Référence multimedia du sénégal
.
Google

MBATHIO NDIAYE EX-DANSEUSE DU GROUPE «LES AMAZONES DE DAKAR» «Oumou Sow me menace depuis que j'ai quitté son groupe»

Article Lu 15666 fois

Comme dans beaucoup de métiers il y en a- contrairement à ce peuvent penser les autres- qui tirent le diable par la queue. Dans les groupes de danse, on ne fait pas totalement exception à la règle. Ainsi, en atteste l'ex-membre du groupe « Les amazones de Dakar ». Mbathio Ndiaye exhibe, dans cet entretien, les difficultés qu'elle a vécues dans le groupe dirigé par Oumou Sow. Un groupe qu'elle dit avoir quitté, il y a environ un an.



MBATHIO NDIAYE EX-DANSEUSE DU GROUPE «LES AMAZONES DE DAKAR» «Oumou Sow me menace depuis que j'ai quitté son groupe»
Walf Grand-place : Pourquoi avez-vous quitté « les Amazones de Dakar » ? Mbathio NDIAYE : Je suis danseuse. J'étais dans la troupe «Les Amazones de Dakar» dirigée par Oumou Sow. Oumou et moi n'avons eu aucun pro­blème personnel. Seulement, dans tout travail, il est bon d'avancer. Je me suis rendue compte que je n’avançais pas avec Oumou Sow. J'ai préféré alors quitter et prendre mon chemin. Sinon, je n'ai pas de problèmes avec mon ex-patronne.



N'est-ce pas normal qu'une patronne contrôle pour protéger son groupe ?



Non, je ne crois pas. Je pense qu'Oumou avait d'autres intérêts à gérer. Elle ne voulait même pas qu'on approche les autres danseuses. Moi, je ne suis pas du genre à ignorer mes semblables. Je suis plutôt ouverte. A chaque fois que je vois un artiste comme moi, j'ai envie de le saluer. Alors que mon ex-chef de groupe vou­lait me limiter. Elle voulait toujours me dire qui je dois ou ne dois pas saluer. Alors que cela n'est pas de son ressort. C'est à moi de décider qui je dois saluer ou pas. Si elle a des problè­mes à régler, qu'elle les règle tout en laissant ses danseuses en dehors de ça.



N'y avait-il pas entre vous un diffé­rend plus profond que ce vous dites ?



J'habitais avec Oumou Sow dans une même maison. Ce n’est donc pas la peine de vous dire que le courant pas­sait bien entre nous. Je n'ai pas de pro­blèmes personnels avec Oumou. Je dois vous dire que j'ai toujours sup­porté ses caprices. Mais il y a eu quel­que chose de très sérieux. Au mois de Ramadan, j'ai profité du fait qu’on n’avait pas d'activités pour aller voir mes parents à Koungueul. Elle m'a appelée au téléphone pour me dire qu'on lui a raconté que je suis allée à une soirée de Salam Diallo et que j'ai salué Ndèye Guèye. Elle interdit à toute danseuse de son groupe de saluer Ndèye Guèye. Et je ne veux avoir de problèmes avec personne. Je ne me mêle pas des histoires des autres. Je ne le ferais même pas pour ma mère. Lorsque je suis revenue, elle a commencé à se méfier de moi. Elle pensait que Ndèye Guèye me manipu­lait contre elle.



Ce qui veut dire qu'il y a bien une guerre entre les deux groupe de danse ?



C'est Oumou qui veut créer une guerre. D'après le peu que je sais de Ndèye Guèye, elle n’a pas de problème. Mais mon ex-patronne considère Ndèye Guèye comme sa rivale. Alors que cette dernière la prend comme une soeur. Je ne peux pas évoluer dans des querelles, dans une ambiance de jalousie.



Quelles sortes de rapports entre­tenez-vous avec Oumou Sow main­tenant ?



J'ai essayé de garder de bonnes rela­tions avec Oumou, mais ça n'a pas marché. Depuis un certain temps, je reçois des menaces. On m'appelle au téléphone et m'insulte. Un jour, j'ai reçu un coup de fil de quelqu'un qui menaçait de s'en prendre à moi. Le même jour, je suis sortie et on m'a agressée avant de prendre mon sac. J'ai eu peur qu'ils aillent plus loin, j'ai donc déposé une plainte contre x.



Avez-vous une idée sur l'identité des auteurs de ces menaces ?



Je sais qu'elles viennent d'Oumou Sow. Un jour, elle m'a directement menacée. Elle envoie aussi ses amis que je connais très bien.

Je n'ai pas peur de ses actes lâches du moment qu'elle n’ose pas venir m'af­fronter en face. Depuis que j'ai quitté son groupe, Oumou Sow me considère comme son ennemie.



Propos recueillis par Aida BA

Source: Walf Gran Place

Article Lu 15666 fois

Mardi 4 Décembre 2007





1.Posté par loup le 04/12/2007 02:53
DOUL AK SEN PROBLEMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

2.Posté par deug le 04/12/2007 05:16
keneu tognou niou lodoul journalist yi...legui senegal interview kom tangal menthe golo bou diouk niou talal ko mic bi

3.Posté par ébène le 04/12/2007 06:54
hey fatou sois plus respectueuse. soula site bi nékhoulé tu passes ton chemin ok! sof badé ! way!

4.Posté par wakh louma nékh le 04/12/2007 08:50
DOUL VOUS LES DANSEUSES, VOUS NOUS EMMERDEZ AVEC VOS PROBLÉMES.RÉGLER ÇA ENTRE VOUS:PUTINS
VOUS N´APPORTEZ RIEN AU PAYS EN PLUS VOUS VOULEZ QU´ON SE FOCALISE SUR VOS BLÉMS.
DOULLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL

5.Posté par NENE le 04/12/2007 09:49
OUMOU SOW SAKH NE SAIT MEME PAS DANSER ET A TROP DE PROBLEME CONTRE NDEYE GUEYE NDEYE KHADY NIANG ET S DANSEUSE QUI VIENT DE LA QUITTER LOUY PEUL AK DANSE ? DEMAL SAMI LES BOEUFS

6.Posté par yma le 04/12/2007 12:10
soyez pas trop dur avec elle yéne tami,
NENE, yéna deugueyi kéne douko wakh.

7.Posté par khoulli le 04/12/2007 12:41
MERCI NENE D'AVOIR EXAMPTÉ LES PEULS DE LA DANSE. SI CHACUN DEVAIT RETROUVER SON METIER DE THIOSSANE LE POUVOIR ET LES INTITUTIONS SERAIENT VIDES....

8.Posté par gawlo le 04/12/2007 12:44
je ne compren pa oumou sow d abor viviane_ aida dada _ndeye gueye_ndeye khady niang elle a trop de probleme té sakh mounoul féthe dafaye jayouwalé dongue

9.Posté par amoctad le 04/12/2007 12:48
Oh c fille ont tres de problemes. Et leur querelles ne sont fondé que sur des futilités non identifiés.
J'ai l'impression que maintenant au Senegal, les menaces sont a la mode.

10.Posté par NENE_TOUTI le 04/12/2007 12:49
C VRE AH NENE. NA WOLOF YI BEYI SEEN TOOL, LES TEUGG DEM SI MBAAR MA, LES WOUUDE AUSSI, LES GUEWEL WOYI AK FETHIE, LES SÉRÉRES BEYI WOLLA SAMMI, LES LEBOUS NAPPI, LES NARS DIAYI BOUTIK, DIOLAS YI WOUTI TIIR.......................

11.Posté par FAMA NDIAYE le 04/12/2007 13:41
TRES FRANCHEMENT CES PUTES ET BETES DE NUIT NOUS TYMPANISENT,ON A N'EN RIEN A FOUTRE DE VOS QUERELLES ....MERDE MILLE ET UNE FOIS !!!!

12.Posté par lex le 04/12/2007 17:14
rew rek moolen diap

13.Posté par el box le 04/12/2007 22:12
keneu tognou niou lodoul journalist yi...legui senegal interview kom tangal menthe golo bou diouk niou talal ko mic bi
c vrai des putes comme ca on en a que foutre de leurs problemes personnels

14.Posté par thiam le 04/12/2007 22:35
salut je me demande pour koi ses histoire c n'st ps la peine de faire ses coneri la vie est presk derminer

15.Posté par MULLER le 04/12/2007 23:26
RIEN 0 FOUTRE LE JOURNALISTE QUI ECRIT DES CONNERIES EST UN CON AU MOMENT OU WADE VEND LE SENEGAL

16.Posté par dana le 05/12/2007 11:39
vraiment keskon a a foutre de ses histoire de pute qui se crèpent le chignon???ya des choses plus importantes. c toutes des putes de luxes oumou sow, ndèye guèye et compagnie....on en a marre

17.Posté par ramses le 05/12/2007 12:47
vraiment c un faux problème......

18.Posté par gaye djibril le 05/12/2007 13:10
je suis d'avis qu'Oumou Sow est une fille a problemes!et en plus,elle danse tres mal,qu'elle change de metier,se marier et rester tranquille!

19.Posté par naf le 26/03/2009 13:57 (depuis mobile)
sénégal fatt guénenou vous etes tous pareil vous aimer trop téssenté oumou sow tes nul p

20.Posté par rama dieye le 12/04/2009 21:29
salut a tous il fau anranger les probleme ou de de les juger ou de les insulter quare ces les journaliste qui donnan les meilleure imfos et les dansese qui nous donan envie de regarder les clip

21.Posté par mariama galipi le 17/04/2009 22:45
Il ne faut pas ecouter les journaliste il vont toujour trouver kelke chose pour amener des probleme ki vous dit ke toute c'est histoire ne sont pas vrai on ne c'est pas on n'a pas vue cette danseuce sortir c'est mots de sa bouche alor silvouplait arréter de faire des critique vraiment vulgaire quesque les gent vons pencé de nous les sénegalais.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State