Référence multimedia du sénégal
.
Google

MADANI SY A DJIBO KA « Nous ne sommes pas des ordures… »

Article Lu 11330 fois

Les travailleurs du secteur du nettoiement ont exprimé leur ras-le-bol face à ce qu'ils appellent le «dilatoir de l'Etat et le manque de considération de (leur) ministère de tutelle». Face à la presse hier, le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs, du nettoie­ment (Sntn), Madani Sy a rappelé au ministre de l'Environnement qu' «ils ne sont pas des ordures même s'ils travaillent dans le secteur. »­



MADANI SY A DJIBO KA « Nous ne sommes pas des ordures… »
«NOUS travaillons dans les ordures, mais il ne faut pas non plus qu'on nous prenne pour des ordures. Nous sommes des citoyens responsables ». ­C'est le cri du cœur lancé par Madani Sy, coor­donnateur du Front unitaire regroupant la Confédération des Syndicats libres du Sénégal (Cdsl) et le Sntn. Selon lui, le ministre de 1'Environnement, Djibo Kâ, ne manifeste aucune volonté par rapport à leurs revendica­tions.

«L'absence de dialogue social qui prévaut dans le sec­teur du nettoiement est déplo­rable, parce que depuis novembre 2007 aucune audience ni même la moindre discussion sérieuse de sortie de crise n'a pas été effectuée», s'insurge Madani Sy qui qualifie cette atti­tude d'un simple manque d'égard. Et le secrétaire, général du Sntn de se dire convaincu que l'Etat fait dans le dilatoire. Autrement dit, fulmine le porte-parole du Front unitaire, «l'Etat fait du Samba aalar et ne joue pos franc-jeu.» En fait, les travail­leurs du nettoiement pensent dur comme fer

que «(leur) minis­tère de tutelle laisse l'antenne Cadakar, le gestionnaire, faire ce qu'elle veut du secteur» D'ailleurs Madani Sy et ses camarades font savoir que «Djibo Ka se moque des problèmes des travailleurs de leur secteur qui du reste sont fatigués parce qu'exposés à des maladies de toutes sortes.»

Aussi, Madani Sy énumère-t-il les problèmes des travailleurs du Sntn. Ces maux ont pour noms, «défaut de statut (conformément à la convention des Bâtiments et travaux publics (Btp) à laquelle le secteur est affilié), non versement depuis deux ans des cotisations sociales au niveau de l’Ipres et de la Caisse de Sécurité sociale, absence de prise en charge médicale des travailleurs, précarité des emplois avec la révision des contrats intérimaires et la logistique entre autres.» Et le secrétaire général du Sntn d'inviter les autorités à plus de respect par rapport aux réalités professionnelles.

Les travailleurs du nettoiement, par la voix de leur porte-­parole, ont exigé de l'Etat un règlement définitif de leur plate­forme revendicative.

Théodore SEMEDO

Source: Walf Grand Place

Article Lu 11330 fois

Jeudi 12 Février 2009




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State