Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



MAMADOU YORO DIALLO CONDAMNE A 15 JOURS FERME : Amoureux fou d'une femme mariée, il violente le père de cette dernière et lui fracture deux doigts

Le conflit qui oppose le vieux Mamadou Sellou Coulibaly au jeune Mamadou Yoro Diallo a été tranché. Selon l’avocat de la partie civile, le mis en cause entretient une relation amoureuse avec la fille du vieux Coulibaly. Le sieur Diallo, qui officie au marché des Parcelles assainies où le vieux Coulibaly gère un restaurant, a ciblé la fille de son client qu’il ne cesse de harceler à chaque fois qu’elle se pointe sur les lieux pour faire ses achats



Econduit à plusieurs reprises par la fille qui est dans les liens du mariage, le mis en cause a fait usage de violence, allant même jusqu’à la frapper à deux reprises. Informé des faits, le père de la jeune dame n'a pas hésité à rendre une visite à Mamadou Yoro Diallo, qui l'a rudement malmené. Une altercation qui a valu une fracture des deux doigts au père de sa dulcinée. Armé ainsi d’un certificat médical faisant état d’une Incapacité transitoire de travail (Itt) de 45 jours, le vieux Coulibaly est allé encore se plaindre une énième fois auprès des policiers. Il faut dire que le vieux avait auparavant engagé des poursuites contre le mis en cause pour des faits similaires, mais suite à l’intervention de ses proches, il a finalement retiré la plainte, afin de le tirer d’affaire. Devant la barre où il a été attrait, hier, pour Coups et blessures volontaires (Cbv), le prévenu M. Y. Diallo a nié avoir donné un quelconque coup au plaignant. Selon lui, c’est le vieux Coulibaly qui s’est blessé lui-même et que lui n’a fait qu’esquiver le violent coup de poing qui s’est finalement abattu sur la table. Il a aussi eu à contester un quelconque conflit ou mésentente avec la fille du plaignant qui est une de ses clientes. Le conseil de la partie civile, après avoir sollicité que le prévenu soit retenu dans les liens de la prévention, a invité le tribunal à lui allouer la somme de 250.000 francs Cfa pour toutes causes de préjudice confondu. Le parquet s’est rapporté à la décision du tribunal. Et c’est pour donner ainsi l’occasion à l’avocat de la défense de relever trois versions différentes de la partie civile contrairement à son client qui depuis l’enquête préliminaire, n’a pas varié dans ses déclarations. Convaincu ainsi de l’innocence du prévenu et conforté dans ses arguments par le manque d’éléments objectifs à charge et de preuve pour asseoir la culpabilité de son client, la défense a plaidé la relaxe pure et simple. Jugé coupable des faits qui lui sont reprochés, Mamadou Yoro Diallo a été finalement condamné à 15 jours ferme en sus d'une somme de 100.000 francs Cfa à payer au plaignant.

POP Youssoupha MINE

Mardi 27 Novembre 2012



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés