Référence multimedia du sénégal
.
Google

MAINTIEN DE WADE EN 2012: Diagne Fada gonfle les étudiants à bloc

Article Lu 1476 fois

La campagne électorale pour le maintien de Wade en 2012 a déjà débuté. Et, c’est le mouvement des élèves et étudiants libéraux qui devra aux avants postes. Du moins, s’ils suivent les recommandations de Modou Diagne Fada qui introduisait un débat axé sur le thème : « Meel : Défis, enjeux et perspectives ». Pour l’ancien patron du Meel d’ailleurs, les résultats issus des dernières élections locales ne sont pas une fin en soi. Le pouvoir libéral peut bel et bien rester encore 50 ou 100 ans de plus ». Seulement, pour cela, il faut que les étudiants acceptent de jouer le rôle qui est le leur. C’est-à-dire, être partout ou le besoin se fera sentir. « Notre génération a permis au Pds de réaliser l’alternance, votre génération doit permettre la conservation du pouvoir en 2012. Vous avez un rôle fondamental à jouer et c’est un défi. Si on m’avait demandé de lister les priorités, je mettrais en premier lieu le défi que vous avez de permettre au frère secrétaire général national de conserver le pouvoir ».



MAINTIEN DE WADE EN 2012: Diagne Fada gonfle les étudiants à bloc
Mais cela ne pourrait être possible, selon lui, que si les statuts du parti sont revus. « Il faut que vous nous aidiez à l’approfondissement de la démocratie interne au Pds. Vous avez constaté la victoire de l’opposition dans certains centres urbains. Naturellement, ayant a plusieurs occasions analysé le comportement électoral des Sénégalais, je n’ai pas peur par rapport à 2012 ». Pour Fada, le Pds a le temps de se reprendre et de remporter de la façon la plus éclatante l’échéance de 2012. L’ancien ministre de l’Environnement qui demande aux étudiants de son parti de s’arroger le droit de critiquer les actions du gouvernement, lâche : « Si elle est bonne tant mieux. Mais, si elle ne l’est pas, il faut que vous preniez vos responsabilités pour dire que ce n’est pas bon. D’autant que la bonne information, c’est celle qui émane des bus, cars rapides ou dans les marchés ».

« Changement des textes, redéfinition des statuts et du règlement intérieur. Réadapter le parti au nouveau contexte »

Avant de plaider pour une réforme en profondeur des textes qui régissent le fonctionnement même du parti. « Il faut aussi aider à l’approfondissement de la démocratie interne du Pds. À sa modernisation. Si nous voulons avoir 50 ou 60 ans au pouvoir, il faut faire comme l’Ump en France, le parti démocrate aux Usa. Avoir un parti moderne où les mécanismes de dévolution des responsabilités sont des mécanismes clairement définis par les textes, par des statuts et par le règlement intérieur. Il faut aller vers le changement des statuts du Pds, vers une redéfinition du règlement intérieur du Pds. En un mot, il faut réadapter le parti au contexte nouveau. C’est bien beau de régler des problèmes, mais il y a des problèmes qui ne peuvent être réglés par la sagesse. Seule, la fougue et la jeunesse peuvent le faire au vu du contexte ». La rencontre a eu lieu en présence de Mamadou Lamine Keita, qui modérait les débats.

Madou MBODJ et Samba THIAM

Source: L'as

Article Lu 1476 fois

Vendredi 5 Juin 2009





1.Posté par nieup le 05/06/2009 20:37
vous revez cela n'a pas de sens rendez vous a l'evidence

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State