’ils ont pourtant débuté petitement avec un nul frustrant face à la Tunisie. Mbaye Ndoye, puisque c’est de lui dont il s’agit, après avoir regretté le début mitigé des Lions, a invité « les uns et les autres à rester patients car toutes les 16 équipes ont les mêmes ambitions et ce ne sera facile pour aucune, encore moins pour le Sénégal qui est toujours attendu par ses adversaires, quel que soit leur niveau ». En somme pour Mbaye Ndoye, il faudra travailler et éviter de « croire que le Sénégal peut battre tout le monde sans produire le jeu qu’il faut ». Néanmoins, comme dopée à une certitude claire, Mbaye Ndoye dira à l’assistance que « face à l’Angola, le Sénégal passera largement et fera même oublier ce nul qui n'avait pas sa raison d’être face aux Tunisiens ».
Et par rapport à ce nul Mbaye dira que « les Lions eux-mêmes s’en sont rendus compte en convoquant une réunion de crise où tout a été dit et les points remis sur les "i" ». Dans la même veine que cette question liée aux Lions, Mbaye Ndoye a fait comprendre que « l’objectif du Sénégal qui doit jouer à Kumasi le 31 janvier prochain son dernier match de poule face aux Sud –africains, ce n'est ni la première ni la deuxième place, mais simplement la qualification au second. Car que ce soit à Kumasi, Accra ou Tamalé, la finalité c’est de gagner le trophée ». Il ajoutera en outre que, « jouer six matchs, dont trois au premier tour en plus des quarts de finale, des demi-finales et de la finale, demeure en principe les seuls véritables vœux ».

De ce fait, Mbaye Ndoye dira que « tout a été mis en avant (et sur tous les plans) par les autorités pour que l’équipe puisse aller très loin, voire remporter le trophée. La balle est maintenant et seulement dans le camp des joueurs qui doivent tout donner sur le terrain ». Fustigeant l’attitude de certains cadres qui une fois en équipe nationale donnent moins qu’en club, il affirme que « la plupart des joueurs cadres sont à un jet de la retraite en sélection, raison pour laquelle s’ils ratent cette Can, ce sera fini pour de bon pour eux. Ce qui fait aussi que personne n’a besoin de les inviter à faire le maximum pour au moins couronner leur carrière avec une coupe d’Afrique des nations".

Source: Le Matin

Article Lu 1906 fois

Samedi 26 Janvier 2008





1.Posté par tham le 26/01/2008 11:40
yalla bakh na ducourage les lions

2.Posté par Reew le 26/01/2008 11:53
VOICI L'ILLUSTRATION D'UN IRRESPONSABLE. Sachez monsieur Mbaye Ndoye qu'en sport il faut commencer par avoir du respect pour son adversaire. On ne peut pas préparer une confrontation en sous estimant l'adversaire. Cela voudra dire que L'Equipe du Sénégal est minable, puisque ne faisant que des matches gagnés d'avance. Il faudra un jour débarrasser le Sénégal de tous ces incompétents. Mais tant que le plus minable d'entre eux (A.WADE) sera au pouvoir....

3.Posté par tiatiatia le 26/01/2008 13:06
Ce n'est pas irrespectueux d'avoir confiance en son équipe Reew. IL ne faut pas mélanger respect et peur. J'aimerais que tu me dit quelle est l'équipe qui part en confrontation sans avoir la certitude de gagner.

4.Posté par Reew le 26/01/2008 19:25
Tiatialia, je vous rappelle le tollé qu'avait soulevé l'intervention de Michel Platini lors du tirage de la coupe du monde qui donnait France/Sénégal. En effet ce dernier prédisait une large victoire de la France sur le Sénégal qui était à ses yeux une petite équipe. Mais au delà de toutes ces polémiques je rappelle seulement ce qui se dit dans toutes les écoles de sport de haut niveau (par tous les éducateurs sportifs). Le respect commence là en respectant l'adversaire on se respecte pour la beauté du sport.....

5.Posté par Reew le 27/01/2008 19:49
Voilà ce que je vous disais, ce monsieur est un IRRESPONSABLE. Il est arrivé à ce poste par corruption. Le SENEGAL est un pays de CORRUPTION. Les personnes compétentes ne sont pas à leur poste.

6.Posté par Reew le 27/01/2008 20:02
Mbaye Ndoye est un fils de P.... Démission et emportez avec vous ce Karpercccaaakkk de merde. Comment peut-on aligner autant d'attaquants, qui a embauché cet entraineur de mes deux? Heureusement que nous avons encore la Côte d'Ivoire.

7.Posté par Reew le 27/01/2008 20:05
Je ne parle des joueurs car je ne sais pas faire ce qu'ils font, mais alors MBAYE NDOYE et Kaspercak..... Surtout Mbaye NDOYE qui est à son poste par corruption. Ce n'est que le début avec cette génération de corrompus. Au départ de Wade il faudra s'atteler à mettre les personnes compétentes aux bonnes places.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State