Référence multimedia du sénégal
.
Google

MAURITANIE : Extradition des tueurs présumés des Français

Article Lu 1570 fois


L’arrestation de deux des trois assassins présumés des touristes français tués le 24 décembre en Mauritanie a relancé l’enquête, mais le troisième tueur présumé est toujours en fuite et de nombreuses zones d’ombre demeurent.

Dakar - Maarouf Ould Haiba, soupçonné d’être le troisième tueur des Français, serait une recrue récente des groupes jihadistes. Selon une source proche de l’enquête contactée de Dakar, il s’est séparé de ses complices au Sénégal, au tout début de la cavale, juste après l’attaque qui serait "une tentative d’enlèvement qui a mal tourné". Certaines informations font état d’une blessure à la main d’un des trois agresseurs, provoquée par le recul d’un fusil d’assaut Kalachnikov, lors des tirs. Le "tireur" n’a pas encore été clairement identifié. Mais les deux suspects arrêtés vendredi en Guinée-Bissau et extradés samedi en Mauritanie, considérés comme proches de la Branche d’al-Qaïda au Maghreb (Baqmi), ont avoué, selon la Police bissau-guinéenne, avoir tiré sur le groupe de touristes, en tuant quatre et en blessant grièvement un.

Sidi Ould Sidna, 20 ans et Mohamed Ould Sidi Chabarnou, 26 ans, disent n’éprouver "aucun remord" d’avoir tué des "infidèles et des alliés des Américains". "J’ai tiré sur les Français et je n’ai aucun remord", a déclaré aux enquêteurs Ould Sidna. Des analyses ont été effectuées sur le Kalachnikov par des spécialistes marocains mais les résultats ne sont pas encore connus. Deuxième zone d’ombre, pourquoi ne pas avoir arrêté les deux suspects au Sénégal, notamment dans le quartier de Yoff, dans la banlieue de Dakar, où ils avaient été repérés et où ils ont passé quatre nuits ? Tout d’abord, une intervention policière d’envergure dans ce quartier populeux et populaire n’était pas chose aisée, selon une source proche de l’enquête. "Ils ne disposaient pas de base au Sénégal, ils se cachaient donc dans des zones urbaines très peuplées où les interventions étaient difficiles", a indiqué hier l’ambassadeur de France au Sénégal Jean-Christophe Rufin. Selon lui, intervenir dans ces conditions "aurait impliqué des risques importants". Et laisser filer les deux suspects à travers la Gambie, la Casamance (sud du Sénégal) et jusqu’en Guinée-Bissau pouvait en outre permettre de remonter un éventuel réseau de complices. Ils devaient ensuite se rendre à Conakry (Guinée) afin de prendre un avion pour l’Algérie.

Trois autres Mauritaniens ont d’ailleurs été interpellés vendredi soir à Bissau et extradés avec les deux assassins présumés vers Nouakchott. Ils sont soupçonnés d’avoir porté assistance aux fugitifs. Troisième zone d’ombre : quel est le rôle exact de Mohamed Elmoustapha Ould Abdel Ghader, présenté comme un "extrémiste lié aux réseaux salafistes" et interpellé en Mauritanie juste après l’attaque ?

Condamné par la justice mauritanienne en 2007 à deux ans de prison avec sursis pour activités liées au terrorisme, plus âgé que les tueurs présumés, il est présenté comme le "commanditaire" de l’attaque. Il est soupçonné d’avoir hébergé les assaillants et d’avoir organisé leur fuite au Sénégal. L’enquête devra déterminer s’il était à la tête d’une "cellule dormante", s’il avait des liens avec d’autres "cellules", notamment au Maghreb et si l’attaque des touristes français répondait à une instruction dans le cadre d’un plan global ou bien était une initiative plus personnelle.

Selon les services de renseignement français, al-Qaïda au Maghreb compte quelque 500 hommes armés, dont 400 en Algérie et une centaine se déplaçant dans la zone sahélienne entre la Mauritanie, le Mali et le Niger. La menace terroriste en Mauritanie a conduit les organisateurs du rallye-raid Dakar à annuler l’événement début janvier, une première depuis sa création il y a trente ans.


AFP

Article Lu 1570 fois

Lundi 14 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State