Référence multimedia du sénégal
.
Google

MAITRE MADICKE NIANG MINISTRE DE LA JUSTICE: « 47% des auteurs de viols sont impunis »

Article Lu 1668 fois

Au moment où les agressions sexuelles connaissent une recrudescence accrue, 47% des auteurs de viol restent impunis. Parce que, estime Me Madické Niang, ils sont souvent relaxés par le tribunal. Ainsi, pour dissuader ces derniers et parer à l’ampleur du phénomène, un comité de réflexion sur les violences faites aux femmes et aux enfants, a été mis en place.



MAITRE MADICKE NIANG MINISTRE DE LA JUSTICE: « 47% des auteurs de viols sont impunis »
Ce comité, dirigé par le juge Demba Kandji, a été installé cet après-midi, par le ministre d’Etat, ministre de la Justice. Les lenteurs de la procédure, la loi du silence, la médiation pénale faite sur le dos des victimes, le manque d’assistance son, selon Me Madické Niang, les raisons qui font que sur 100 cas de viol, les 47 n’aboutissent pas.

Pourtant, fait remarquer le ministre de la Justice, la loi pénale est très répressive en ce qui concerne les violences sexuelles. Seulement, des difficultés subsistent quant à l’application de la loi. D’où l’installation de ce comité qui a un mois pour réfléchir sur une sanction appropriée à ce phénomène qualifié « d’odieux » par Me Madické Niang et par ailleurs décrié par le ministre de la Femme, la représentante de la Raddho ainsi que celle de l’association des femmes juristes. Cette dernière qui a déploré l’impunité dont bénéficient souvent les auteurs d’agression sexuelle, a plaidé pour que ceux-ci ne puissent bénéficier de circonstance atténuante. Aussi, tout comme le ministre de la Femme, elle a émis le souhait de constitution de partie civile pour les associations de droits humains.

Il faut toutefois préciser que ce comité est composé entre autres, de membres d’associations de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants, de juristes, de parlementaires, des représentants des ministères de la Santé, de la Famille, de la Justice… Va-t-on vers une criminalisation des violences sexuelles faites aux femmes et aux enfants ? En tout cas, c’est le souhait exprimé par des différents acteurs de phénomène devenu inquiétant.

Source: Nettali

Article Lu 1668 fois

Vendredi 12 Décembre 2008





1.Posté par Beugue rewmi le 12/12/2008 06:31
Il faut commencer par punir ceux qui sont pres de vous, Pape Samba Mboup et autres.....
On verra ensuite pour les autres

2.Posté par xoossi le 12/12/2008 14:02
kaawteef! Comment le sait-il?" Lamou saf kaka macc ko xam".Celui la on doit l'entendre! C'est vrai autour de lui rode surement cette race de personne.faut pas gueuler ,faut les punir c'est tout! Wassalam!

3.Posté par viva le 15/12/2008 14:18
franchement rien a dire a maitre tes le meilleur bon boolo!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State