Référence multimedia du sénégal
.
Google

MATERNITES A RISQUE: Elle perd la vie au bout de sa 4ème césarienne

Article Lu 11460 fois

Une femme d’une trentaine d’années a perdu la vie au bout de son quatrième accouchement par césarienne vendredi à Sédhiou. De telles conditions de maternité sont plus ou moins fréquentes dans la région. Il se pose ainsi un réel problème de maternité à risque dans cette localité. L’enclavement routier et le manque de personnel qualifié accentuent le mal.



MATERNITES A RISQUE: Elle perd la vie au bout de sa 4ème césarienne
La mortalité maternelle et néonatale demeure encore une préoccupation majeure dans la vieille cité du Pakao et ses environs. En effet, le vendredi 12 septembre dernier, une jeune dame âgée d’une trentaine d’années environ est morte quelques heures après accouchement par césarienne à l’hôpital région de Ziguinchor où elle a été référée d’urgence tôt le matin du même jour. Le nouveau né qu’elle portait n’a pas survécu non plus. La victime qui habite le quartier Santassou à Sédhiou commune, venait ainsi de subir son quatrième accouchement par césarienne. Les trois premières opérations s’étaient tout de même déroulées avec succès, rapporte une source médicale.

Mais les témoignages des voisins renseignent de l’anxiété qui s’était emparée d’elle durant cette grossesse comme si celle-ci est arrivée par surprise contre tout espoir de contraception. « Elle avait toujours la mine très triste, l’esprit absent alors qu’auparavant lors des causeries, elle était active. C’est comme si elle avait lu dans les astres le sort qui allait s’abattre sur elle.

Cela dénote aussi les difficultés qu’elle a rencontrées trois fois de suite lors des précédentes opérations césariennes, et le spectre de cette nouvelle grossesse », explique Mamadou Dramé. Il y a quelques années aussi à Koussy, une autre dame a perdu la vie dans ces mêmes conditions de maternité. Celle-ci, dit-on, avait trois garçons et tenait à chérir une fille nonobstant les mises en garde des autorités médicales.

A en croire certaines sources, des rivalités entre coépouses expliquent aussi de telles volontés de procréation : « il existe des femmes qui cherchent à égaler leur coépouse par le nombre d’enfants dans la perspective de l’héritage. C’est également une autre façon de prouver au mari son attachement à lui en lui « offrant » le maximum de bouts de bois de Dieu. Ce sont, à mon avis, des comportements bien ancrés dans les mœurs et qu’il faut proscrire le plus rapidement par la sensibilisation des masses surtout en milieu rural », souligne un sexagénaire du Pakao. Il se pose de fait un réel problème de maternité à risque qui requiert une très large sensibilisation des masses.

Pour leur part, les autorités médicales de Sédhiou déconseillent toute maternité au-delà de deux accouchements par césarienne. Et de déplorer des cas de grossesses précoces qui constituent également des risques potentiels au moment de l’accouchement ,car, fait-on remarquer « le bassins de la jeune fille n’est pas prêt à faire le travail qui est attendu de lui en ce moment très fragile ».

Par ailleurs, le non-respect du calendrier des consultations prénatales et l’enclavement routier accentuent ce taux de morbidité et de mortalité maternelle et néonatale. Cela est plus récurrent dans la zone de N’diamacouta, Diaroumé, Boudié, Diassing et le Badoumbo.

De l’avis des techniciens de la santé, il urge de renforcer aussi bien le personnel qualifié que les structures de santé pour abréger le calvaire des populations.

Source: Sud Quotidien

Photo: Agence Kamikazz

Article Lu 11460 fois

Jeudi 18 Septembre 2008





1.Posté par aicha le 18/09/2008 07:57
ina ilahi wa inna iléykhi radjakhoun....ke dieu les acceuil au paradis amine

2.Posté par miss le 18/09/2008 10:51
Que le bon DIEU les accueil dans son PARADIS...

Encore une fois vous vous êtes trompé de lieu, puis que la bonne dame n'est pas morte à ziguinchor mais plutôt à Kolda.


3.Posté par MAMAN SIRA le 18/09/2008 11:48
que Dieu l'accueille dans paradis

4.Posté par MAMAN SIRA le 18/09/2008 11:49
que Dieu l'accueille dans son paradis

5.Posté par mastou le 18/09/2008 12:30
lii métina

6.Posté par khady le 18/09/2008 22:07
yalla na ko yalla yureum mais tout mond sait cesarien 3 fois rek laye done

7.Posté par wore le 20/09/2008 06:16
4 cesariennes ? C medicalement impossible !

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State