Référence multimedia du sénégal
.
Google

MAOULOUD: Comment Maodo a implanté le Gamou à Tivaouane

Article Lu 15860 fois

La célébration de l’anniversaire de la naissance du Prophète Mouhammad (Paix, salut et bénédiction sur lui, PSBL) par El Hadj Malick Sy qui en fut au Sénégal l’initiateur le plus célèbre a, contrairement à la croyance populaire, eu d’abord pour théâtre Saint-Louis avant que Tivaouane, ville où s’établit ensuite le saint homme, ne prenne le relais et ce jusqu’à nos jours.



MAOULOUD: Comment Maodo a implanté le Gamou à Tivaouane
En effet, raconte Mamadou Gaye de la dahira Moutahabina Filahi de la Patte d’Oie, Maodo célébrait, au début et bien avant de se rendre à Tivaouane, la naissance de Mouhammad (PSL) à Saint-Louis où en compagnie de son grand moukhadam Rawane Ngom ils se partageaient la lecture du Saint Coran.

Ainsi, El Hadj Malick se chargeait de la première partie du Livre saint et son disciple de la seconde, renseigne M. Gaye selon qui le saint homme qualifiait à l’époque la cérémonie religieuse de ’’Takhsimoul maouloudou nabi’’ (en wolof, magal) l’anniversaire de la naissance de Mouhammad.

Le vocable viendra ensuite lorsque en 1902 Maodo s’établit enfin à Tivaouane, après un premier séjour en 1900 à l’appel des commerçants traitants de la ville qui sur forte recommandation, l’avaient sollicité pour une explicitation du Coran.

Capitale du Cayor, Tivaouane était à l’époque majoritairement habitée de Ceddos et de griots dont le crédo était la belle vie rythmée par de fortes réjouissances appelées entre autres ’’Gamou’’.

A en croire, Mame Ousmane Samb, président des jeunes tidjanes de Yoff, les événements comme les mariages, les baptêmes et les fêtes de récoltes étaient des prétextes à l’organisation de gamous, cérémonies qu’organisait également la collectivité léboue de Tivaouane. Aujourd’hui, souligne-t-il, les lébous usent encore du vocable de gamou pour l’organisation de leurs fêtes cultuelles.

Pour le gamou d’antan, ’’on mettait ses plus beaux habits et on sortait pour festoyer. Hommes et femmes se mélangeaient, buvaient et dansaient aux sons des instruments de musique des griots qui chantaient leurs louanges’’, raconte Mamadou Gaye.

Faisant preuve de tact et de diplomatie, El Hadj Malick Sy le nouveau venu à Tivaouane entreprit de changer radicalement le mode de vie des habitants, en les sortant de la nuit de l’ignorance pour les ramener sur le droit chemin tel que le recommande Allah et l’a enseigné son Prophète (PSBL), à travers le Coran et la Sunna.

Pour ce faire et dans le but de ne pas heurter les susceptibilités des autochtones avec pour conséquences de les rendre rétifs à tout changement, il ne rejeta pas le terme de Gamou trouvé sur place, mais se fit le devoir d’en changer le contenu.

Ainsi, pour son premier gamou à Tivaouane, Maodo invita tout le monde et faisant dans l’air du temps, égorge des bêtes pour le festin.

Toutefois, là où les griots s’évertuaient à chanter les louanges des uns et des autres il leur propose par le biais d’une démarche basée sur l’enseignement et la formation les panégyriques du Prophète (PSBL).

La première fois, l’opération ne fut pas une grande réussite du fait qu’il n’y avait pas grand monde à son goût et, raconte Mamadou Gaye, le saint homme se serait écrié : ’’Quoi ? Malick qui appelle pour la célébration de la meilleure des nuits où il entend dire la meilleure des vérités et tout le monde ne vient pas. Ce sont les vicissitudes de la vie, mais il arrivera un jour où tout le monde viendra’’.

Persévérant dans sa mission, il agit directement sur les griots, à l’époque détenteurs du savoir traditionnel et chargés de rythmer la vie de la cité par les louanges qu’ils distillaient lors des cérémonies et leurs instruments utilisés pour les faire-part.

’’L’action de El Hadj Malick fut profonde’’, affirme Souleymane Paye ‘’Billy’’ selon qui par l’enseignement du Coran et de la Sunna il parvient à toucher particulièrement les griots dont tirant profit de leurs dons naturels il fit de certains des muezzins et d’autres de grands érudits.

Subtile fut l’opération : les griots étaient toujours les maîtres de la parole, mais celle-ci au lieu de continuer à flatter l’ego surdimensionné des ceddos et autres notables renvoyait désormais aux vertus, aux qualités et aux grandes étapes de la vie du Prophète (PSBL). Profitable fut également l’opération : les griots se faisaient de l’argent dans leur nouvelle orientation.

Commentaire de Souleymane Paye ‘’Billy’’, président de la dahira Moutahabina Filahi de Patte d’Oie : ‘’El Hadj Malick Sy s’est d’abord approprié d’un contenant, puis il a changé le contenu. Si vous voulez, il s’est emparé de l’outil pour en transformer les acteurs’’ censés le manipuler.

CTN
Source APS

Article Lu 15860 fois

Jeudi 5 Mars 2009





1.Posté par tiv le 05/03/2009 07:43
yalla nagnou borombi fayale mame cheikh seydil hadji malick sy (rta).sy billakhi nakhoulognou ki gueu waner kepeu (kottou ,rek ,dongueu, point , tirer) mo djara fegnale.djeureudjeuf sy djeureudjeuf sy djeureudjeuf sy

2.Posté par Tidjane le 05/03/2009 08:45
Bon mawloud à tous. Yalla na yalla deff djam si sénégal. Amine

3.Posté par SERIGN BI le 05/03/2009 13:54
Dieureudieuf mame Maodo (rta) wayé nack dou mome moo fégnal NEUBI car Mame Cheikhou Oumar Tall faisait le Gamou bien avant lui. Ainsi aussi Mbaba Diakhou BA , Khaly Madiakhate Kala , Mame Mor Anta Saly Mbacke (Pere de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacke ) ou encore Cheikh Mouhamadou Kabir Mbaye etc,etc,etc ..........

4.Posté par jaxase le 05/03/2009 16:13
MAMA MAODO YALLA NA BOUR YALLA YOKK SA LEER TE TAAS NIOU CI SA BARKE. SERIGNE MANSOUR SY BOROM DAARA YI AK BOROM DRAP YI YALLA NA FI YAGG LOOL TE AND AK WER.
TIWAWANE REKKA WOOR.
DEWENATI A OTUS ET BON GAMOU

5.Posté par sambe le 05/03/2009 17:13
maodo ken dou mome

6.Posté par mounkir le 05/03/2009 17:54
bou doul won goorguiii alkhour ann ak diné rer sénégal

7.Posté par molack le 05/03/2009 18:14
El hadji Maodo était un cadeau que le Bon Dieu a offert au Sénégal , à l'Afrique et à toute l'humanité. Un homme à la dimension incommensurable. Serign bi, quant à vous arrête de créer la confusion car si l'objectif de El Oumar Tall est le même que Maodo, les démarche diffèrent profondément , d'ailleurs,j'aimaerait que les descendants de el hadji oumar le sache car "Maodo amoul mass si jamono akh si beureupp si ligguéyal sougnou borom nakh nimi khamé Rassoulahi nguéne mossou-ka té nguéne doko mosso kham rassoulahi"

8.Posté par molack le 05/03/2009 18:35
Maodo a consacré toute sa vie à transmettre le message de Dieu via Mouhamadou Rassoulahi je veux dire le Coran : le livre qui s'adresse à toute les personnes dans tous les temps et dans tous les espaces.Maodo nous a fait faire découvrir le Prophète Rassoulahi dans toutes ses dimensions. ce qui fait que ses disciples sont animés d'une éducation et d'un comportement corrects à l'image de l'actuel Khalif. Cependant, j'ai costaté ces temps-ci, il y a une partie de ses descendants qui ne répondent qu'à des cérémonies (baptême , deuil, mariage des familles riches et :ou populaires " lolou dou Maodo nakh mome talibé yeupp la yamalé-wone wala...

9.Posté par abdoulaye le 05/03/2009 18:57
il etait un authentique soufis

les vrais soufis sont devenu tres rares actuelement !!!

celui qui te montre le droit chemin, pour l'amour de ALLAH!! seulement

10.Posté par disciple le 05/03/2009 19:25
je ne trouve pas de mot pour qualifier la grandeur de cet magnifique homme , sa sagesse,son comportement envert ses proches son calme olympien visible dans ses ecrits cet homme a passe toute sa vie a illuminer la voi du prophete (psl) .ces descandents tous sur sa trace je prendrais mame dabakh comme example pour illustre tous ce k je veux dire sur cet homme de dieu .merci merci seul dieu peut vous payer .

11.Posté par mme le 05/03/2009 20:18
assalaamou aleykoum (fatiha+11 liklass) adiya mame maodo yalnagnou yalla fayal mame,yok lèeram tètaasse gnou si barkème amiin et bon gamou à tous.

12.Posté par foutiou le 05/03/2009 20:58
Dieuredieuf mbokou takibe yi, sen wakh yeup refetna te khol yi toyna. yalla na you yalla bole si tarikha cheikh fi ba yawmal khiyam. amine

13.Posté par malick le 06/03/2009 01:08
Dieureuguene dieuf mbokou talibé yi kadou rafetna; kén dou MAODO yalla nagnou yalla tass si barkém

14.Posté par malick le 06/03/2009 01:11
Bilahi sama kholle mo toy Yalla nagnou yallah fayal MAODO

15.Posté par somparé le 06/03/2009 01:19
fatiha ak 3 salatoul fatiha adiya mame Maodo

16.Posté par Moutahabina Filahi (Ghedi)Brescia Italie le 06/03/2009 11:47
Fatiha et Trois Saalatoul Fatiha: Adiya Mame Maodo Malick Sy (Radi Allahou An Hou...)
La maitrise du coran de feu Elhadji Ibrahima Sakho difficilment contestable, qui se refèrait sur Maodou Malick est un illustration de cet homme de Dieu...
En d'autres termes il faut une encyclopédie de compliments pour qualifier ce Grand père spirituel.
Que la lumière Mouhamédienne reflète sur cet homme et illumine tout le Senegal, tous les musulmans du monde Amine!!!

17.Posté par gaye le 06/03/2009 16:29
yalla nagnou yalla takh si barke mame el malick sy bon maouloude a tout les musulman du monde

18.Posté par haby wane le 09/03/2009 11:28
ala houma sallili ala seydina mouhamed mame maodo malick le plus genereux des hommes de l'islam que nous aide a continer sur la tarikha tijiania et que tous les musulans s'aiment entres eux bonne maouloud atous les fidels

19.Posté par haby wane le 09/03/2009 11:36
bisimillahi arakh man arakh himi e nialamo hande ko weltare no fewi e maullide RELADO salao salam min niagima de jomirado jom bade e bawde wadana en maouloud jabado yo kocu en e barke mame maodo malick sy yen jil mo wuri

20.Posté par ciss doudou le 10/03/2009 00:31
dieureudieuf maodo malick sy kene dou yaw yalla na yalla yok sa lerre te tasse gnou si sa barke si barke seydina MOUHAMAD PSL

21.Posté par ciss doudou le 10/03/2009 00:37
SEYDIMA MOUHAMADE REK MO WOR YALLA NA YALLA YAK SOUNOU NGEUME TE MOU TAKHAWOUNIOU YAWMALEKHIM DIEUREUDIEUL SEYDINA MOUHAMADE DO SENE MASSE DO SENE MOROME YAYE WADIA

22.Posté par abdoulaye bara faye le 02/10/2009 16:14
asalamou alaykoum,je ne sais pas quoi dire l'unique chose qui me revient en tète est faire du priere a mame maodo borom barisol bi yalla na yalla argnou si barkè mame

23.Posté par pape le 02/12/2009 04:15 (depuis mobile)
yaw jaxas khamo sakh li gay wakh khana khamoni maodo bimouy diok gnogou gnép gnogougnou. Cheikhou omar moko diokh tarikhabi bimou néké ci birou yayam wayé téréwoul maodo serigneum té gnognou ga toudou gnép robenaléne robe séni dome(mame mor anta saly mbacké

24.Posté par cheikh diagne le 17/02/2010 12:31
slt a tous les talibais de maodo malick sy

25.Posté par diarra le 25/02/2010 15:33
la nuit de maouloud quelle priére a faire

26.Posté par malick le 06/08/2010 12:27
sa ma tourondo kene dou ka dapp

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State