Référence multimedia du sénégal
.
Google

MATCH SENEGAL - BENIN à 17 heures

Article Lu 1836 fois

Sur leur route pour le Ghana, les « Lions » partis hier en début d’après-midi de Dakar, se sont arrêtés à Ouagadougou au Burkina Faso où ils livrent aujourd’hui leur dernier match de préparation avant la CAN qui débute dimanche prochain. Ce sera pour Kasperczak et ses hommes, l’occasion de se tester avant leur première sortie, dans une semaine jour pour jour, face à la Tunisie.



MATCH SENEGAL - BENIN à 17 heures
Il y a un peu moins d’un an, le 7 février 2007, à Rouen, une équipe sénégalaise faite de bric et de broc, battait les « Ecureuils » du Bénin (2 buts à 1), en match international amical. Ce jour-là, entre les forfaits des uns, les indisponibilités des autres et le boycott de certains « cadres », le sélectionneur polonais des « Lions », Henri Kasperczak, avait dû bricoler pour monter son onze de départ. La preuve qu’il avait puisé au fond de ses tiroirs, c’est que des treize joueurs qui avaient pris part à cette rencontre, seulement 5 sont présents sur la liste des 23 éléments chargés de hisser très haut la bannière nationale au Ghana : Ibrahima Faye, Guirane Ndaw, Papa Malick Bâ, Babacar Guèye et Papa Waïgo Ndiaye.

N’empêche, le Sénégal avait remporté cette rencontre grâce à 2 buts de Dembo Touré et de Waïgo Ndiaye, contre un de Razak Omotoyossi. C’était un peu plus d’un mois avant la réception de la Tanzanie à Dakar, pour la dernière journée de la phase aller des éliminatoires de cette CAN 2008 qui débute dimanche prochain, à Accra. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Tout semble être rentré dans l’ordre dans la « tanière ». Les blessés réels ou « diplomatiques » ont repris du service et sont à nouveau fonctionnels. Les boudeurs sont revenus à de meilleurs sentiments. Et Kasperczak peut compter sur tout son monde. En face, les « Ecureuils » sont passés de seconds couteaux dans une poule de qualification où figuraient le Mali (qui a terminé en tête au bout du parcours) et le Togo (mondialiste en 2006, qui finalement suivra la compétition à la maison, devant la télé), à puissance montante du football africain. Et le technicien béninois Gomez qui les a qualifiés à leur deuxième phase finale après celle de 2004 , a laissé la place à l’Allemand Reinhard Fabisch pour porter plus loin l’équipe sortie dès le premier tour en Tunisie.

Puissance montante, avons-nous dit, mais pas très sûre de son affaire ou de sa force. Puisque cet ultime match de réglage avant le début de la 26è CAN, ce dimanche, les « Ecureuils » le voulaient partout sauf chez eux à Cotonou. Histoire de ne pas se fragiliser et de ne pas se mettre à dos leurs supporters si les « Lions » venaient à leur filer un carton à domicile. Et comme pour l’équipe du Sénégal, il est apparemment plus facile de rallier Tamale où est domiciliée la Poule D qu’ils partagent avec la Tunisie, l’Angola et l’Afrique du Sud depuis Ouagadougou, on a accepté ces retrouvailles en terrain neutre. Avec un double objectif : de réajuster ce qu’il y a à réajuster et de se familiariser avec le climat local réputé être sensiblement le même que celui de la ville septentrionale du Ghana où ils se rendront en fin de semaine. Car, le 23 janvier, c’est-à-dire dans une semaine jour pour jour, il leur faudra être prêts à tous points de vue au moment d’affronter les « Aigles de Carthage » pour leur première sortie à Tamale.

Pour les « Ecureuils » également, la rencontre de cet après-midi au stade du 4 août de Ouagadougou, servira à mieux se familiariser avec le ... football ouest africain puisque logés dans un Groupe B aux fortes allures d’une coupe de la CEDEAO avec les « ogres » sous-régionaux que sont la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Mali.

Subvention : 5 millions FCFA du maire de Dakar à l’ANPS

L’Association nationale de la presse sportive du Sénégal (ANPS) a bénéficié hier d’un précieux coup de pouce du maire de Dakar Pape Diop, sous la forme d’une enveloppe de 5 millions de francs CFA. Ce qui est particulièrement bienvenu dans la perspective de la CAN 2008 de football qui débute dimanche au Ghana où l’ANPS compte encore mettre en place une maison de la presse pour faciliter le travail aux envoyés spéciaux de la presse nationale.

Source: Le Soleil

Article Lu 1836 fois

Mercredi 16 Janvier 2008





1.Posté par ibra le 16/01/2008 09:50
je n ai rien contre lui mais ousmane ndoye n a pas sa place ds l equipe
il est sans rigueur et l equipe qui aura le meilleur milieu de terrain triomphera
mettons le sur le banc et jouons avec un solide milieu de terrain
a bon entendeur.....

2.Posté par meu fiite le 16/01/2008 13:17
est ce que le match sera en direct ici au senegal

3.Posté par miss le 16/01/2008 14:21
IBRA t'as raison on a besoin d'un gars solide en milieu de terrain , un gars comme BOUBA DIOP ki a de l'experience et ses especes de journalistes ki ne cessent de mentir sur lui dire kil est un peu souffrant doul rek bayi len doumou diambour bii,dara diotou kho il est juste rester ds son petit coin et laisse KASPERZACK faire ses choix

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State