Référence multimedia du sénégal
.
Google

MADIAMBAL A SA SORTIE DE LA Dic : ''J'assume mes propos et je ne reculerai dans aucune de mes déclarations''

Article Lu 1786 fois

"J'assume mes propos et je ne reculerai dans aucune de mes déclaration."C'est la phrase prononcée par le patron du groupe Avenir Communication ,M.Madiambal Diagne devant les journalistes à la sortie de son audition à la Dic. M. Diagne déclare ne pas comprendre le fait que l'on poursuive Latif Coulibaly pour détention de documents administratifs .Tout en dénonçant la poursuite de celui qui dénonce les malversations à la place des auteurs .



MADIAMBAL A SA SORTIE DE LA Dic : ''J'assume mes propos et je ne reculerai dans aucune de mes déclarations''
Ce qui mériterait interrogation dans la mesure où il s'agit d'une société nationale qui en était victime, à savoir la loterie nationale sénégalaise (Lonase). Si l’ on en croit Madiambal ,il s'agit là d'une "tentative d'intimidation de la part des autorités pour faire reculer les journalistes dans l'affaire Kambel Dieng et Kara Thioune". Pour rappel, Madiambal Diagne a été convoqué à la Dic pour les déclarations qu'il avait faites lors de l'émission "remue-ménage " de la Rfm. Il avait laissé entendre que Latif est convoqué par le juge et pourrait se voir notifier une inculpation pour recel de documents . Sous ce registre précis, il avait fait un commentaire selon lequel: "ce ne sont pas les auteurs de malversations qui sont poursuivis ,mais celui qui les dénonce".

Sous ce rapport, le patron du Groupe Avenir Communication avait appellé tous ses confréres à la résistance face à cette attitude du ministére public. Selon certaines indiscrétions, les pouvoirs publics auraient percu cela comme un appel à "l'insurrection et à la diffusion de fausses nouvelles ». On nous signale que le procureur aurait donné des instructions pour l'auditionner pour avoir dit que le parquet a lancé un mandat de dépôt contre Abdou Latif Coulibaly.

Source: Le Matin

Article Lu 1786 fois

Mercredi 16 Juillet 2008





1.Posté par Senegalhacker le 16/07/2008 11:32
Quinze membres des forces de l'ordre italiens accusés de sévices et de traitements vexatoires infligés à des manifestants pendant le sommet du G8 de Gênes, en juillet 2001, ont été condamnés, lundi 14 juillet, à des peines de cinq mois à cinq ans de prison. Le tribunal de la ville, dont les délibérations ont duré onze heures, a en revanche acquitté trente autres prévenus.


SUR LE MÊME SUJET
Edition abonnés Archive : Un policier raconte la "boucherie" de l'école Diaz lors du G8 de Gênes
Sommet de la mobilisation altermondialiste, le G8 de Gênes, dans le nord de l'Italie, a été l'un des violents de l'histoire de l'organisation. Les émeutes ont fait un mort, Carlo Giuliani, âgé de 23 ans, et plusieurs centaines de blessés. Les 45 prévenus - carabiniers, membres de l'administration pénitentiaire et médecins - étaient soupçonnés de violences dans la caserne de police de Bolzaneto, où quelque 250 personnes interpellées ont été rassemblées. Dans l'infirmerie de cette caserne, à une quinzaine de kilomètres de Gênes, plusieurs femmes avaient par exemple été contraintes de se déshabiller et de rester nues en présence d'agents masculins.
La peine la plus lourde a été prononcée à l'encontre d'un inspecteur du département pénitentiaire de la police. Tous les condamnés vont vraisemblablement faire appel.
TROIS PROCÈS
Les violences de Gênes ont entraîné trois procès au total, dont deux contre les forces de l'ordre. Dans le second procès, toujours en cours, 29 policiers et membres du personnel médical de l'administration pénitentiaire sont notamment accusés de "coups et blessures" et de "perquisitions arbitraires", au cours de leur irruption dans l'école Diaz, qui servait de dortoir à des manifestants altermondialistes. Aucune peine n'a encore été prononcée dans ce procès.
Dans le troisième procès, intenté contre les altermondialistes, 24 personnes ont été condamnées en décembre dernier à des peines allant de cinq mois à onze ans de prison. La peine la plus lourde a été prononcée à l'encontre de Marina Cugnaschi, originaire de Lecco, près de Côme, dans le nord de l'Italie, considérée comme appartenant au "bloc noir", regroupant les plus radicaux des manifestants reconnus responsables des saccages et des destructions pendant ces manifestations


2.Posté par bour le 16/07/2008 12:07
TU ES UN GUEULARD NON UN JOURNALISTE LIES LIES LIES
VA TE FAIRE FOUTRE MADIAMBEL TU ES UN RIOT QUI MENT

3.Posté par zed le 16/07/2008 14:46
Cela fait un bail qu'on se demande ou se situe la vraie information ? Vu la légèreté et la paresse de certains journalistes dans le traitement de l'information. Combien d'articles de la presse quotidienne juger béton la veille, pour faire l'objet d'un démenti cinglant le lendemain
C'est devenu une mode, pourvu que le quotidien se vent comme « des petits pains », même s'il se retrouve par la suite en procès et devoir à réparer le préjudice pour x% de leur vente. L'objectif rechercher est d'empoché une enveloppe très consistante dans cet entreprise qui relève même de l'immoralité.

4.Posté par Fall / Depuis Nouakchott le 16/07/2008 15:48
Merci Mr Diagne, vous êtes vraiment courageuex et digne.
Merci également de ce soutien apporté à ton confrère Latif. Que Dieu veille sur vous.
Ne vous en faites pas la vérité finira par triompher et l'emporter sur toutes les autres considérations.

5.Posté par doudou le 16/07/2008 20:07
QUE LE BON DIEU VOUS GARDE CAR LE JOUR DE L EVENEMENT NUL NE TRAITERA SA VENUE DE MENSONGE . N AYEZ PEUR QUE DE DIEU CAR TOUT EST LUI LE SENEGAL APPARTIENT AUX SENEGALAIS ET ABDOULAYE WADE N EN AIT QUE LE DELEGATAIRE J Y CROYAI PA AVANT MAIS LES FAITS S ACCUMULENT DE JOURS EN JOURS . S IL SUBI UNE PRESSION DE SON FILS AFIN DEVOULOIR ETRE LE FUTUR PRESIDENT EN CHANGEANT D UNE PART LA CONSTITUTION , OU EN BAILLONNANT LES JOURNALISTES DE L AUTRE IL DEMEURE TOUT SIMPLEMENT UN CHIEN CAR C EST GRACE A CES DERNIERS QUE LE REGIME SOCIALISTE A ÉTÉ ÉJECTÉ . QUE TOUT LE MONDE SE MOBILISE NGUIR YALLA IL EST TEMPS .

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State