Référence multimedia du sénégal
.
Google

MAIN TENDUE DE WADE AUX ASSISES NATIONALES : L’opposition n’en croit pas trop... ses oreilles

Article Lu 1884 fois

« Si on me montre des idées nouvelles que je n’avais pas, je les mets en œuvre », a déclaré hier Me Abdoulaye Wade, lors de la visite que lui a rendue hier le Khalife général des Mourides pour donner un signal positif à propos des Assises nationales. Mais les partis membres de Siggil Senegaal expriment des doutes quant à la sincérité de cette position. Tout en exprimant leur satisfaction par rapport à la sortie du Président Wade.



MAIN TENDUE DE WADE AUX ASSISES NATIONALES : L’opposition n’en croit pas trop... ses oreilles
Selon Moustapha Niasse, chef de file de l’Alliance des forces de progrès (Afp), formation politique qui fait partie des initiateurs des Assises nationales, il faut se féliciter de voir le Président Wade changer d’avis. "Il avait commencé par menacer tous ceux qui prendraient part aux Assises nationales. Maintenant il change d’avis...Il faut prier qu’il ne change pas à nouveau", a dit Moustapha Niasse depuis le Saalum où il s’est retranché, dans le cadre d’une campagne de reboisement initié par lui-même. Pour le leader de l’Alliance des forces de progrès, ce changement porte l’intervention "à saluer" du khalife général des mourides Serigne Bara Mbacké. "Si Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké a réussi à convaincre Me Abdoulaye Wade de cesser de contester les Assises Nationales, nous devons tous en remercier Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, qui est un homme de bonne volonté. Seul l’intérêt du Sénégal l’inspire dans ses initiatives et dans ses démarches", déclaré Niasse.

Cependant, la seule posture, inspirée par les multiples volte-faces auxquelles Me Wade a habituées la classe politique, est la prudence : "Nous avons l’écouter pour voir si les actes qu’il va poser après cette rencontre avec Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, seront conformes à ses déclarations".

Mais dans tous les cas, avertit le leader des Progressistes, les Assises nationales vont se poursuivre et "iront jusqu’à leur terme normal". Car avance-t-il, "les Assises Nationales ne sont dirigées contre personne. Nous voulons ensemble redresser ce pays, dans l’union et dans la solidarité, en dehors des positions de politique politicienne". Aussi constituent-elles "un rendez-vous que l’histoire a donné au Sénégal et aux sénégalais". Et face à la situation économique présente, tout autre option serait dérisoire. "Tout manque aujourd’hui dans notre pays : le riz, l’huile, le carburant, l’eau, l’électricité, le gaz. Il s’y ajoute que les valeurs se perdent, de plus en plus. Jamais les Sénégalais n’ont atteint ce niveau de souffrances et de privations dans leur vie quotidienne". Alors que "le manque d’organisation de l’Etat et le fossé qui existe entre les décideurs publics et les populations ont conduit à cette situation".

Même opinion exprimée par le Professeur Abdoulaye Bathily, leader de la Ligue démocratique, mouvement pour le parti du travail (Ld-Mpt), qui s’exprimait sur les ondes de la Radio nationale : "j’espère que ce n’est pas encore de ces ruses dont il excelle", a déclaré Bathily qui pense savoir que si cet appel est sincère, ce serait alors "la voie de la raison".

Le Jallarbiste en chef ne manque cependant pas de mettre en garde le Président Wade que "les Assises nationales ne constituent pas un bureau d’études pour le Président". En tout état de cause, estime le professeur Bathily, l’état dans lequel se trouve l’économie du Sénégal impose aujourd’hui une attitude responsable des acteurs politiques, surtout du pouvoir. En effet dira-t-il, "il n’a pas la solution... Aujourd’hui les actifs ont été dilapidés. Les Sénégalais ne savent plus où donner de la tête alors qu’en face, le pouvoir n’en fait qu’à sa tête, en s’alliant avec des transhumants qui n’ont joué aucun rôle dans l’avènement de l’alternance". Toutes choses qui font qu"il (Me Wade) doit accepter de discuter avec toutes les forces vives de la Nation, dans l’intérêt au pays".

Pour rappel, le président de la République, recevant samedi son guide religieux, le Khalife général des Mourides, Serigne Lamine Bara Mbacké, a littéralement changé de ton à propos des Assises nationales initiées par l’opposition réunie au sein du « Front Siggil Sénégal ». S’exprimant en Wolof, Me Abdoulaye Wade a dit finalement être prêt à exploiter les recommandations issues de ces Assises. « Même ceux qui sont ailleurs, qui réfléchissent aux problèmes du pays, accomplissant leur part de responsabilité, je pense que quand ils auront fini, on me les apportera et je m’en servirais. Parce que je ne dis pas que je peux penser à tout, que je peux tout faire. Je fais ce que je peux et je n’attends personne pour le faire. Donc celui qui réfléchit et produit un document qu’il présente au monde entier, me montrant des idées nouvelles que je n’avais pas, je les mets en application.

Me Wade de se faire plus précis : " si nous pouvons les réaliser ensemble, nous le ferons ensemble. Si tu ne veux pas aller avec moi, tu me donnes l’idée que je mettrais en œuvre au seul profit du pays", a ajouté en substance le chef de l’Etat.

Cette visite du Khalife général des Mourides se déroule au moment où les Sénégalais traversent une crise économique avec la cherté du coût de la vie. Pour Serigne Mouhamadou Lamine Bara Falilou, les solutions résideraient dans le changement des comportements, mais également au retour au travail.

Source: Nettali

Article Lu 1884 fois

Dimanche 20 Juillet 2008





1.Posté par ma diallo le 20/07/2008 23:49
C'est une decision que je salut eu egard aux difficultes que taversent les senegalais.

2.Posté par xibar le 21/07/2008 13:57
Alors reste à donner à WADE vos idées (mais je dis bien des idées qui arrangeront toute la nation car avec les politiciens ils ne font et ne disent dans leur propre intérét vous etes tous pareil ) et là maitenant s'il change d'avis le peuple saura que vous avez fait c kil ya à faire mais ne bavardez pas wade va changer d'avis rék


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State