Référence multimedia du sénégal
.
Google

MANIFESTATION ANTI-FRANCAIS AU GABON APRES LE REPORTAGE DE FRANCE 2 SUR LA FORTUNE CACHEE DE BONGO: Le gouvernement gabonais convoque l'ambassadeur de France

Article Lu 11269 fois

Le Gabon a protesté mercredi contre un reportage de la télévision française publique France 2 sur les biens immobiliers du président Omar Bongo Ondimba en France et "réfléchit à la suite à donner aux relations franco-gabonaises".



MANIFESTATION ANTI-FRANCAIS AU GABON APRES LE REPORTAGE DE FRANCE 2 SUR LA FORTUNE CACHEE DE BONGO: Le gouvernement gabonais convoque l'ambassadeur de France
Le gouvernement gabonais a "convoqué" l'ambassadeur de France pour lui exprimer son "étonnement sur la diffusion" d'un reportage concernant "les biens immobiliers en France" du président Bongo, a indiqué le ministère gabonais des Affaires étrangères dans un communiqué. "Dans ce contexte", le Gabon "se réserve désormais le droit de réagir contre cet acharnement médiatique (...) conformément aux principes de réciprocité et réfléchit actuellement à la suite à donner aux relations franco-gabonaises", a souligné le ministère dans ce communiqué reçu mercredi à l'AFP.

Le ministère a aussi "exprimé son étonnement sur la diffusion par l'audiovisuel d'Etat d'un dossier qui a fait l'objet d'un non-lieu de la justice française pour +infraction insuffisamment caractérisée+".

Il estime que cette diffusion, s'est faite "au mépris" des "intérêts mutuels, de l'excellence des relations qui lient" la France et le Gabon, alors que "le Gabon est toujours demeuré un allié sûr pour la France".

Le ministère relève également que "la vive et hostile campagne de presse" sur les biens de M. Bongo s'est "intensifiée à l'ensemble des medias publics français".

France 2 a diffusé lundi soir un reportage sur l'important patrimoine immobilier que détient le président Bongo en France. Selon des procès-verbaux publiés en janvier par le quotidien français Le Monde, M. Bongo disposerait de trente-trois appartements ou maisons dont un hôtel particulier de 18 millions d'euros à Paris, acheté en juin 2007 par une société civile immobilière associant deux enfants du président gabonais.

La protestation intervient dans un contexte qui s'est tendu ces derniers jours après la reconduite aux frontières par la France de deux étudiants gabonais et une protestation "indignée" du Gabon qui a menacé "d'appliquer la réciprocité" à l'égard des Français en situation irrégulière au Gabon.

Le ministre de l'Intérieur a même précisé à l'AFP que cela pouvait concerner "beaucoup de Français" présent au Gabon, estimant que "5 à 10%" des quelque 10.000 Français qui y sont installés n'étaient pas en règle.

Le Gabon et la France ont entretenu jusqu'à présent des relations privilégiées et M. Bongo, au pouvoir depuis 40 ans, est des piliers de la Françafrique.

Désormais doyen des chefs d'Etat du monde, M. Bongo, qui a connu tous les présidents de la Ve République française, est l'un des derniers symboles des relations particulières qui ont longtemps uni Paris et ses ex-colonies.

Il a été un des principaux relais du système "françafricain" où s'entremêlaient raison d'Etat, lobbies et réseaux politico-affairistes, permettant à la France de maintenir son influence sur le continent.

La France possède une base militaire à Libreville et M. Sarkozy était venu au Gabon en juillet, lors de son premier voyage en Afrique subsaharienne en tant que président français.

La base militaire de Libreville avait accueilli récemment tous les étrangers évacués de N'Djamena par la France après l'attaque rebelle de début février sur la capitale tchadienne.

Source: AFP

Article Lu 11269 fois

Samedi 8 Mars 2008





1.Posté par toure abdou le 08/03/2008 07:52
40 ans de pouvoir mais tout a une fin et attend lheure sonera

2.Posté par amoctad le 08/03/2008 10:26
les gabonais au lieu de pleurer et de protester contre leur presi qui a volé leur argent organisent des marches. Bongo, s'il a acquis ces maisons avec transparence pourquoi se facher donc?
Vraiment moi je ne comprend pas Bongo qui devait avoir honte de dire mot. mais puisque le ridicule ne tue pas .....

3.Posté par alain le 08/03/2008 15:00
c est parceque les gens on devoilee ses fortunes caches en europe qu il veut de defouler sur les francais rentrant dans son pays mister l empereur du gabon son altesse albert bernard bongo.........tellement qu il adure dans le pouvour......qu il s est baptise plusieurs fois...........c est franchement decevant de voir une personne a la tete d un pays pendant 45 ans c est vraiement trop.............c est ca le malheur de l arfrique des chefs qui s accroche au pouvoir finalement il se croit tout permis et meme plus que le pays lui appartient.............avec toute cette fortunes vole du pays.........une voiture achete a 300000 euro..........meme sarkozy na pas ca..................

4.Posté par africain le 08/03/2008 18:40
j'ai du mal a comprendre ceux ki ose defendre c genre de personne vous navè pa honte'.........bongo rapèl tw que un jour tu sera seul dans votre tombe è tu rendra compte au bon dieu de tw ceu k ta fè........k dieu blame two c personne ki on ruinè lafrik.

5.Posté par doudou@hotmail.com le 10/03/2008 02:04
BONGO JE TE LE JURE QU UN JOUR VIENDRA TU RISQUES D AVOIR UNE FIN PIRE QUE CELLE MOBUTU ( 29 KILOS IL FAISAIT A SA MORT) . CES FRANCAIS N ONT RIEN A DIRE C EST EUX QUI ONT CREES CES VAMPIRES .
LE PEUPLE MEURTRI FAIT SEMBLANT D ETRE CONTENT ILS ONT PEUR LES GABONAIS DE MANIFESTER LEUR HAINE ET SE VOIR TRADUIT EN JUSTICE PAR CE FILS DE BATARD . MAIS TU VERRAS T ES QU UN MORTEL SEUL LE VRAI POUVOIR EST INETTERROMPU .


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State