Référence multimedia du sénégal
.
Google

MAKHTAR SECK : Un émigré sénégalais vivant aux Etats-Unis se lance dans l’humanitaire

Article Lu 1959 fois


Du retour au pays, Makhtar Seck, un citoyen sénégalais vivant aux Etats-Unis, sillonne actuellement les régions de Ziguinchor, Kolda et Saint-Louis pour offrir du matériel scolaire et médical aux nécessiteux.

Homme de cœur, Makhtar Seck, s’est lancé depuis quelques années dans l’humanitaire. Parmi les bénéficiaires des œuvres sociales de cet émigré sénégalais vivant aux Etats-Unis, les enfants de l’hôpital Albert Royer qui, depuis 1999, reçoivent chaque année comme cadeaux du matériel médical, des jouets, des vêtements et plusieurs autres lots pour une valeur de deux millions de francs Cfa. Pour sa part, l’Empire des enfants, à la Médina, a bénéficié de denrées alimentaires, d’équipements sportifs, de jouets estimés à plusieurs millions de Cfa de la part de Makhtar Seck. L’Association des handicapés moteurs du Sénégal a, de son côté, reçu dix fauteuils roulants, sept paires de béquilles, des machines à coudre, cinq ordinateurs, plusieurs cartons d’habits, des chaussures, etc. Autres bénéficiaires de la générosité de M. Seck, les écoles de Ziguinchor, Dakar, Fatick et Saint-Louis. Plusieurs lots de matériels scolaires dont des ordinateurs leur ont en effet été remis. Le défi de Makhtar Seck est actuellement de contribuer de manière active à l’élimination de la mendicité dans les rues de Dakar et des autres grandes villes du Sénégal. « Je suis engagé à soutenir les talibés en leur octroyant des dons et en étudiant comment faire pour que leurs marabouts cessent de les faire mendier dans les rues », explique M. Seck. Les dons offerts aux nécessiteux sont collectés par Makhtar Seck et son équipe grâce à la générosité des Américains qui répondent aux appels qu’il lance dans les radios locales, en direction des enfants en situation difficile au Sénégal. Seulement, les dons collectés et mis dans les containers lui coûtent très cher pour leur entrée au Sénégal. « Je paye entre 600 mille et 400 millions de francs Cfa comme taxes douanières pour sortir les containers du Port de Dakar. Ce n’est pas normal », fulmine-t-il. Aussi, souhaite-t-il que l’Etat du Sénégal revoie à la baisse ces taxes.

Parmi les projets au programme du séjour M. Seck, il y a un centre d’informatique à Kolda qui sera équipé de 100 ordinateurs pour une valeur de plus deux millions de franc Cfa. Les Sapeurs pompiers de la même ville recevront pour leur part du matériel médical. A Ziguinchor, plusieurs écoles élémentaires de la commune non encore électrifiées le seront, promet M. Seck.

Source: Le Soleil

Article Lu 1959 fois

Jeudi 31 Janvier 2008





1.Posté par awa le 31/01/2008 14:18
un geste noble a saluer.tu fait la fierte de toute personne de bonne foie et seule Dieu te paiera.bonne continuation cher frere et courage.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State