Référence multimedia du sénégal
.
Google

MARCHE DES JOURNALISTES : Le député Moussa Sy indésirable

Article Lu 1848 fois

Grand ami de la presse sportive, membre de la défunte Fédération sénégalaise de football et très présent dans l’organisation du tournoi Presse-Foot, Moussa Sy avait tenu à manifester sa solidarité aux journalistes. Mais, sitôt les pieds mis à la marche, le député libéral a été conspué par des jeunes.



MARCHE DES JOURNALISTES : Le député Moussa Sy indésirable
Main dans la main - et à un rythme cadencé -, journalistes, syndicalistes, membres de la société civile, hommes politiques, citoyens épris de justice…ont battu le macadam, samedi, pour dénoncer l’agression subie par les journalistes Boubacar Kambel Dieng, Karamokho Thioune, Ibrahimma Lissa Faye et Ousmane Mangane. Tout au long de la procession, les journalistes et leurs souteneurs ont eu des mots pratiques de simulation (comme pour dire que la bavure policière est à bannir au Sénégal) pour dénoncer la violence perpétrée contre les journalistes dans l’exercice de leur fonction, mais aussi pour exiger à ce que justice soit faite.

A hauteur de la rue 25, les reporters se ruent vers Moussa Sy, certainement pressés de savoir les raisons de sa présence à cette marche. Pendant qu’il était en train de répondre aux questions des journalistes, des jeunes venus se solidariser de la presse le huait. « Qu’est-ce qu’il fait ici ? Il est venu pour saboter, on ne doit pas le laisser prendre part à cette manifestation… », disait l’un d’eux.

Un jeune manifestant n’a pas manqué de venir cracher ses vérité au député : « Vous n’avez rien à dire ici, allez-vous-en ». Il a fallu que les organisateurs interviennent pour mettre fin à cet acharnement sur le responsable libéral qui n’a eu pour seul tort que de marquer sa compassion à l’égard des journalistes.

La procession pourra continuer avec des scansions du genre : « policiers agresseurs, policiers violeurs … ». La tension va monter d’un cran à la Rts quand les manifestants ont vu un groupe de gendarmes stationnés dans l’enceinte de cet édifice public. Et pour cause, ils ont, eux aussi, été copieusement sifflés.

Source: Ferloo.com

Article Lu 1848 fois

Dimanche 29 Juin 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State