Référence multimedia du sénégal
.
Google

MALHEURS DE 43 EMIGRANTS CLANDESTINS: Expulsés et détroussés

Article Lu 1784 fois

Un double malheur s'est abattu sur 43 émigrants clandestins refoulés de Nouadhibou en Mauritanie et détroussés. Ils se retrouvent à Rosso Sénégal sans moyens pour rentrer dans leurs foyers pour les Sénégalais, dans leurs pays res­pectifs pour les ressortissants des pays de la sous-région.



MALHEURS DE 43 EMIGRANTS CLANDESTINS: Expulsés et détroussés
43 clandestins dont trente six Sénégalais, trois Ivoiriens, un Malien, un Gambien et deux Togolais refoulés de Nouadhibou se sont retrouvés à Rosso où ils ont été malmenés et détroussés. Ces malheureux aven­turiers font partie des vagues d'émigrants clan­destins débarqués récem­ment à Rosso. En effet, ce sont trente- six Sénégalais, trois Ivoiriens, un Malien, un Gambien et deux togolais qui ont été accueillis le week-end der­nier par le service de la Croix-Rouge de Rosso. Ces refoulés, très mal en point, ont reçu les premiers soins d'une équipe dirigée par Khayar Bâ avant de se sou­mettre aux formalités administratives à la police des frontières.

Malmenés et souvent détroussés comme l'a expliqué Coulibaly Daou­da, un ressortissant togo­lais faisant partie de ce second contingent, «nous avons été molestés puis dépouillés de tous nos biens à Nouadhibou avant d'être acheminés à Rosso», souligne l'infortuné qui se demande maintenant comment il va faire pour rentrer chez lui.

Tout comme ses nom­breux compagnons de voyage et ceux qui les ont précédés, ces migrants clandestins sont dans le désarroi total et en appel­lent à la réaction des auto­rités de leurs pays respec­tifs. Surtout que la Croix-­Rouge de Rosso est dans l'impossibilité de les gar­der du fait de l'inexistence d'un centre d'héberge­ment fonctionnel dans cette ville frontalière. Mieux, à en croire le res­ponsable local de cet orga­nisme humanitaire, le site d'accueil construit par la Croix-Rouge espagnole ne dispose pas encore de matériel ou d'équipe­ments adaptés pour une prise en charge correcte des clandestins. «Depuis quelques jours, nous fai­sons face à une recrudes­cence du phénomène. Nous l'avions même prédit. Mais faute de moyens substan­tiels, nous ne pouvons assurer que le minimum», se désole Khayar Bâ avant d'inviter les autorités loca­les à appuyer la Croix­-Rouge dans sa mission. Une mission ardue compte tenu de l'arrivée massive des émigrants via la Mauritanie voisine. En effet, à la faveur d'une météo favorable, les candi­dats à l'émigration clan­destine sont de plus en plus nombreux â bord de pirogues en direction des côtes espagnoles. Ceci au moment où les autorités du ministère de l'Intérieur avaient fini de pavoiser sur la pertinence et l'efficacité «du dispositif F'rontex ».

Abou KANE

Source: Walf Gran Place

Article Lu 1784 fois

Vendredi 23 Mai 2008





1.Posté par SAKER le 23/05/2008 15:30
bayilène bitim rew,té dess sunu sénégal,car l'étranger est dur avec meme des papiers en règles,wakhatoumalène nak sans papiers.sénégal,loumou méti méti,mo tané deukki nassarane yi.revoyons bien la situation du sénégal mo guène.

2.Posté par Abdoulaye Has ba Kalam le 23/05/2008 18:44
Vous voulez vous réveiller et devenir millionnaire?Ce n'est pas possible.Vous voulez intégrer le gouvernement Wade pour devenir riche comme Seck et Sall?Non moi je ne mange pas de "Riba".Êtes vous des musulmans ou de bons chrétiens?Sachez que dieu ne parle jamais aux hommes et que nous sommes égaux devant l'incertitude du futur.Ne croyez vous pas que la terre sénégalaise qui a permis à nos ancêtres de traverser le temps ne peut pas vous rendre millionnaires?Oui je crois que oui la terre peut tout nous donner à condition que nous acceptions de travailler durement.Le Sénégal plante moins de deux millions d'hectares de riz alors qu'il a une potentialilé de 19 millions d'hectares.Qu'attendez vous donc pour vous y mettre?Avec une telle production vous ne penserez plus à l'étranger parce que vous serez plus riche que l'étranger.L'étranger n'a rien de bon pour nous qu'il vienne à nous ou que nous allions à lui.Nos pouvoirs politiques complétement corrompus ne peuvent pas nous protéger.Méfiez donc de la corruption qui est pire qu'un jeune homme de 30 ans qui reste les bras croisés et qui dit "Yay mayma sooss" "Yay mayma pass" "Yay mayma chemise".Amut yay may ma dull. Allez à Aniambé ou à Ross Béthio où se trouve les terres très fertiles du Sénégal qui n'attendent que la jeunesse sénégalaise pour être travaillées et couvrir de sacs de riz toute l'Afrique de l'Ouest plus l'espagne.Ne croyez vous pas en Dieu?Moi qui vous parle je suis un grand ennemi de Wade que je hais du fond de mon âme parce qu'il trompe mon peuple.Je suis triste surtout parce que j'interviens souvent dans ces sites sénégalais mais la jeunesse ne m'écoute jamais et pourtant ce que je vous dis est incontournable. Wa salam. Ceux qui travaillent s'en foutent de la corruption de l'Etat à l'état pur. Wa salamalékoum

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State