Référence multimedia du sénégal
.
Google

MANIFESTATION POUR LA SAUVEGARDE DU STADE ASSANE DIOUF: Liberté provisoire pour les huit interpellés

Article Lu 1701 fois

Après 48heures de détention, les huit (8) personnes interpellées lors du sit in organisé samedi dernier par le collectif pour la sauvegarde et la réhabilitation du stade Assane Diouf, ont obtenu la liberté provisoire, après avoir été entendues par le parquet ce lundi, en début d’après midi. Les poursuites se poursuivent cependant contre Me Biram Soussoum Sy, le jeune rappeur, ainsi que les trois jeunes socialistes et trois autres d’Aj /Pads. Ils devront répondre du délit d’outrage à agents dans l’exercice de leur fonction.



MANIFESTATION POUR LA SAUVEGARDE DU STADE ASSANE DIOUF: Liberté provisoire pour les huit interpellés
C’est ce lundi matin que l’avocat socialiste, Me Biram Sassoum Sy et les sept (7) autres manifestants qui avaient été interpellés lors de la manifestation organisée samedi dernier, par le Collectif pour la sauvegarde et la réhabilitation du stade Assane Diouf, ont été déférés au parquet. A la suite de leur audition qui a pris fin en début d’après-midi, ils ont été laissés libres de rentrer chez eux, en attendant leur jugement pour le délit d’outrage à agents dans l’exercice de leur fonction.

Même si cette libération a mis du baume au cœur des proches des personnes interpellées, les socialistes n’ont pas pu contenir leur colère contre le régime libéral. Pour Me Sy, leur arrestation est un excès de zèle et un abus de pouvoir.

Khalifa Ababacar Sall n’a pas fait dans la dentelle en soutenant que « Me Sy et cie sont des prisonniers politiques ». Revenant sur le sit-in organisé par le collectif pour la sauvegarde et la réhabilitation du stade Assane Diouf, le responsable socialiste dira que les manifestants n’ont fait que réclamer leur droit à ce pouvoir brigand et spoliateur.

S’indignant de la répression policière, il a ajouté : « nous sommes face à un régime despotique qui se réfugie derrière l’usage de la force ». Toutefois, M. Sall martèle que l’intimidation ne passera pas. Et la meilleure façon de le montrer au pouvoir, c’est de descendre dans la rue.

Source Nettali

Article Lu 1701 fois

Mardi 24 Février 2009





1.Posté par princesse le 24/02/2009 10:07
descendre dans la rue n'est pas une solution car l'exécutif c'est toujours l'executif, il faut laisser mouton beler tabaski viendra.

cest a dire il faut les laisser faire ce qu'ils veulent mais au moment des elections chacun est libre de choisir.

bravo khalifa sall de la part de princesse sonia

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State