Référence multimedia du sénégal
.
Google

MANIFESTATION DE RESSORTISSANTS GUINÉENS POUR RÉCLAMER LE DÉPART DE LA JUNTE: Au massacre de Conakry succède le matraquage de Dakar

Article Lu 1968 fois

Parce qu'ils ne veulent pas de la junte au pouvoir, dirigée par le capitaine Moussa Dadis Camara, des membres du «Forum des forces vives de Guinée au Sénégal» (Ffvg) ont investi, hier, les locaux de leur ambassade à Dakar. Avant d'être délo­gés par une répression musclée des forces de l'ordre, et de voir deux des leurs être interpellés.



MANIFESTATION DE RESSORTISSANTS GUINÉENS POUR RÉCLAMER LE DÉPART DE LA JUNTE: Au massacre de Conakry succède le matraquage de Dakar
Après la répression sanglante de sa manifesta­tion, le 28 septembre 2009, à Conakry, pour réclamer le départ du pouvoir de la junte dirigée par le capitaine Moussa Dadis Camara, le «Forum des forces vives de Guinée (Ffvg) s'est signalé, hier, à Dakar, avec sa section séné­galaise. En organisant un sit-in, tôt le matin, dans les locaux de l'ambassade de Guinée à Dakar. Une manifestation violemment réprimée par les forces de sécurité, qui ont usé de matraques et de bombes lacrymogènes. Avec à la clé deux arrestations.

C'est un peu après 08 heures que le ton est monté entre manifestants et forces de l'ordre. Devant le refus des protestataires de vider les lieux, les éléments de la police ont sorti l'ar­tillerie lourde pour les mater.

Malgré la violente répression de leur sit-in, les manifestants ne démordent pas de leur volonté de vilipender Moussa Dadis Camara et son équipe. Ils ont pris la résolution de faire le tour des organes de presse pour passer leur mes­sage et dénoncer le traitement injuste dont ils disent être victimes. Ils promettent même de mettre en oeuvre d'autres stratégies pour atteindre leur objectif.

Auparavant, ledit mouvement, par la voix de son porte-parole, Mamadou Yacine Diallo, avait demandé l'implication de la communauté inter­nationale, ainsi que celle de toutes les organisations de droits de l'homme afin «d'instaurer la démocratie en Guinée et traduire les respon­sables de ce crime contre l'humanité devant les juridictions internationales où ils bénéficieront de toutes les garanties d'un procès équitable».

Youssoupha MINE (stagiaire)
Source Le Populaire

Article Lu 1968 fois

Mercredi 21 Octobre 2009





1.Posté par alfred le 21/10/2009 20:49
La nomination de Baldé comme Ministre des forces armées n’est pas sans susciter des interrogations de la part de tous ceux qui, depuis 2001, parient sur le « gamin » du Sud dont la fulgurance de la carrière politique commence à faire tressaillir plus d’un au sein du PDS. Le remaniement ministériel du 14/10/09 qui l’a « déporté » du Secrétariat Général de la Présidence est symptomatique d’une certaine arithmétique politique de Wade dans un contexte de réflexion stressée du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) sur sa stratégie de conservation du pouvoir au-delà de 2012.

lire la suite sur:

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State