Référence multimedia du sénégal
.
Google

MAIRIE DE LA VILLE DE DAKAR: Une malédiction pour Abdoulaye Wade et son fils Karim ?

Article Lu 11454 fois

La bataille pour la conquête de la mairie de la ville de Dakar ne semble guère sourire à Abdoulaye Wade et à son fils Karim Wade. En 1996, c’est le père, alors qu’il était le principal leader de l’opposition face au régime socialiste qui s’était lancé dans la bataille pour la conquête de la mairie de la ville de Dakar. Me Abdoulaye Wade était alors ragaillardi par ses victoires obtenues auparavant à Dakar, lors de la présidentielle de 1988 et de 1993, et par celles de son parti lors des législatives de 1993. Il allait malgré tout subir une défaite. On avait alors évoqué un hold-up électoral opéré par le Parti socialiste alors au pouvoir. Toujours est-il que Me Abdoulaye Wade qui avait préféré se présenter à Dakar, plutôt qu’à Kébémer, voyait son rêve de devenir un jour maire de Dakar, se briser. En 2009, c’est le fils qui caressait le rêve de devenir maire de Dakar. Là aussi, le rêve s’évapore.



MAIRIE DE LA VILLE DE DAKAR: Une malédiction pour Abdoulaye Wade et son fils Karim ?
Toutes les conditions semblaient réunies. Karim Wade à la tête de l’Anoci, était chargé de réaliser des infrastructures routières à Dakar. A l’intérieur du Parti démocratique sénégalais (Pds), tous ceux qui étaient susceptibles de contrecarrer ses ambitions, sont écartés. Idrissa Seck d’abord, Macky Sall ensuite. Tout avait été déblayé. Les moyens dégagés pour que Karim Wade devienne maire de Dakar, sont colossaux. Ceux qui avaient émis le dessein de le voir un jour, succéder à son père, à la présidence de la République, comptaient y parvenir avec les moyens de l’État à leur disposition. Comme s’il s’était mis dans la peau du prochain maire de Dakar, Karim Wade déclarait inculquer à la classe politique vieillissante à ses yeux, une nouvelle façon de faire, s’appuyant sans doute sur les infrastructures réalisées par l’Anoci. « Faire moins de discours et faire du concret ».

Devant une foule massée au Cices, Karim Wade déclinait ses ambitions pour Dakar, mais également pour le Sénégal, jetant ainsi le masque. Le fils du président de la République était sûr de parvenir à ses fins. Au finish, que de déceptions. Les Dakarois ont accordé leurs suffrages à l’opposition. Malgré les moyens de l’État, Karim Wade n’a pas su faire mieux que son père Abdoulaye Wade.

Alors qu’il était tout puissant leader de l’opposition du temps du règne du Parti socialiste (Ps), Abdoulaye Wade avait réussi à l’emporter face à Abdou Diouf, lors des élections présidentielles de 1988 et de 1993. Les élections législatives avaient été remportées par son parti, le Pds dans le département de Dakar en 1993. Autant de victoires qu’il n’avait jamais réussies à avoir auparavant à Kébémer, sa ville natale. Tout naturellement donc, il avait choisi de se présenter à Dakar, lors des locales de 1996.

Abdoulaye Wade voulait suivre le même parcours politique que Jacques Chirac qui avait gagné d’abord la mairie de la ville de Paris d’abord, avant de devenir président de la République de France. La déception allait être trop grande. A l’issue des élections locales de 1996, Abdoulaye Wade allait être battu à Dakar. Même si à l’époque, on avait parlé de vastes fraudes opérées par le Parti socialiste, alors au pouvoir.

Tout se passe donc, comme s’il y avait une sorte de malédiction qui s’est emparée des Wade par rapport à la conquête de la mairie de la ville de Dakar. Abdoulaye Wade, son fils Karim Wade ont misé sur Dakar et ont perdu. Le père d’abord en 1996, alors qu’il était tout puissant leader de l’opposition, le fils ensuite, alors qu’il dispose des moyens de l’appareil d’État.

Source Nettali

Article Lu 11454 fois

Lundi 23 Mars 2009





1.Posté par paplam le 23/03/2009 20:19
PEUPLE SENEGALAIS, JE SUIS FIER DE VOUS. PROCHAINE ETAPE, POUSSER WADE A LA DEMISSION.

2.Posté par jamaal le 23/03/2009 20:24
c'est pas encore fini nak, suivons ce petit batard pour qu'il nous rend l'argent qu'il nous a vole.
je lui ai entendu dire qu'il a eu son argent a partir des bonus que AIG distribuait, karim meme ton faggot de papa, n'a pas les capacites d'etre un exec d'AIG. t'etais un guichetier non?

3.Posté par birame le 23/03/2009 20:56
ALKHAMDOULILLAHI RABILALAMINA YALLAH NANGOUNA SOUGNOU NIANEYI THI IBLISS WADE AK NDJABOOTAM,SIPP,SIPP THIA KHADJE.ON VOULAIS VOUS RAPPELER QUE VOUS N'ETES RIEN TOUSS.. RAPPELER-VOUS QUE "TOUS LES EFFORTS DE LA VIOLENCES NE PEUVENT AFFAIBLIR LA VERITE,ET NE SERVENT QU'A LA RELEVER DAVANTAGE,LA FORCE SANS LA JUSTICE EST TYRANNIQUE,LA VERITE TRIOMPHE TOUJOURS DE SES ENNEMIS PARCE QU'ELLE EST PUISSANTE ET ETERNELLE COMME """DIEU""".............................

4.Posté par paa-bi le 23/03/2009 22:06
NERON WADE ET FILS ,quittez le pouvoir avant qu'il ne vous quitte.

5.Posté par ouzin le 23/03/2009 22:23
vive le peuple sénégalais!!!!

6.Posté par molack le 24/03/2009 13:26
Installons une délégation spéciale à la Présidence de la République. Moi, je propose Ahmadou Mactar Mbow quant au Sénat, je propose qu'on le fasse évaporer et l'Assemblée Nationale, j'exhorte les députés d'aller se loger au plan "jaxaj" et d'aller occuper les terres de la goana et nous dire où est-ce qu'on a enterré le plan Réva, les sous de l'Anoci...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State